Aller au contenu


Photo

Graham Masterton - Sa vie, son oeuvre


  • Please log in to reply
207 réponses sur ce sujet

#41 kolobos

kolobos

    Ghoulies

  • Members
  • 175 Messages :
  • Location:new jersey

Posté 01 November 2004 - 18:05 PM

pour la petite histoire,sachez qu'il y a 4 ans de cela new line s'apprétait donner le feu vert,pour le touurnage de l'ombre du manitou.ce quyi est completement ridicule vu que c'est le tome trois de la trilogie manitou.
il y a bien eu manitou de ce cher gilbert,mais ils allaient sauter la vengeance pour passer direct a l'ombre?un peu con le proceder vous me direz!
bref,tout ca pour dire qu'au studio ils étaient tous chaud,mais le probleme,c'est que c'était juste avant la tragédie du 11 septembre!
donc ils ont abandonnés,car il était clair pour eux que le public américains n'allaient pas payer une place de ciné pour voir des villes entières donc des buildings s'effondrer et engloutis sous la terre.

dommage!!!!!!!

putain!!!si je le chope le laden je vais lui faire payer!!!!!!!!!

#42 sypnos

sypnos

    Leprechaun

  • Members
  • 509 Messages :
  • Location:LOIN DU DICTAT DE LA RAISON

Posté 29 November 2004 - 17:32 PM

Je viens de lire LA VENGEANCE DE MANITOU... pas le meilleur Masterton pour moi mais fort sympathique.

Ps : pas lu les autres Manitou.

#43 hicks

hicks

    Ghoulies

  • Members
  • 129 Messages :
  • Location:colonie terrienne LV-426

Posté 14 October 2005 - 10:27 AM

Je viens de voir un "nouveau" Masterton en poche à la Fnac :

Le Glaive de Dieu

Acheté bien sur, mais pas encore lu, en plus le site du madnaute fan de Masterton n'a plus l'air de trop fonctionner.

#44 hicks

hicks

    Ghoulies

  • Members
  • 129 Messages :
  • Location:colonie terrienne LV-426

Posté 04 November 2005 - 16:34 PM

CITATION(hicks)
Je viens de voir un "nouveau" Masterton en poche à la Fnac :

Le Glaive de Dieu

Acheté bien sur, mais pas encore lu, en plus le site du madnaute fan de Masterton n'a plus l'air de trop fonctionner.


Lu et déçu. Si le style Masterton reste (je ne sais pas comment il fait mais c'est l'auteur que je lis le plus vite, les pages défilent à une vitesse folle), le fond est pourri avec cette histoire remplie d'invraisemblances et de retournements foireux...
Les thrillers de Masterton n'arrive décidément pas à la cheville de ses bouquins d'horreur. Dommage...

#45 Khamaileon

Khamaileon

    Critters

  • Members
  • 360 Messages :

Posté 04 November 2005 - 18:55 PM

CITATION(hicks)
en plus le site du madnaute fan de Masterton n'a plus l'air de trop fonctionner.


Je n'y participais plus depuis près d'un an, sa façon d'évoluer ne me satisfaisant pas. Le site a fermé définitivement, pour une histoire d'hébergement à payer, il me semble.

Des rares thrillers de Masterton traduits chez nous (à venir : Génie du mal (Genius ???) au Cherche-Midi en février prochain), le meilleur est sans doute Condor, suivi de Famine ; Le complot Sweetman et ce Glaive de Dieu sont un peu en dessous, effectivement, même si toujours aussi agréable à lire (si ce n'étaient les nombreuses coquilles et oublis de mots laissés par l'éditeur dans ces presque 500 pages).
J'aime bien tout de même la conclusion de ce dernier opus, et ce personnage qui finit par trahir ses principes. Maintenant, il est vrai que l'argument de l'hypnose paraît u peu grossier, comparé à l'utilisation qu'a pu en faire Straub dans Sans porte ni fenêtre.

