Aller au contenu


Le Coin du Bizarre...


  • Please log in to reply
408 réponses sur ce sujet

#1 Beurk*

Beurk*
  • Guests

Posté 27 October 2006 - 14:38 PM

Explosion mysterieuse dans le Devon/Cornouailles, Angleterre

Jeudi, le 26 octobre 2006

A Bude (Cornouailles, l'Angleterre) aujourd'hui il y eu le son d'une explosion énorme qui a causé des fissures énormes dans la maison d'au moins une personne. Personne n'en connaît la cause - il n'y a aucun site d'explosion dans le coin et le MOD et la RAF affirment qu'aucun avion supersonique volait sur ce secteur. Bien que l'on ait deja vu que le Ministère de la Défense nationale mentir parfois, un bang supersonique qui peut fissurer les maisons aurait sûrement brisé des fenêtres . C'est un mystère fascinant.Un commentaire :C'est arrivé aux EU aussi. En avril, je l'ai éprouvé à San Diego et on en a parlé dans le journal. Chaque agence ou personne qui pourrait évidemment être responsable dit qu'il n'a eu aucun rapport avec ceci et quoique ca ait secoué mon immeuble de bureaux de quatre étages, il n'y a toujours aucune explication à cela.Un autre : J'écris de Toronto pour dire que l'on a parlé des mêmes phénomènes qui sont arrivés ici environ il y a une semaine, autour de 4am. Je ne l'ai pas personnellement entendu, mais au réveil j'ai entendu à la radio un presentateur avoir une discussion sur ca avec son co-hôte. Cela a été décrit comme ressemblant à un boom sonique et aucun du personnel de secours de la ville ne peut fournir aucune information quant à ce qui a causé ce bruit. Des rapports dans la journée prétendent que des gens à Mississauga ont entendu le même bruit.

http://www.rawstory....plosion_in.html

#2 Dr Zaius

Dr Zaius

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 4657 Messages :
  • Location:Rennes

Posté 27 October 2006 - 17:05 PM

au secours ! il recommence !

icon_mrgreen.gif
Only 1,971 years until the Reign of Zaius!



#3 Beurk*

Beurk*
  • Guests

Posté 27 October 2006 - 17:27 PM

Voir à la fin du post, moi aussi je me pose la question icon_mrgreen.gif

http://www.mad-movie...p...st&p=684306

#4 Beurk*

Beurk*
  • Guests

Posté 14 January 2007 - 15:19 PM

EXTRATERRESTRES : L'ENQUÊTE
L'interview de Stéphane ALLIX



Stéphane Allix, ex-reporter de guerre en Afghanistan, signe la suite logique de son film documentaire, «Enlevés», par un nouveau livre sur le phénomène ovni et plus particulièrement sur le mystère des enlèvements extraterrestres. Une nouvelle descente dans le chaudron magique pour un journaliste décidément fasciné par les mystères de la conscience. Un ouvrage «grand public», dense, ouvert et bien documenté où Stéphane Allix nous emmène, un peu à la manière de «What the bleep do we know !?», au cœur du sujet en passant par les mystères de la physique quantique, des neurosciences et de l'exobiologie. Si l’auteur passe soigneusement à côté des sujets qui fâchent —contrôle mental, manipulation génétique, «cover up» des autorités, implications de l’armée, … — , il n’en jette pas moins un regard tout en nuances qui nous plonge dans l’intimité des abductés et évite les pièges du politiquement correct que s’imposent traditionnellement les habitués des grands media pour ce genre d’exercice.
Un livre à découvrir donc pour sauter à pieds joints dans les coulisses de l’énigme la plus «incroyable» et peut-être aussi la plus dérangeante pour notre système de référence actuel.

Nous vous livrons ici l’entretien que nous a accordé, fin octobre, Stéphane Allix qui s’explique dans un café à Montmartre sur le pourquoi et le comment de sa démarche.

L’interview de Stéphane Allix

Karmapolis : Après votre film documentaire sur le phénomène des enlèvements extraterrestres (Enlevés), vous récidivez avec une enquête publiée aux éditions Albin Michel (Extraterrestres, l’enquête). Quelle a été votre motivation pour continuer à développer ce sujet particulièrement polémique par un livre ?

Stéphane Allix : De donner plus d’éléments et de consistance au sujet parce qu’il est vrai que pour le film, j’ai plutôt travaillé dans l’émotion et le ressenti. Par exemple, les intervenants ne parlent que deux ou trois minutes dans le documentaire et ça n’a vraiment pas été facile de garder d’un seul tenant l’interview du film qui doit faire environ quatre minutes. Le livre permet de donner au phénomène sa vraie dimension et de le mettre en perspective avec le dossier ovni auquel il est quand même lié. J’y reprends le cheminement personnel que j’ai suivi pour aborder ce sujet : au début je m’intéresse de façon très pragmatique à la formation de l’univers, aux exoplanètes, à l’exobiologie ou encore à la cosmologie. Tout cela m’a permis de prendre conscience que la vie n’est pas particulièrement unique ou miraculeuse et qu’elle est même relativement banale dans l’univers pour peu que les éléments constitutifs soient réunis. La vie est donc potentiellement présente un peu partout dans l’univers. Je me suis ensuite intéressé au phénomène ovni que je ne voyais pas comme un sujet très sérieux et que je pensais pouvoir régler en quelques minutes. Trois ans après, j’y suis encore car j’ai réalisé que c’est un sujet qui a de la consistance, que des témoins crédibles ont observé quelque chose de tangible, de solide et que des traces physiques permettent de corroborer leurs histoires.

