Aller au contenu


Photo

Les mangas vintage


  • Please log in to reply
245 réponses sur ce sujet

#41 Shutendoji

Shutendoji

    JarJar

  • Members
  • 34 Messages :

Posté 17 September 2014 - 09:09 AM

Si, c'est en gros la même histoire. Je précisais juste que dans ce manga antérieur à Harlock Saga, Matsumoto avait imaginé d'autres origines pour Emeraldas et son appareil.

#42 Saga

Saga

    Hot Line DGFIP 24/24

  • Members
  • 10768 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Evry

Posté 15 December 2014 - 08:48 AM

sex-and-fury-lezard-noir.jpg

 

 

Je viens de lire ce tome. Premier très bon point à souligner : le travail de l'éditeur. Certaines reproductions ne sont pas de toute première qualité mais Le lézard noir en explique les raisons et, au final, cela donne un certain cachet au travail de Bonten Taro.

 

Outre cela, l'ouvrage nous fait profiter d'une grande quantité d'illustrations de tatouages, sur des personnes réelles ou dessinés, souvent en couleurs qui plus est. Enfin, en préface, on a droit à une passionnante présentation du parcours de l'auteur et à une interview de celui-ci (qui se recoupent d'ailleurs en partie).

 

Les histoires maintenant : elles sont de types variés, pas seulement consacrées aux yakuzas et aux tatouages qui n'occupent que la première partie du volume. Ma préférée est la première, avec "Inoshika Ochô, délinquante des temps modernes" qui affronte des yakuzas pour venger son amante tuée par ceux-ci. C'est sanglant mais l'héroïne est superbe et a vraiment du charisme.

 

Du coup et même si c'est loin d'être mauvais, j'ai été un peu déçu par certaines des histoires suivantes0. Rumi, la femme tatoueuse, souffre un peu de chapitres trop courts qui cassent le rythme narratif. Après cette histoire, l'auteur s'attaque ensuite à différents genres :

- l'horreur : pas vraiment mon trip mais globalement, ça reste lisible et certains dessins sont superbes (mention spéciale au western).

- la seconde guerre mondiale : les récits s'attachent souvent à de jeunes soldats. La brutalité des règles militaires est montrée, ainsi que la dureté de cette période. Les récits ont parfois tendance à se répéter.

- la jeunesse japonaise contemporaine de l'auteur : une histoire assez intéressante, avec un portrait désabusé et critique d'une jeunesse révoltée et qui se cherche, sombrant parfois dans la drogue ;

- un chapitre sur Mishima, l'écrivain nationaliste qui s'est suicidé. Je n'ai pas trop compris le sens que l'auteur voulait donner à son histoire.

 

Tout n'est pas parfait mais le volume est quand même à lire car il nous présente, notamment dans sa première partie, des thèmes que l'on ne voit pas dans tous les mangas.


Même au plus profond de l'enfer s'épanouit la noble fleur de l'amitié
laissant sur les vagues indolentes flotter quelques pétales en souvenir...
pour un jour, éclore à nouveau. Impérissable est le travelo way.

Mr 2 Bon Clay


#43 Saga

Saga

    Hot Line DGFIP 24/24

  • Members
  • 10768 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Evry

Posté 17 December 2014 - 06:55 AM

queen-emeraldas-kana.jpg

J'ai bien aimé ce gros pavé portant sur un des mes personnages préférés de l'univers de Matsumoto. Ca commence quand même bizarrement avec une préface qui considère qu'Emeraldas est rousse. Si la couleur de ses cheveux a parfois changé dans les versions animées, elle est surtout blonde dans les dernières versions et elle l'est également dans ce manga (couverture et quelques illustrations couleur).

Sur le fond, l'intérêt du manga vient, à mon avis, du croisement de plusieurs intrigues : le passé d'Emeraldas, notamment lorsqu'elle découvre son vaisseau puis lors de sa rencontre avec Tochirô ; son présent, avec un certain nombre de combats contre des adversaires divers, l'impitoyable femme-pirate ne faisant pas de quartier ; et Hiroshi, un adolescent impétueux décidé à atteindre son objectif (en l'occurence voyager dans l'univers). Les rencontres entre les deux personnages sont souvent intenses, Emeraldas appréciant la détermination du jeune homme (tout en pensant avoir à le tuer à la fin ; fin d'ailleurs absente du manga, comme d'habitude :LSHaPXD: ) alors que celui-ci souhaite être indépendant sans en avoir toujours les moyens