#46 j.gail

j.gail

    Leprechaun

  • Members
  • 916 Messages :

Posté 21 February 2006 - 20:48 PM

Lu aussi "Le glaive de Dieu" dernièrement et avec le recul, je suis finalement un peu déçu. Le point de départ est plutôt prenant (cf le casse qui tourne mal), Hypnos et Hetti en imposent par leur charisme, mais pour ce qui de Branch, je trouve qu'on se détache progressivement de son ambition et de son plan tant cela semble gros, du moins mal amené et mal ficelé. Je garde quand même en mémoire le passage avec le casse, les cafards et l'obstination du héros, que rien ne semble pouvoir arrêter. Un Masterton moyen, dans la lignée des "Puits de l'enfer" et de la série des Rook.

#47 Mad Mat

Mad Mat

    Gremlins

  • Members
  • 1340 Messages :

Posté 23 February 2006 - 14:13 PM

Putain, mon exemplaire de Katie Maguire a un problème d'impression : il manque trente bonnes pages !  sad.gif Et bien évidemment je n'ai plus mon ticket de caisse ! J'ai écrit avant-hier à l'éditeur, j'attends la réponse ...

J'aime beaucoup cet auteur. J'ai lu Démences, Le Portrait du Mal, Le Démon des Morts, L'Enfant de la Nuit, Le Maître des Mensonges, La Nuit des Salamandres et Apparition. J'ai un petit faible pour ce dernier, dans lequel Masterton s'inspire grandement de "La Maison de la Sorcière", de Lovecraft.

Je verrais bien L'Enfant de la Nuit adapté au cinéma, réalisé par Neil Marshall. Et Démences par Carpenter.

#48 Dr Rabbitfoot

Dr Rabbitfoot

    Vieux Schnock

  • Members
  • 3959 Messages :
  • Location:Carpentras

Posté 23 February 2006 - 16:08 PM

Lis "Transe de Mort".
De rien.  8)

#49 Peav'

Peav'

    Site Admin

  • Administrators
  • 35104 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Panama

Posté 23 February 2006 - 21:25 PM

Et la trilogie du Manitou
Et le Miroir de Satan

De rien  8)

jzi3se.gif


#50 frans88

frans88

    Critters

  • Members
  • 301 Messages :

Posté 24 February 2006 - 13:42 PM

Et la trilogie des guerriers de la nuit wink.gif

#51 EricNS

EricNS

    Leprechaun

  • Members
  • 598 Messages :

Posté 26 February 2006 - 23:55 PM

J'ai lu pratiquement toute l' "oeuvre" de Masterton. On y trouve du très bon comme du très mauvais. Pour un bon livre, il y a en général 2 ou 3 répétitions médiocres (même structure, même personnages, même scènes, etc...). Les livres d'horreur sont les plus réussis, les polars les moins (Masterton manque de rigueur pour écrire des histoires réalistes). A noter que la traduction Française de François Truchaud est meilleure que le texte original de Masterton! Masterton écrit assez mal, son style est primaire et répétitif. Truchaut a une écriture plus souple, riche et variée.

Les livres à ne pas manquer (par ordre de préférence):

- FAMILY PORTRAIT (le Portrait du Mal). Son chef-d'oeuvre.
- THE DOORKEEPERS (Les Gardiens de la Porte) une incroyable histoire d'univers parallèles.
- MIRROR (Le miroir de Satan). Très bonne exploitation du thème du miroir.
- PREY (Apparition). Masterton se prend pour Lovecraft. Excellent.
- THE HYMN (La Nuit des Salamandres). Un classique de Masterton, ferait une très bonne série B.
- MASTER OF LIES (Le Maître des Mensonges). Son livre le plus éprouvant et sombre.
- TRAUMA (Les Papillions du Mal). Un livre très court, quasiment une nouvelle. Masterton y fait preuve d'éfficacité et de précision, c'est rare. Il prend des risques: on s'ennuie ferme jusqu'aux dernières pages, où un twist donne à ce qui précèdait une toute autre dimension.