(...)

http://www.karmapoli...iew_allix_2.htm

#5 L'archiviste*

L'archiviste*
  • Guests

Posté 14 January 2007 - 20:47 PM

Tiens Beurk, si tu veux mixer théorie du complot + ovnis, mais à travers un personnage véritablement génial et fascinant, tongue.gif je te recommande plutôt le destin hors du commun de Wilhelm Reich

Psychanalyste de premier plan (parmi les 3 ou 4 fondamentaux du XXème siècle), théoricien de la société qui a eu une importance considérable (et méconnue) sur l'évolution des moeurs en Occident, physicien amateur qui est parvenu à intéresser Albert Einstein à ses découvertes, inventeur du Cloudbuster (voir photo), héros d'une chanson de Kate Bush et d'un clip de Terry Gilliam (ainsi que plusieurs références dans Fisher King), ex-communiste surveillé de près par les soviétiques qui redoutaient que ses théories révolutionnaires mettent fin à "leur" révolution, emprisonné par les américains pour délit d'opinion, seul auteur aux USA à avoir été la victime d'un autodafé (livres brûlés en masse sur ordre gouvernemental), bref un modèle d'esprit libre qui a foutu une pagaille pas possible dans chaque pays où il a mis les pieds.
Hé bien ce bel anarchiste est aussi une figure centrale de la mythologie ufologique.
On n'est pas forcé d'y croire pour prendre un plaisir fou à lire ses anecdotes sur ses rencontres du premier type...
bluesbro.gif



#6 Poltermok*

Poltermok*
  • Guests

Posté 16 May 2007 - 12:15 PM

Voilaaaaaaaaaaaaaa(rgh) la maaaaaisssooooooonnnn la plus hantee d'Australie (ta-tain!)

http://www.youtube.c...E...ted&search=

#7 Beurk*

Beurk*
  • Guests

Posté 01 June 2007 - 22:39 PM

vendredi 1 juin 2007, 8h05

Monstre du Loch Ness: la plus récente vidéo de Nessie serait la bonne

Nessie est de retour. Un scientifique amateur a tourné samedi dernier des images du fameux monstre du Loch Ness, qui seraient les plus éloquentes jamais obtenues, selon les amateurs de la créature qui habiterait les eaux du plus mystérieux lac d'Ecosse.

Gordon Holmes dit avoir vu un objet noir de jais d'environ une quinzaine de mètres de long se déplaçant très rapidement dans l'eau, et a cru qu'il pourrait s'agir d'une très grosse anguille. "Je ne pouvais croire mes yeux", a déclaré le technicien de laboratoire de 55 ans.

Un amateur de Nessie et biologiste marin, Adrian Shine, du Loch Ness 2000 Centre à Drumnadrochit, sur les bords du lac, a visionné la vidéo et espère pouvoir l'analyser au cours des prochains mois. "Je me considère comme étant un observateur sceptique de ce qui se passe dans le loch, mais je garde l'esprit ouvert", a-t-il déclaré. "Il n'y a pas de doute que ces images sont parmi les meilleures que j'aie jamais vues".

Adrian Shine a déclaré que la vidéo était particulièrement utile, puisque Gordon Holmes y effectue un panoramique afin de capter les berges en arrière-plan, ce qui réduit considérablement les risques de vidéo truquée.

Les médias écossais sont sceptiques quand surviennent de prétendues observations du monstre, mais les images de Gordon Holmes sont si probantes que même la très sérieuse BBC les a présentées à son principal bulletin d'informations de mardi.

Plusieurs mythes et légendes circulent autour du Loch Ness, la plus importante et la plus profonde étendue d'eau de la Grande-Bretagne. Avec ses 230 mètres de profondeur, le loch est plus profond que la Mer du Nord. Plus de 4.000 témoins ont déjà affirmé avoir aperçu la créature depuis qu'elle a été filmée par une caméra pour la première fois par un chirurgien en vacances dans les années 1930. AP

#8 KUBIAK

KUBIAK

    Wookie

  • Members
  • 2142 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 01 June 2007 - 23:41 PM

Alors Mulder , t'en as d'autres des comme ça ?

#9 Beurk*

Beurk*
  • Guests

Posté 22 June 2007 - 15:49 PM

Au vol !!! ninja.gif

+++

Des experts enquêtent sur la mystérieuse disparition d'un lac de Patagonie


SANTIAGO (AFP) - Un lac a disparu au Chili et les experts s'interrogent sur les causes de son assèchement, qui a provoqué une forte diminution du débit d'une rivière de la Patagonie chilienne à 2.000 km au sud de Santiago.
Une équipe de scientifiques chiliens a fait cette surprenante découverte le 27 mai pendant un déplacement dans la zone du fjord Tempanos, situé à la limite des régions australes d'Aysen et de Magallanes, dans le parc national Bernardo O'Higgins.

"Ils se sont trouvés devant une formidable surprise: le lac avait disparu, purement et simplement. Et nous ne parlons pas d'un petit lac, mais d'un assez grand", a raconté le directeur régional du corps des gardes forestiers chiliens (Conaf), Juan José Romero, à la radio Cooperativa.