Les scènes de combat, spatial, à l'arme blanche ou au pistolaser, sont nombreuses et l'ambiance est souvent sombre. On n'échappe pas non plus aux célèbres "lois de l'univers" de Matsumoto à la fin des différents chapitres. Déjà vus également sont les derniers chapitres (pas désagréables pour autant) avec les ancêtres d'Albator et d'Emeraldas, déjà pirates (mais rivaux cette fois) et luttant contre le gouvernement. Les équipages de ceux-ci ont quand même le mérite d'apporter pas mal d'humour et rendent finalement la lecture très plaisante


Même au plus profond de l'enfer s'épanouit la noble fleur de l'amitié
laissant sur les vagues indolentes flotter quelques pétales en souvenir...
pour un jour, éclore à nouveau. Impérissable est le travelo way.

Mr 2 Bon Clay


#44 Shutendoji

Shutendoji

    JarJar

  • Members
  • 34 Messages :

Posté 09 April 2015 - 16:54 PM

Il n'y a pas que Black Box qui sort du Nagai, Il y a isan manga aussi et en plus c'est Cutey Honey dans une intégrale de 448 pages au format 15x21cm, à 29,90€ pour juin 2015.
 
 

Cutie_Honey_visula_1.jpg



#45 Saga

Saga

    Hot Line DGFIP 24/24

  • Members
  • 10768 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Evry

Posté 09 April 2015 - 19:28 PM

Je pense que j'investirai dans ce volume. Mais au vu du prix, j'aurais préféré que la série sorte chez Black Box.


Même au plus profond de l'enfer s'épanouit la noble fleur de l'amitié
laissant sur les vagues indolentes flotter quelques pétales en souvenir...
pour un jour, éclore à nouveau. Impérissable est le travelo way.

Mr 2 Bon Clay


#46 Saga

Saga

    Hot Line DGFIP 24/24

  • Members
  • 10768 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Evry

Posté 18 April 2015 - 12:13 PM

Vu sur le facebook de Blackbox :

Seriez-vous intéressé pour un projet, pour une collection participative sur MATSUMOTO Leiji ?

Je pense par exemple à :

Uchû Senkan Yamato 3 Tomes
Gun Frontier 3 tomes
Danguard A 2 tomes

mais il y a aussi

Submarine Super 99 2 tomes ......

Si ce projet vous intéresse, nous pourrions le mettre en place ensemble pour essayer de récupérer quelques titres de Leiji Matsumoto pour l'éditer en 14 x 21 cm


Perso, les 2 premiers titres cités pourraient m'intéresser.

Même au plus profond de l'enfer s'épanouit la noble fleur de l'amitié
laissant sur les vagues indolentes flotter quelques pétales en souvenir...
pour un jour, éclore à nouveau. Impérissable est le travelo way.

Mr 2 Bon Clay


#47 Saga

Saga

    Hot Line DGFIP 24/24

  • Members
  • 10768 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Evry

Posté 13 May 2015 - 19:14 PM

mangagoldorak.jpg

 

Je viens de lire le manga original de Goldorak et je l'ai beaucoup aimé. Il s'agit d'un manga en un tome, plutôt épais (un peu moins de 300 pages) mais néanmoins incomplet puisqu'il ne comporte pas de véritable fin. On notera le choix, discutable mais compréhensible, de conserver les noms français : pour avoir revu récemment la série en VOSTF, il faut reconnaître que, pour une fois, ceux-ci sont supérieurs aux originaux : entre Actarus et Daisuke ou Astérohache et Double Haken, il n'y a pas photo.

La lecture est très agréable : les dessins font moins vieillot que je ne le craignais et les combats sont très dynamiques. L'histoire est proche du dessin animé avec néanmoins quelques différences qui réservent des surprises. la plus importante étant la présence des deux Mazingers qui, manipulés par Véga, jouent un rôle majeur dans la seconde partie de l'ouvrage. La dernière partie est particulièrement marquante avec le personnage de Barendos qui fait preuve d'une cruauté et d'un sadisme extrêmes, rendant le personnage particulièrement détestable. En tout cas, ça donne bien envie de découvrir Maziner et Great Mazinger.