Ceux à éviter:

- UNSPEAKABLE (Corbeau). Baclé, vraiment mauvais.
- SPIRIT (Hel) après 100 pages, Graham s'ésouffle. Pénible. L'histoire se résume à des apparitions d'une petite fille en robe blanche...
- HOLY TERROR (Le Glaive de Dieu). Une bonne introduction, des personnages intéressants. Puis des lenteurs, des confusions. Dommage.
- THE SWEETMAN CURVE (Le Complot Sweetman). Un thriller très mal maîtrisé. Violence gratuite, incohérences,...

Les autres livres sont au mieux captivants, au pire intéressants. Les premiers livres fantastiques de Masterton sont assez médiocres (ceux des années 70 comme: DJIIN, WELLS OF HELL ou THE HEIRLOOM), mieux vaut les oublier.


:wink: Eric

#52 Elric

Elric

    Leprechaun

  • Members
  • 547 Messages :
  • Location:Somewhere in the Multiverse

Posté 28 February 2006 - 23:00 PM

Je n'aime pas les derniers romans du "maître". Il passe au thriller et ce n'est pas un exercice qui lui convienne. Certe, ses histoires suivaient souvent la même trame (un mec devant une situation complexe, une aide étrange, l'aide étrange se fait zigouiller, le héros s'en sort mais morfle sévère...) avec des fins souvent... abruptes, comme s'il était pressé d'en finir (Corbeau est un bel exemple).

En adaptation, le Portrait du Mal devrait faire son petit effet, tout comme Transe de Mort (le premier que j'ai lu de lui), Katie Maguire qui pourrait vite être insoutenable à l'écran si quelqu'un avait les "balls" pour le faire.

Sinon, pour ceux qui aiment Masterton (ou les traductions de Truchaud), je vous conseille Charles De Lint qui dans le genre est très bon aussi (mais bon courage pour retrouver ses books).

#53 Khamaileon

Khamaileon

    Critters

  • Members
  • 360 Messages :

Posté 02 March 2006 - 21:51 PM

CITATION(EricNS)
TRAUMA (Les Papillions du Mal). Un livre très court, quasiment une nouvelle. Masterton y fait preuve d'éfficacité et de précision, c'est rare. Il prend des risques: on s'ennuie ferme jusqu'aux dernières pages, où un twist donne à ce qui précèdait une toute autre dimension.Eric


Perso, je ne me suis pas ennuyé du tout à la lecture de ces Papillons du mal. Masterton sait y faire, pas de doute. L'horreur est présente à travers la suggestion, les détails présents sur les scènes de crime, crimes que Bonnie Winter (nous) fait revivre par le biais de son imagination. Une véritable plongée dans l'horreur du quotidien d'une femme. Puis apparaissent chenilles et chrysalides... On est en plein fantastique todorovien, et c'est un sacré exercice de style auquel nous convie l'auteur. Des chapitres sces, presque arides, et pourtant... On se trouve totalement dans l'hésitation, jusqu'à la fin, inéluctable.
Un roman à ne pas rater, assurément.

#54 Elric

Elric

    Leprechaun

  • Members
  • 547 Messages :
  • Location:Somewhere in the Multiverse

Posté 02 March 2006 - 22:47 PM

Je m'étais jeté dessus à sa sortie et j'ai été vraiment déçu.  :? Même le twist final, je le sentais venir.  :? Bref, il ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. Mais bon, chacun ses goûts, hein.  :wink: Mes préférés vont de la période 1975 à 1994 par là...

#55 Mad Mat

Mad Mat

    Gremlins

  • Members
  • 1340 Messages :

Posté 03 March 2006 - 18:56 PM

Merci pour vos conseils de lecture !  :)

#56 Mr Cheshire

Mr Cheshire

    Critters

  • Members
  • 254 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Location ? Comment vous savez que je vends, enfin, que je brade mon corps ?