"Les morceaux de glaces qu'il y avait dans le lac, étaient là, mais posés sur le fond asséché de ce que fut ce lac, qui a disparu du matin au soir" a-t-il expliqué.

M. Romero a demandé un rapport à des géologues et a d'autres experts sur la disparition brutale du lac patagonien. Il contribuait à l'alimentation d'une grande rivière dont le débit a aujourd'hui fortement diminué.

#10 Stouffe

Stouffe

    Leprechaun

  • Members
  • 936 Messages :
  • Location:PUTAIN D'AUDIENCE

Posté 24 June 2007 - 15:58 PM

Les Grandes Enigmes de l'Humanité

Je dois être suicidaire pour oser encore poster un topic qui va finir comme les autres, dans le désintérêt général. dry.gif
Qu'à cela ne tienne: je persiste et je signe ce topic avec passion. En effet, je me suis toujours passionnée pour les énigmes, le mystère, les mythes et légendes, l'Histoire. Sans pour autant être crédule, j'ai la soif de la découverte et du questionnement. Je vous propose donc chaque semaine à compter de ce dimanche 24 juin 2007 un article différent provenant d'un dossier choisi dans les catégories suivantes:

- Entre mythes et sciences
- Les mystères de la Bible et du christianisme
- Le sens caché dévoilé
- Dans les griffes du Diable
- Au coeur des phénomènes paranormaux
- Créatures et bêtes extraordinaires
- Dans le secret des langues, des peuples et des cultures
- Constructions mystérieuses
- Mystères de l'Histoire de France
- Imposteurs et prétendants
- Dans l'ombre de l'Histoire
- Drames modernes


Je tire un article au hasard toutefois si vous désirez un article d'un dossier en particulier, faites le moi savoir par message privé. Ce topic est aussi le vôtre: commentez l'article, posez vos questions, apportez votre propre documentation au sujet présenté. Et si vous vous sentez capable d'écrire une belle page bien propre sans fautes d'orthographe au sujet d'un thème entrant dans une catégorie sus-nommée, faites donc. Votre article devra être soigné, illustré et fourni, en respectant la présentation de mon premier article. Je me réserve le droit de demander la suppression de tout article ne respectant aucune de ces règles, et donc mon travail.

Naturellement, vous avez le droit de croire ou ne pas croire au paranormal. Sachez toutefois que ces articles sont sérieux et édités par Larousse. Et si vraiment vous ne supportez rien de ce qui touche à cet aspect irrationnel du monde, rien ne vous empêche de tourner les talons. Courtoisie, politesse et tolérance sont de mise sur ce topic.

A présent, je vous invite à découvrir les mystères de l'humanité, certains connus, d'autres franchement insoupçonnés.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LE 24/06/2007

Dossier: Au coeur des phénomènes paranormaux
Objet: Prémonitions



LA FIN DU TITANIC A-T-ELLE ETE PREVUE 14 ANS A L'AVANCE?


Phénomènes insaisissables, les prémonitions plus ou moins vérifiées se comptent par milliers. La plupart relève de l'anecdote personnelle, mais certaines concernent des évènements mondialement connus et ont été révélées en temps voulu, c'est-à-dire avant que l'évènement ait lieu.


De bien étranges coïncidences


Morgan Robertson aurait été guidé par un esprit pour écrire son roman visionnaire Futility.

La plus célèbre de ces prémonitions constitue le sujet d'un court roman, oeuvre de l'écrivain américain Morgan Robertson qui, 14 ans avant la catastrophe, prévoit dans le détail le naufrage du Titanic. Né en 1861, Morgan Robertson, un auteur spécialisé dans les histoires maritimes, est assez injustement oublié de nos jours. Un seul de ses livres, Futility (1898)- loin d'être le meilleur qu'il ait écrit-, lui assure cependant, aujourd'hui encore, une certaine renommée posthume. Ce court roman sur la faiblesse de l'homme face aux forces du destin raconte le naufrage du "plus grand paquebot construit par l'homme", le Titan. Celui-ci est éventré par un iceberg avant de couler, avec la majeure partie de ses passagers, en raison du nombre insuffisant de canots de sauvetage. Mais les coïncidences avec la tragédie du Titanic ne s'arrêtent pas là: le faisceau de concordances est en effet particulièrement frappant. En voici quelques-unes, avec, entre parenthèses, les faits équivalents ayant trait au drame du Titanic: traversée en avril (10 avril 1912), déplacement de 70 000 tonnes (66 000), longueur 800 pieds (882,5), trois hélices (idem), vitesse maximale de 24/25 noeuds (idem), capacité maximale d'environ 3000 passagers (idem), 2 000 passagers à bord (2 230), 24 canots de sauvetage (20), 19 cloisons étanches (15), trois machines (idem) et déchirure de la coque à tribord (idem). Or, le roman Futility a été rédigé neuf ans avant la construction du Titanic, avant même que l'on songe à sa conception, ce qui exclut évidemment toute inspiration d'après des informations réelles.


Un extrait de Futility, où Morgan Robertson décrit les caractéristiques du Titan qu'il qualifie d'insubmersible.

Inspiré par un esprit...

Morgan Robertson a affirmé toute sa vie avoir été inspiré par un "collaborateur astral", pour reprendre ses propres termes, c'est-à-dire un esprit qui le guidait, l'inspirait dans ses travaux littéraires. C'est là la seule réponse qu'il fournit pour expliquer ces extraordinaires coïncidences entre fiction et réalité. En dépit de la réédition de son roman, il ne récolte pas les fruits de sa formidable prémonition après le naufrage du Titanic. Les lecteurs préfèrent les détails sensationnels de l'enquête à une fiction pourtant marquée du sceau de l'étrange.