L'édition est de qualité, malgré quelques coquilles ici ou là (le ranch du bouleau blanc qui devient dans une page celui du boulot blanc). Le grand format met bien en valeur les robots géants et les combats, très dynamiques. Le papier est de qualité. Je vais maintenant lire les 4 tomes du manga déjà sortis par Dybex et j'attends avec impatience les autres oeuvres de Go Nagaï : Devilman est prévu pour juillet et, chez Isan, Cutie Honey doit sortir en juin.


Même au plus profond de l'enfer s'épanouit la noble fleur de l'amitié
laissant sur les vagues indolentes flotter quelques pétales en souvenir...
pour un jour, éclore à nouveau. Impérissable est le travelo way.

Mr 2 Bon Clay


#48 Shutendoji

Shutendoji

    JarJar

  • Members
  • 34 Messages :

Posté 16 May 2015 - 07:22 AM

Black Box pense à éditer un autre titre majeur de Nagai, Violence Jack.

 

 

11251846_970938946271478_535884204319253

11221660_970938942938145_272626287443497

11013271_970938949604811_670056886034352



#49 Saga

Saga

    Hot Line DGFIP 24/24

  • Members
  • 10768 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Evry

Posté 16 May 2015 - 07:25 AM

Je n'ose même pas imaginer ce que ça donnera si le manga est plus gore que celui de Devilman ou les OAVs déjà sorties en DVD.


Même au plus profond de l'enfer s'épanouit la noble fleur de l'amitié
laissant sur les vagues indolentes flotter quelques pétales en souvenir...
pour un jour, éclore à nouveau. Impérissable est le travelo way.

Mr 2 Bon Clay


#50 Shutendoji

Shutendoji

    JarJar

  • Members
  • 34 Messages :

Posté 25 May 2015 - 17:00 PM

Cosmoship Yamato en préco' à l'unité sur Amazon.



#51 boudou33

boudou33

    Ghoulies

  • Members
  • 169 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 27 May 2015 - 11:47 AM

Très déçu par le service de Blackbox, je commence très sérieusement à me demander si les personnes sont sérieuses. Reçu qu'un seul pack des Goldorak collector alors que j'en ai commandé deux, et un autre manga est absent. Sachant que le tout semble limité je me demande si j'aurai bien l'édition que j'ai commandé. Personne n'a pris la peine de répondre aux mails depuis dix jours alors qu'ils sont bien présent sur facebook. J'espère vraiment avoir gain de cause, d'autant que j'ai précommandé l'intégrale Go Nagai en double pour faire des cadeaux, j'ose pas imaginer le merdier s'ils ne sont pas clean.... Hâte de lire ça en tout cas et content d'avoir eu un avis sur le manga.



#52 Saga

Saga

    Hot Line DGFIP 24/24

  • Members
  • 10768 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Evry

Posté 28 May 2015 - 18:45 PM

Je n'ai jamais eu de problème avec eux pour mes différentes commandes. Si tu as un compte facebook, tu devrais leur demander directement sur celui-ci - mais je suis tout à fait d'accord pour dire qu'il n'est pas normal qu'ils n'aient pas répondu à tes mails.


Même au plus profond de l'enfer s'épanouit la noble fleur de l'amitié
laissant sur les vagues indolentes flotter quelques pétales en souvenir...
pour un jour, éclore à nouveau. Impérissable est le travelo way.

Mr 2 Bon Clay


#53 Saga

Saga

    Hot Line DGFIP 24/24

  • Members
  • 10768 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Evry

Posté 06 June 2015 - 16:37 PM

DevilMan-JPop-1-5.jpg

Deuxième série sortie par Black Box, Devilman, comme Goldrak, avait été éditée par Dynamic - mais cette édition semble contenir des histoires inédites. Comme pour Goldorak également, l'édition est plutôt de bonne qualité, malgré un papier un peu trop transparent et quelques problèmes sur des bulles dans le premier tome (de mémoire, une bulle vide et un texte répété 2 fois). Il y a des pages couleur au début de chaque tome et quelques-unes à l'intérieur de certains tomes.

Cette fois-ci, le manga est entièrement de Go Nagaï, dessins comme scénario. Akira Fudo est un jeune homme ordinaire, vivant chez des amis de ses parents partis à l'étranger. Plutôt timide, il est couvé par Miki, la fille de la famille qui est amoureuse de lui et a un caractère marqué. Mais un jour, son ami Ryô Asuka vient le voir, lui annonce que des démons autrefois endormis se sont réveillés et vont conquérir la Terre et détruire l'humanité. Pour éviter cela, il n'y a qu'une solution : un garçon pur doit fusionner avec un démon, contrôler ses pouvoirs et défendre l'humanité. Akira va réussir et devenir Devilman, l'homme-démon, pour affronter les démons.