Posté 05 March 2006 - 16:23 PM

En tant que quasi ex-fan, je me permets de mettre mon grain de sel. Quasi ex car je trouve que Masterton, malgré des sursauts, décline de plus en plus. Un des derniers à m'avoir scotché est "Les gardiens de la porte" avec sa "harpe" :?  Le glaive de Dieu est... pffft, et ses images, habituellement fortes sont ridicules (un flic dont la couleur du visage évoque du pastrami ?!!!). J'achète encore ses bouquins en croisant les doigts pour pas être déçu. Et ça marche pas. Et je constate que personne ne rend hommage aux scènes cochonnes pourtant marquantes (la scène d'un des Manitou ou une fille fait une pipe en lévitation !). Et qui se souvient de "La mort noire" avec une histoire de peste... bien noire ?
Etre à présent un homme sensé, tout à l’heure un fou, et bientôt une brute !

Je m'appelle Barney Gumble, j'ai trente ans et je bois.

#57 Elric

Elric

    Leprechaun

  • Members
  • 547 Messages :
  • Location:Somewhere in the Multiverse

Posté 05 March 2006 - 20:10 PM

Je deviens lentement ex-fan aussi...  :? Pareil, l'un des derniers à m'avoir scotché est le Gardien des Portes. Pour les scènes hot, Masterton a écrit d'ailleurs un guide sexuel qui se nomme Comment Rendre Votre Femme Sauvage au Lit. Vu que c'était avant Manitou, j'espère qu'elle garde juste le couteau sous le lit et qu'elle n'en use pas...

Sinon, pour les déçus, je conseille Charles de Lint ou James Herbert qui sont assez réguliers dans leurs textes.

#58 Mr Cheshire

Mr Cheshire

    Critters

  • Members
  • 254 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Location ? Comment vous savez que je vends, enfin, que je brade mon corps ?

Posté 09 March 2006 - 21:51 PM

Sinon, pour les déçus, je conseille Charles de Lint ou James Herbert qui sont assez réguliers dans leurs textes.[/quote]

J'y arrive pas, Herbert, bien que encensé par King (qui lui me déçoit si rarement) est froid et impersonnel. Quant à Charles de Lint, je sais plus si je m'y suis frotté. Et au fait, j'ai découvert Masterton avec "Les puits de l'enfer" et j'ai bien aimé malgré le peu d'estime qu'il semble susciter !
Etre à présent un homme sensé, tout à l’heure un fou, et bientôt une brute !

Je m'appelle Barney Gumble, j'ai trente ans et je bois.

#59 Elric

Elric

    Leprechaun

  • Members
  • 547 Messages :
  • Location:Somewhere in the Multiverse

Posté 09 March 2006 - 22:40 PM

Question de goûts. wink.gif J'adore sa trilogie des rats, Dis-moi qui tu hantes ou encore Fog. Si tu veux quelque chose de moins froid, il faut lire Fluke, Balade pour un ange déchu ou Le jour où je suis mort qui sont teintés d'humour.

#60 Khamaileon

Khamaileon

    Critters

  • Members
  • 360 Messages :

Posté 11 March 2006 - 12:03 PM

CITATION(Elric)
Pour les scènes hot, Masterton a écrit d'ailleurs un guide sexuel qui se nomme Comment Rendre Votre Femme Sauvage au Lit. Vu que c'était avant Manitou, j'espère qu'elle garde juste le couteau sous le lit et qu'elle n'en use pas...


Il est loin d'en avoir écrit qu'un. Le premier se situe en 1971 et s'intitule Acts of love, suivi, la même année de Your erotic fantasies. On dénombre pas moins d'une quinzaine d'ouvrages de type manuel d'éducation sexuelle, signés sous pseudo ou non, dans la bibliographie de Masterton. L'un des derniers titres dans cette veine date de 2004 : Up all night. Un seul a été traduit en français, paru au Québec : Comment interpréter vos rêves érotiques.
Pour retrouver cette veine dans la littérature qui nous intéresse, on se penchera plus particulièrement sur ses nouvelles de sexe et d'horreur, avec son emblématique L'Objet sexuel.




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)