...ou faisant preuve d'une belle imagination?

Nombreux sont les évènements dramatiques dont on a pu se rendre compte, a posteriori, qu'ils avaient été décrits dans des oeuvres de fiction, qu'il s'agisse de science ou de politique-fiction.
Ainsi, après les attentats du 11 septembre 2001, on a cru reconnaître dans certains romans de Tom Clancy des péripéties ressemblant à ce qui venait de se passer tout comme certains épisodes de la série cinématographique Die Hard pouvaient faire penser à une 'prémonition' du drame.


* * * * *


Les conditions d'une prémonition


Elles sont assez strictes, en raison du flou qui entoure le phénomène et on peut les résumer ainsi: le rêve ou le pressentiment, doit avoir été relaté à un ou plusieurs témoins dignes de foi avant que ne se produise l'évènement. L'intervalle entre le rêve et l'évènement doit être relativement court, car la possibilité d'un lien accidentel augmente avec le temps. Cette condition cependant, souffre des exceptions, comme le montre le cas du Titanic. Le rêve doit paraître improbable à son auteur ou relever d'un domaine qu'il ne connaît pas, ou mal. Il doit s'appliquer à un fais précis, et non revêtir une tournure générale permettant, par le biais d'interprétations symboliques, de les appliquer à des évènements très divers (comme on l'a fait pour les Prophéties de Nostradamus, par exemple.) Enfin, les détails doivent concorder, au moins dans les traits essentiels, avec ceux de l'évènement.


Le naufrage du Titanic


Le 10 avril 1912, le paquebot Titanic , de la compagnie anglaise White Star, réputé insubmersible en raison de son système de cloisons étanches, par de Southampton pour sa traversée inaugurale à destination de New York. Parmi ses passagers, on trouve aussi bien des émigrants logés sous la ligne de flottaison, en 3e classe, que la fine fleur de l'aristocratie financière anglo-saxonne. Au cours de la nuit du 14 au 15 avril, alorq qu'il se trouve à quelque 300 milles (environ 550 km) au sud-est de Terre-Neuve, le Titanic heurte un iceberg qui déchire le flanc droit de sa coque sur 90 mètres. A 2h30 du matin, le grand paquebot disparaît. Sur les 2 230 passagers embarqués, seuls 709 seront recueillis par le cargo Carpathia qui croisait non loin. Le plus grand nombre des disparus appartient à la 3e classe. En raison de la qualité de certaines des victimes, des énigmes qui entourent son naufrage et de l'ampleur de la catastrophe, le Titanic entre directement dans la légende noire de la mer. Il occupe une place comparable à celle du 'Hollandais Volant' dans le panthéon des vaisseaux maudits. Son épave, longtemps considérée comme perdue à tout jamais, a été retrouvée en 1985, à 3 987 mètres de profondeur. Depuis lors, une expédition est parvenue en 1998 à remonter un morceau de la coque et divers objets.



Le naufrage du Titanic, un paquebot de rêve pour l'époque, est une des plus grandes catastrophes maritimes de l'époque. Sur les
2 230 personnes à bord, seules 709 seront recueillies par le cargo
Carpathia.

#11 Stouffe

Stouffe

    Leprechaun

  • Members
  • 936 Messages :
  • Location:PUTAIN D'AUDIENCE

Posté 24 June 2007 - 16:15 PM

blink.gif La démarche n'est pas tout à fait la même que ce topic mais bon...ok...mais je changerai pas le texte d'un iota.

#12 stan corben

stan corben

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5158 Messages :

Posté 25 June 2007 - 14:55 PM

J'aime bien cet endroit...un peu déjanté...smile.gif
je vais revenir...

#13 Beurk*

Beurk*
  • Guests

Posté 25 June 2007 - 15:02 PM

Attention de laisser cet endroit propre en sortant !

Et n'oublie pas d'apporter des bouteilles en arrivant !

Ca aide parfois à voir des trucs étranges... icon_mrgreen.gif



EDIT : Dans le genre bizarre deux nouveaux articles sur Karmapolis

http://www.karmapoli...nton_parks2.htm
http://www.karmapoli...iew_barbara.htm

#14 Stouffe

Stouffe

    Leprechaun

  • Members
  • 936 Messages :
  • Location:PUTAIN D'AUDIENCE

Posté 01 July 2007 - 15:57 PM

Et voilà poum comme prévu chaque semaine dans mon ancien topic ( dry.gif ), un nouvel article. Et pour faire plaisir à _KB_ , je me penche aujourd'hui sur le sujet chauffé et réchauffé voire même complètement carbonisé du MONSTRE DU LOCH NESS.
Votre géniale reporter a donc plongé son nez dans ses bouquins pour vous livrer un article qui je l'espère, vous apprendra peut-être quelque chose de neuf.