La première partie du manga, après cette transformation, voit donc Devilman combattre les démons mais aussi, en tant qu'Akira, vivre sa vie quotidienne, plus mouvementée et plus violente, avec Miki. Les affrontements sont très sanglants et très gores, les membres arrachés sont légion et le sang coule à flot, notamment dans le cadre du combat avec Sirène. Go Nagaï aime bien les grandes cases, occupant souvent toute une page et mettant en valeur les scènes d'action et les personnages. aux visages souvent déformés par la colère et la peur. Les civils, y compris les femmes et les enfants, ne sont pas épargnés et cela va empirer dans la seconde partie.


Au milieu, cependant, une petite pause qui était absente de l'édition Dynamic d'après ce que j'ai vu sur le net : un voyage de Devilman (accompagné de Ryo) à travers le temps pour y débusquer des démons. La France y est d'ailleurs à l'honneur à 2 reprises et les chapitres sont plutôt intéressants. J'ai bien aimé notamment le chapitre sur Custer. Les situations sont variées et apportent plus d'originalité au manga avant de revenir à la trame principale.

Et celle-ci empire encore, devenant véritablement apocalyptique avec la révélation au monde de la présence des démons. Dès lors, les violences et les atrocités venant de partout, ainsi que des révélations inattendues, se multiplient pour aboutir à une fin inévitable.

Au final, le manga est une vraie réussite, est original par sa violence extrême sans qu'elle soit pour autant gratuite : elle choque mais est au service des thèmes que Nagaï veut aborder et conduit à des évolutions intéressantes pour ses personnages et à un vrai suspens. Black Box va sortir Amon, qui est semble-t-il la suite de Devilman - même si je vois mal comment on peut faire une suite après la fin du tome 5. Je suis curieux de voir ce que ça va donner.


Même au plus profond de l'enfer s'épanouit la noble fleur de l'amitié
laissant sur les vagues indolentes flotter quelques pétales en souvenir...
pour un jour, éclore à nouveau. Impérissable est le travelo way.

Mr 2 Bon Clay


#54 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 27351 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 06 June 2015 - 17:22 PM

J'ai jamais lu Amon, qui je crois est un projet récent je crois, mais la suite de Devilman existe bien :

 

Spoiler



#55 Fred From-eat

Fred From-eat

    Halol

  • Members
  • 16327 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Au Pays des Rageux

Posté 06 June 2015 - 17:26 PM

queen-emeraldas-kana.jpg

 fin d'ailleurs absente du manga, comme d'habitude :LSHaPXD:

Mais papy Matsumoto compte-t-il les faire un jour? (bien sur que non meuh bon... je trouve ça dommage de ne pas avoir fait une "conclusion avec fin ouverte" pour ces deux pavés.)



#56 Saga

Saga

    Hot Line DGFIP 24/24

  • Members
  • 10768 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Evry

Posté 06 June 2015 - 17:28 PM

Normalement, à la fin de Devilman,

Spoiler
.

 

Je viens de vérifier : le manga d'Amon date de 1999 et n'est pas dessiné par Go Nagaï qui l'a seulement scénarisé (ou qui a juste mis son nom sur la couverture, comme pas mal de mangakas).


Même au plus profond de l'enfer s'épanouit la noble fleur de l'amitié
laissant sur les vagues indolentes flotter quelques pétales en souvenir...
pour un jour, éclore à nouveau. Impérissable est le travelo way.

Mr 2 Bon Clay


#57 Lord-Of-Babylon

Lord-Of-Babylon

    Cosmique Troupier

  • Members
  • 27351 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Ailleurs

Posté 06 June 2015 - 17:49 PM

Tu verras c'est plus ambitieux que cela



#58 Saga

Saga

    Hot Line DGFIP 24/24

  • Members
  • 10768 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Evry

Posté 16 June 2015 - 19:59 PM

cleopatre_visuel.jpg

 

Ouh punaise, je ne m'attendais pas à ça. J'avais adoré Ikeda et beaucoup aimé Moto Hagio, plutôt apprécié le Raphaël de Satonaka même s'il n'était pas exempt de certains défauts. Mais là, c'est du très lourd... dans la nullité. J'ai vraiment détesté ce manga.