Je rappelle au passage que si vous désirez un sujet en particulier, ou n'importe quel sujet tiré des rubriques citées dans mon premier post, n'hésitez pas à demander par message privé. Je les rappelle d'ailleurs ici, suivis de listes non exhaustives en guise d'illustrations:

- Entre mythes et sciences: extraterrestres, création de l'Univers, cataclysmes...
- Les mystères de la Bible et du christianisme: origine de la Bible, la grotte de Lourdes, une femme sur le trône pontifical...
- Le sens caché dévoilé: l'immortel comte de Saint-Germain, l'oracle de Delphes, la pierre philosophale...
- Dans les griffes du Diable: l'Inquisition, les sorcières de Salem, le vaudou...
- Au coeur des phénomènes paranormaux: le Hollandais Volant, le Triangle des Bermudes, fantômes et poltergheists...
- Créatures et bêtes extraordinaires: Mi-hommes mi-loups, la bête du Gévaudan, le Loch Ness...
- Dans le secret des langues, des peuples et des cultures: l'Atlantide, les Basques, les Jivaros réducteurs de têtes...
- Constructions mystérieuses: le labyrinthe du Minotaure, Stonehenge, le phare d'Alexandrie...
- Mystères de l'Histoire de France: Alésia, le trésor de Montségur, Louis XVII...
- Imposteurs et prétendants: Jeanne d'Arc, Alexandre Ier, Gaspard Hauser...
- Dans l'ombre de l'Histoire: la tombe de Toutankhamon, la guerre de Troie, la mer des Sargasses...
- Drames modernes: l'assassinat de Kennedy, Hitler, Raspoutine...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Le 01/07/2007
Dossier: Créatures et bêtes extraordinaires
Objet: Monstres des océans


QU'ABRITE LE LOCH NESS?

Situé dans le nord de l'Ecosse, près d'Inverness, le Loch Ness est un lac paisible, d'une profondeur de plus de deux cent mètres et long de 39 kilomètres. Rien ne l'aurait signalé à l'attention du public si ses eaux ne semblaient habitées par un animal aquatique fabuleux.


Rive du Loch Ness.

Long cou et tête reptilienne


Les apparitions de Nessie, selon le surnom donné au monstre au XXè siècle, sont signalées depuis les temps les plus reculés. Mais c'est un article paru dans un journal local réputé, l'Inverness Courier, le 2 mai 1933, qui attire sur la bête l'intérêt du public.
Cet article, dû à Alex Campbell, relate l'apparition du monstre, le 14 avril précédent, devant un couple, Mr et Mrs MacKay. Alors que ceux-ci roulent sur la nouvelle route du loch, d'où la vue est excellente, ils remarquent, à leur grande surprise, un remous important à la surface des eaux. Une bête surgit peu après et ils peuvent l'observer pendant une bonne minute avant qu'elle ne disparaisse. Alex Campbell relève que "son corps rappelait celui d'une baleine: l'eau ruisselait et tourbillonnait autour d'elle comme un chaudron en ébullition."
Le 8 mai suivant, dans un journal concurrent, le Northern Chronicle, est employée pour la première fois l'expression "monstre du Loch Ness", sous laquelle l'animal devient célèbre: les touristes affluent par centaines sur les rives du loch. A tel point que le commissaire d'Inverness se voit contraint de publier un arrêté afin de "protéger" le monstre et de prévenir le risque qu'il lui soit fait du mal...

Qui n'a pas vu le monstre?


Les témoignages des personnes ayant vu Nessie se multiplient (plusieurs milliers ont été répertoriés depuis) et permettent de dresser une sorte de portrait-robot de l'animal. Il a une tête reptilienne, un cou bien tendu hors de l'eau et de grands yeux brillants. Il possède aussi deux bosses, voire trois, sur le dos et une queue mobile qui crée de gros remous autour de lui. Beaucoup de témoins signalent également la vitesse à laquelle il se déplace, et quelques autres les cris perçants qu'il pousse parfois. Il est d'une nature plutôt farouche et semble inoffensif.
Il semble même quitter de temps en temps le lac puisqu'un étudiant en médecine, Arthur Grant, le croise sur la route bordant le loch. Il le décrit comme un croisement hybride entre un plésiosaure, reptile préhistorique, et un phoque.

Un monstre photogénique


En 1933, un certain Hugh Gray prend la première photographie du monstre, à une distance de 800 mètres environ. Les techniciens de la firme Kodak, après analyse du cliché, affirment qu'il est authentique. D'autres photographies de l'animal sont prises: l'unt des plus remarquables datent de 1934. Due à un médecin londonien, le colonel Robert Wilson, elle montre ce qui semble être la tête de la bête et un cou émergeant de l'eau. Puis en 1951, un bûcheron employé par la Commission forestière, Lachlan Stuart, photographie pour la première fois les bosses de Nessie seules visibles à la surface.
Le monstre est aussi filmé en 1933, puis en 1936, par un certain Malcolm Irvine. Mais le document le plus célèbre est celui réalisé en 1960 par l'ingénieur en aéronautique Tim Dinsdale, qui a abandonné son métier pour se consacrer à la recherche de l'animal. On peut distinguer sur son film une bosse, d'un brun rougeâtre, qui traverse le loch puis tourne et longe la rive opposée. Les experts qui examinent la pellicule sont incapables de déceler un trucage, mais ils ne peuvent pas non plus expliquer la forme aperçue.
Un Bureau d'investigation des phénomènes du Loch Ness a été crée au début des années 60.

Le secours du sonar

Ce Bureau ainsi que diverses personnalités intéressées par la recherche de Nessie n'ont pas hésité à faire appel aux techniques les plus modernes. Mais la topographie particulière du lac rend les investigations difficiles. Ainsi, en raison de la vase abondante qui recouvre le fond du loch, il n'a pas été possible d'utiliser avec efficacité des caméras sous-marines, et les plongeurs dépêchés n'ont rien pu distinguer. En outre, le manque de crédit a interdit la mise en service de sous-marins perfectionnés.
Pourtant, en 1972 puis 1975, des images rapportées par la caméra sous-marine mise au point par le professeur Edgerton, du Massachusetts Institute of Technology, ont été analysées par un institut spécialisé de la NASA: l'une d'elles a alors montré le cou et la partie supérieure du corps d'un grand animal de six mètres de long environ. Par ailleurs, en 1962 déjà, un microphone sous-marin a enregistré les bruits d'un animal heurtant le fond du lac et plusieurs tentatives réalisées à l'aide d'un sonar (système de détection acoustique sous-marin) ont permis d'enregistrer des échos de gros objets se déplaçant sous l'eau.
Pour les spécialistes du sonar, il ne fait aucun doute que ces enregistrements prouvent la présence d'animaux aquatiques de grande taille dans le loch Ness. La théorie selon laquelle il y aurait en fait plusieurs animaux s'appuie sur le fait que les apparitions de Nessie sont très anciennes: saint Colomban, moine irlandais, l'aurait déjà aperçu en 565! Mais la nature exacte de ces bêtes reste un mystère complet.

Qui est Nessie?


Une représentation de Nessie.

Parmi les nombreuses hypothèses avancées, beaucoup sont de pure fantaisie: oiseau aquatique, anguille géante, requin ou énorme limace de mer, autant d'animaux qui ne correspondent pas aux multiples observations.
Une thèse plus séduisante est celle du plésiosaure, reptile géant qui vivait il y a environ 70 millions d'années. Il est certain que les reproductions de Nessie ressemblent beaucoup aux vestiges de cet animal que l'on a retrouvés en Europe: il en serait ainsi un exceptionell survivant. Des scientifiques contestent cette possibilité en se fondant sur le fait que ces animaux à sang froid n'auraient pu survivre dans les eaux du loch Ness, à basses températures. Mais des découvertes récentes semblent indiquer que les reptiles préhistoriques ont pu avoir le sang chaud.
Enfin, des spécialistes de la cryptozoologie penchent pour un animal proche de ceux classés sous le nom de "grand serpent de mer". Tel pense qu'il pourrait s'agir d'une espèce inconnue de pinnipède (mammifère tel le phoque ou le morse) à long cou, à moins, comme l'affirme tel autre, que l'on ait affaire à une nouvelle espèce en voie de spécialisation, c'est-à-dire en cours de transformation.

Des cousins d'Amérique!


Quel qu'il soit, Nessie n'est en tout cas pas le seul monstre lacustre dont l'existence soit présumée dans le monde.
D'horribles bêtes aquatiques hantent aussi les lacs d'Australie (le "Bunyip"), du Japon ( "Issie"), et de Scandinavie ("Soe-orm" et "Skrimsl").
En Afrique et en Extrême-Orient, des témoignages accréditent encore l'existence de semblables animaux qui, à quelques variantes près, ressemblent décidement tous au monstre du loch Ness.
Mais le plus connu des monstres après Nessie est le fameux Ogopogo, surnommé par les Indiens "Naïtaka", qui habite le lac Okanagan, long de 128 kilomètres, en Colombie-Britannique (Canada). Depuis 1850, il aurait été vu des centaines de fois, photographié et même filmé en 1968 par un certain Art Folden. Les clichés de ce film montrent un animal mesurant environ 18 mètres de long avec un cou d'une circonférence de 0,90 mètre à la base de la tête. Nombre de témoignages font aussi état de sa toute petite queue, de ses nageoires et de trois bosses.
Mais Ogopogo est aussi insaisissable que Nessie. En effet, en 1977, soixante plongeurs, munis de bouteilles d'oxygène, de caméras et de puissants projecteurs, sont descendus dans le lac à tour de rôle dans une cage de 9 mètres sans parvenir à l'apercevoir. Là encore, un Bureau d'investigation du lac Okanagan a été créé.
Le Canada possède d'ailleurs un bestiaire assez important puisque, sans parler de "Caddy", le serpent de mer vu au large de la Colombie-Britannique, et de la bête noire du lac Ponenegamook, situé à l'est de Québec, deux autres animaux, nommés Manipogo,à peu près semblables à Ogopogo, hantent les lacs de Winnipeg et de Manitoba. Selon A.R Adams, qui aurait aperçu l'un d'entre eux en 1960, ce seraient des "bêtes ressemblant à de gros serpents", avec une tête en forme de losange large d'environ 20 centimètres.
Les Etats-Unis possèdent également leurs animaux lacustres mystérieux. Dans les lacs du Wisconsin, les plaines du Nebraska et les Etats montagneux du nord-ouest. Les monstres sont tous décrits comme d'énormes serpents ou des sauriens dont le corps ondulant se déplace avec rapidité. Les témoignages rappellent ceux du monstre du loch Ness et l'un d'eux, observé de nombreuses fois entre 1930 et 1940 dans le lac Payette (Idaho) a reçu lui aussi un surnom: "Slimy Slim" (le "Mince Gluant"). Cependant, ces monstres n'ont jamais été photographiés ni filmés, ce qui rend leur existence nettement moins probable.