Bref, de la citation de Pascal à Rome en passant par Astérix ou Elisabeth Taylor, on a tous notre vision de Cléopâtre, reine d'Egypte, belle, puissante, ambitieuse, au caractère affirmé...

Et bien ici, c'est exactement le contraire : on a une jeune fille qui ne pense qu'à l'amour - et secondairement à la paix et au bonheur de son peuple. Qui est victime de complots mais qui n'en organise pas elle-même. Qui ne songe qu'à trouver l'amour auprès de César puis d'Antoine. Les autres personnages sont d'ailleurs d'une mièvrerie identique, y compris Octave qui, par exemple, veut marier sa soeur à Antoine parce qu'elle l'aime (mais bien sûr ; ce n'était pas du tout une alliance politique...). En gros, des personnages dignes des niaiseries du type Harlequin.

On passera aussi sur les concepts historiques mal maîtrisés et traités de façon anachronique. Rome est une démocratie : NON !!! Certainement pas !!! Même selon les critères de l'époque ! Rome était un composé d'aristocratie (le Sénat), de monarchie (les consuls) et de démocratie (les tribuns de la plèbe) avec une nette domination du premier aspect et une transformation à partir de la fin du 2ème siècle.

Et César qualifié de dictateur de façon négative. Mais bor..., un dictateur, à l'époque romaine, ça n'était pas Kim-Jong-Un ou Khadafi !!! C'était une fonction officielle et que César occupa effectivement, pas une insulte ou un qualificatif négatif. A la limite, il faudrait parler de tyrannie, ce terme ayant effectivement un sens négatif dans l'Antiquité.


Même au plus profond de l'enfer s'épanouit la noble fleur de l'amitié
laissant sur les vagues indolentes flotter quelques pétales en souvenir...
pour un jour, éclore à nouveau. Impérissable est le travelo way.

Mr 2 Bon Clay


#59 Sleven

Sleven

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4630 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 20 June 2015 - 13:08 PM

Bon, un peu déçu par l'édition de Devilman, sans jaquette ni supplément. Je sais que ça provient du contrat avec l'éditeur italien, qui a autorisé le nouveau format mais pas de nouveau contenu, mais bon. Par contre, vu que je n'ai pas pris les Goldorak, qui ne m'intéressent pas, je ne sais pas si ce sera comme ça sur toute la collection Go Nagai. J'ai juste l'impression que ça peut se détériorer très vite...

Sinon je n'ai jamais lu Devilman, c'est une découverte complète en ce qui me concerne. Le dessin daté n'est absolument pas choquant et passe au contraire très bien, même de nos jours où nous sommes habitués à des illustrations plus modernes (je pense aux décors réalisés à l'ordinateur de Negima! ou aux photos déclinées en dessins de Gantz, voire aux dessins surchargées de One Piece, mais il y a encore plein d'exemples). Mais le dessin de Go est juste d'une intemporalité rare. Le scénario se met en place, mais je ne m'avancerai pas avant d'avoir lu les cinq tomes.

 

Sinon, dans quelques jours sort une autre œuvre de Nagai chez Isan Manga, un pavé de plus de 450 pages, Cutey Honey, pour 30€.

 

EDIT : repoussé à septembre.

 

Et Le Lézard Noir vient d'annoncer une prochaine sortie, Mon Village de Jun Hatanaka.

 

mon-village.jpg

 

 

 

Je viens de vérifier : le manga d'Amon date de 1999 et n'est pas dessiné par Go Nagaï qui l'a seulement scénarisé (ou qui a juste mis son nom sur la couverture, comme pas mal de mangakas).

 

A la fin de Devilman, il y a écrit que le scénario et le dessin d'Amon ne sont pas de Nagai.


Sans_titre_1.jpg


#60 Fraggle

Fraggle

    Rock

  • Members
  • 14164 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 10 July 2015 - 10:29 AM

Une bande-annonce pour le Eros X SF, anthologie d'histoires érotiques/SF d'Ishinomori, prévue chez le Lézard Noir.
Avec du bon son de group sounds wub.gif



J'ai hâte.
(Son adaptation de Yapoo, Bétail Humain est ultra super aussi.)

Spoiler

 

Au cas où, certains comme moi avaient zappé depuis: ayé, c'est sorti.


Image IPB




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)