Monstres légendaires


Les folklores européens font souvent référence à des monstres aquatiques qui sèment la terreur dans les rivières et les lacs:

En Ecosse: le folklore écossais abonde en descriptions de "dragons" divers. La légende la plus célèbre concerne un certain sir John Lambton qui, de retour des croisades, aurait combattu victorieusement, grâce aux conseils d'une sorcière, une immense bête, semblable à un ver, qu'il aurait lui-même pêchée et rejetée à l'eau des années auparavant.
Dans le nord du Pembroke-shire, aux environs de Bryberian, est située par ailleurs une tombe fameuse: "Bedd yr Alfanc" (la tombe de l'Alfanc, un monstre aquatique). Selon la tradition, cet animal, très dangereux, a été capturé par des villageois avec beaucoup de difficultés dans une rivière, avant d'être tué.
On raconte enfin qu'au XIIIè siècle, un homme qui traversait à la nage le lac de Liyn-Goder, situé au sud-ouest de Snowdon, fut pris en chasse par une longue "chose" ondoyante. Au moment où il s'apprêtait à toucher terre, la bête s'empara du malheureux qu'elle entraîna au fond du lac.

En Islande: l'île des volcans et des geysers possède elle aussi ses récits de "chevaux des eaux" qui ont pour habitude d'attirer les voyageurs isolés dans les lacs.

En Irlande: presque tous les lacs irlandais (les "loughs") connaissent de semblables légendes. Ainsi, dans le comté de Connaught, saint Mochua de Balla aurait tué un monstre hideux qui infestait l'un des lacs de la région. On relate aussi la présence d'une anguille gigantesque sillonnant les eaux du lough Ramor et qui fut finalement capturée, ou encore l'histoire d'un crocodile au long cou dont on dit qu'il hantait le lough Mask.

En France: A Rouen, saint Romain, au VIIè siècle, aurait délivré la Normandie de la Gargouille, serpent énorme qui vivait dans les marais. Et on évoque en d'autres lieux les fameaux "chevaux des eaux", notamment à Travaux, ville située sur les rives du Doubs, où le "Drac" emporte les voyageurs pour les noyer dans le fleuve.


#15 bleuten

bleuten

    Sonyais

  • Members
  • 11659 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Terres dévastées de la capitale

Posté 01 July 2007 - 16:27 PM


La photo la plus célèbre du monstre du Loch Ness, réalisée en 1934, montre la tête et le cou de l'animal émergeant du lac, la gueule ouverte. Son auteur, Robert Kenneth Wilson, avoua sur son lit de mort, en 1994, qu'il avait utilisé une maquette de 80 cm pour sa photo...

D'un point de vue purement biologique, un animal de cette taille ne pourrait pas vivre dans le loch du fait du manque de ressources nutritives.
Sans compter qu'il faudrait une population suffisante pour assurer la perenité de la bestiole.

J'avai vu une emission "scientifique" où ils s'etaient amusés à immerger un rondin de bois, lesté à une extremité, au milieu du loch.
De cette façon, seul l'extremité de la poutre apparaissait à la surface par intermitence.
Et ça n'a pas raté. Les gens sur la brege ont vu le monstre et ont même fait une description detaillée de sa morphologie (concordante avec l'image stereotypée de Nessie). Tout ça en voyant un bout de bois sortant de l'eau à la verticale à 200m de la cote. sweat.gif

Par contre, il ont renouvellé l'experience dans un autre lac voisin et seulement quelques personnes ont cru voir un monstre marin, les autres ayant vu "un objet flotant non identifié" inerte.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Nessie

#16 Lurdo

Lurdo

    Aventurier en série(s)

  • Members
  • 23236 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Down in the underground...

Posté 01 July 2007 - 16:45 PM

Perso, j'aime pas comment l'image du Nessie Plesiosaure s'est imposée comme THE hypothèse la plus probable dans l'esprit des gens, et donc forcément celle que tout le monde cherche à débunker... alors que biologiquement parlant, c'est peut-être la moins crédible.
Mais maintenant, c'est la fête, youhou, on a débunker la photo la plus connue du Nessie plesiosaure, c'est donc que toutes les photos et vidéos sont fausses, que les milliers de témoignages sont bidons, et que Nessie n'a jamais existé. Mouais.

En ce qui me concerne, j'ai tendance à rejoindre Richard D Nolane dans l'hypothèse d'une espèce variante d'otarie, possiblement à long coup, ou dans celle d'un esturgeon King-size...

# Du 10/11 au 30/11, le blog de Lurdo retrouve un rythme plus régulier, avec chaque jour une critique de film, et le week-end, des séries ; au programme, cette semaine, entre autres, Ideal Home, Les Indestructibles 2, The Rise and Fall of ECW, Constantine : City of Demons ; et dès samedi, les fêtes de Noël s'invitent sur le blog pour la Christmas Yulefest 2018 ! #


#17 bleuten

bleuten

    Sonyais

  • Members
  • 11659 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Terres dévastées de la capitale

Posté 01 July 2007 - 16:52 PM

Certes, mais pourquoi, aprés avoir sondé au sonar le loch en long, en large et en travers et avoir cherché sur les berges, on ait pas trouvé l'ombre du debut d'une preuve "scientifiquement verifiable" de l'existance d'une telle creature ?

De même pourquoi la quazi totalité des photos presentant le monstre sont systematiquement floues ?

Reponse : parce le monstre en question n'etait pas le sujet initial de la photo mais quelque chose en arriere plan (d'où agrandissement d'une zone reduisant considerablement la resolution).

CITATION
La photo la plus célèbre du monstre du Loch Ness, réalisée en 1934, montre la tête et le cou de l'animal émergeant du lac, la gueule ouverte. Son auteur, Robert Kenneth Wilson, avoua sur son lit de mort, en 1994, qu'il avait utilisé une maquette de 80 cm pour sa photo...

Selon Neil Clark, paléontologue et conservateur du Musée Hunterian de l'Université de Glasgow, la croyance populaire au sujet de l'existence du monstre serait seulement l'effet d'« un magnifique exemple de marketing » [2].

L'invention du monstre serait dûe à un certain Bertram Mills, directeur de cirque de son état. En 1933, lors d'une tournée en Écosse, il faisait baigner longuement ses éléphants dans l'eau des lochs. Les gens d'alors qui n'avaient jamais vu un éléphant étaient particulièrement impressionnés par ces animaux dont « seuls la trompe, le haut de leur tête et de leur dos étaient visibles (...) L'impression était alors celle d'un animal avec un long cou et deux bosses, et peut être davantage s'il y avait plus d'un animal. »

Amusé par cette méprise, Mills offrit jusqu'à 20 000 livres — ce qui correspond à 1 million de livres d'aujourd'hui — à quiconque capturerait le monstre pour sa ménagerie. Il était conscient de l'énorme publicité que cela allait engendrer, sans beaucoup de risques financiers pour lui puisqu'il savait qu'il n'y avait pas de monstre, mais seulement une confusion avec ses pachydermes.


Toujours dans le docu que je citait, ils insistaient sur le fait que le Loch Ness est un lac tres long et sinueux. Et que donc, quand un bateau passe, il disparait derriere la cote bien avant que ses remous ne disparaissent dans son sillage. Et si on voit des remous mais pas le bateau, on en deduit que c'est quelque chose sous l'eau qui les a provoqué.

#18 Stouffe

Stouffe

    Leprechaun

  • Members
  • 936 Messages :
  • Location:PUTAIN D'AUDIENCE

Posté 01 July 2007 - 17:52 PM

En même temps, est-ce qu'on peut ignorer les archives historiques? Ok c'est flou c'est vieux et çà date de 565...

"La théorie selon laquelle il y aurait en fait plusieurs animaux s'appuie sur le fait que les apparitions de Nessie sont très anciennes: saint Colomban, moine irlandais, l'aurait déjà aperçu en 565!"

Alors, saint Colomban aurait-il abusé du vin de messe?

#19 bleuten

bleuten

    Sonyais

  • Members
  • 11659 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Terres dévastées de la capitale

Posté 01 July 2007 - 17:57 PM

C'est bien à cette epoque où on croyait à l'existance des dragons, non ?

CITATION
Dans un certain nombre de cas, l'objet photographié a pu être identifié. Dans d'autres cas, les observateurs estiment que l'image s'explique clairement sans qu'on ait à évoquer l'hypothèse d'un monstre. On peut ainsi voir :

  • un esturgeon
  • un ou plusieurs phoques
  • un groupe d'oiseaux s'envolant ou amerrissant
  • un nageur
  • un soliton
  • un tronc d'arbre de forme bizarre, pouvant figurer un long cou et une tête. Il existe un phénomène naturel appelé "sèche" dans le Loch Ness, naissant de la superposition de couches d'eau chaude et froide, et qui crée un courant à la surface. Ce courant peut entraîner des débris avec lui, même contre le sens du vent. On peut ainsi voir des souches sembler "naviguer" contre le vent, ce qui peut enflammer les imaginations.
  • des phénomènes sismiques souterrains créant des remous à la surface (le Loch Ness est le long d'une faille géologique)
  • les vagues provoquées par l'étrave d'un navire lui-même hors de vue, peuvent être prises pour le dos d'un animal, sur des photographies de mauvaise qualité. En 2004, un reportage présenté sur différentes chaînes de télévision européennes montrait que lorsqu'une baleinière à moteur accomplit un large virage, et que la vague principale de l'étrave reflète une ligne de crête assez douce, cela ressemble au cou et/ou au corps d'un paléo-reptile.
Enfin, il faut prendre en compte le "conditionnement" des témoins à voir un monstre dans le Loch Ness. Cela a fait l'objet d'une étude menée par une université écossaise : présents au bord du loch Ness, et ayant remarqué au loin un madrier flottant dans l'eau, des touristes ont tendance à voir un animal. D'autres personnes mises en présence du même madrier dans les mêmes conditions, mais cette fois autour d'un lac voisin, sont moins enclines à décrire le "monstre", et décrivent plus volontiers un bâton, une épave, un périscope.


#20 Stouffe

Stouffe

    Leprechaun

  • Members
  • 936 Messages :
  • Location:PUTAIN D'AUDIENCE

Posté 01 July 2007 - 18:10 PM

Exact, c'était tous un peu de gros malades à cette époque (déjà, se prendre pour un saint... rolleyes.gif )
Jolie documentation, convaincante ma foi. En ce qui me concerne, je n'ai pas vraiment d'opinion mais le fait que toutes les photos censées représenter Nessie soient flous m'interpelle: il n'y a et n'aura sans doute jamais aucune preuve tangible de son existence.
Sinon, en ce qui concerne l'éléphant, je l'ai appris en parcourant la Toile pour mon article et çà me semble assez crédible...




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)