Aller au contenu


Photo

Le montage et la mise-en-scène pour les nuls


  • Please log in to reply
497 réponses sur ce sujet

#481 Monty

Monty

    Leprechaun

  • Members
  • 770 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Région parisienne

Posté 02 August 2013 - 08:34 AM

Avid, que du bonheur :wub:/>/>

Il est détesté par les utilisateurs de final cut, mais le peu que je connais sur ma version 2.5 je crois me plait. Mais faut vraiment que je réussisse à le maîtriser.

@DarkChouette: Par rapport à Vegas je ne sais pas (jamais utilisé) mais par rapport à Premiere disons qu'il encore plus pousser et puis avid tu peux traiter plus en terme de formats, taille, qualité.

Membre des Artistes Fous Associés et j'écris des mauvaises nouvelles

#482 stryker

stryker

    Ghoulies

  • Members
  • 113 Messages :

Posté 02 August 2013 - 09:42 AM

Avid c'est d'abord et avant tout une infrastructure interne qui roule et qui est super réactive, j'ai monté des années sur un systeme media composer méridien et y a jamais eu de pépin, bon le passage adrenaline a pas été concluant et les dernières versions software ont connu quelques pépins.
Niveau ergonomie c'est un paradigme de manipulation hérité du montage péloche, donc extrêmement organisé (et limite rigide, c'est d'ailleurs pour ça que Final Cut a séduit autant de personnes à l'époque).
Bon c'est du caviar en gros mais ça coûte cher et ça fait surtout sens dans un environnement complet de montage/finishing pour des produits de qualitay ^^ (et encore que quand tu vois la facilité d'intégration entre FCP/Davinci et Smoke via des xml tout bêtes...)

Maintenant la différence entre FCP/Avid/Première et surtout de nos jours c'est le prix et surtout la nécessité, à l'heure actuelle dans un environnement tout numérique FCP X ne coûte pas 300€ et est vraiment très très bien (ne pas écouter les râleurs là dessus, généralement ils n'ont pas regardé le système de près), première déchire avc une configuation musclée et peu lire quasi tous les formats en temps réel, mais l'ergonomie est franchement pas terrible (à mon goût hein ? c'est pas un jugement de valeur mais un ressenti perso).

Donc les trois sytèmes font la blague, à voir comment ils s'inscrivent dans différents workflows et surtout dans différentes réalités économiques.

#483 DarK ChoueTTe

DarK ChoueTTe

    Dark ChouqueTTe

  • The Devil's Rejects
  • 22560 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:A flying blue box

Posté 06 November 2013 - 04:37 AM

Analyse vidéo du légendaire truel de Le Bon, la Brute et le Truand.

ExCZp1i.jpg


#484 john mclane

john mclane

    Wookie

  • Members
  • 3295 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:si je suis là c'est que je devrais être ailleurs ...

Posté 06 November 2013 - 05:14 AM

Il est joli son powerpoint mais la démonstration est un peu idiote puisqu'il veut prouver que le montage donne accès "aux pensées des personnages" alors que tout le suspense repose sur l'impénétrabilité des regards et l'incertitude du dénouement. Si toutes les informations étaient données par le montage ça n'aurait plus aucun intérêt, le sens vient à rebours, et encore.
Et avec cette obsession de voir le montage comme une équation mathématique destinée à créer du sens, il occulte complètement ce qui fait le prix de l'expérience spectatorielle : le vertige des sensations, la pure extase de l'attente sur laquelle la musique finit par ironiser (bon ça il en parle un peu), l'accélération et la désorientation jusqu'à l'insupportable …

Bref c'est encore l'école anglo-saxonne de l'analyse (pour le dire vite) qui envisage le spectateur comme un simple récepteur d'informations objectives.



Spoiler

Mark his words


#485 Monty

Monty

    Leprechaun

  • Members
  • 770 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Région parisienne

Posté 09 November 2013 - 14:57 PM

Belle analyse.

Membre des Artistes Fous Associés et j'écris des mauvaises nouvelles

#486 Ricardo Anton

Ricardo Anton

    Gremlins

  • Members
  • 1204 Messages :
  • Location:Bruxelles

Posté 13 May 2014 - 14:19 PM

J'ai entendu qu'il y avait de l'eau dans le gaz entre Olivier Dahan et les weinstein pour la sortie de Grace de Monaco. je voudrais savoir ce qu'est le final cut et qui le valide.

#487 LMD

LMD

    La Mère Doku

  • The Devil's Rejects
  • 14162 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Le passé

Posté 13 May 2014 - 15:24 PM

Le final cut c'est le montage final, comprendre celui qui part en salles ensuite (même si avec la généralisation de la pratique de nouveaux montages pour le DVD, la finalité de la chose est moins évidente). Quand à savoir qui le valide... vu comment on parle de la chose quand un réalisateur à ce luxe, il faut croire que c'est généralement les producteurs ce qui est logique puisqu'ils sont généralement le "propriétaire" du film et que c'est eux qui sont en contrat avec les distributeurs. Le bon sens voudrait que cela soit spécifié sur les contrats entre réalisateur et production.

Ce n'est pas du long métrage mais il faut savoir qu'en publicité aux Etats-Unis l'usage est que le réalisateur (et la société de production) ne participent aucunement au montage : les rushes sont livrés à la post production et c'est l'agence et le client qui s'occupent de toute cette partie.

The age of Peace had ended. There was to be no lack of war. There was to be enough for all. Aye, enough and to spare.


#488 stryker

stryker

    Ghoulies

  • Members
  • 113 Messages :

Posté 16 May 2014 - 09:55 AM

En France c'est un peu la même chose, le réal fait sa version et 3 jours après le client la modifie (je sais c'est moi qui monte les versions clients ^^)

#489 LMD

LMD

    La Mère Doku

  • The Devil's Rejects
  • 14162 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Le passé

Posté 17 May 2014 - 20:27 PM

En France c'est un peu la même chose, le réal fait sa version et 3 jours après le client la modifie (je sais c'est moi qui monte les versions clients ^^)


En France la production pub choisit généralement le monteur et participe aux premières étapes du montage, même si bien sûr au final le film sera monté par le client généralement sur un cahier des charges draconien (format strict, effet très précis recherché et dictature des projections tests jusqu’à l'absurde*). Le réalisateur à souvent le loisir de pouvoir monter sa propre version pour sa bande. Aux États-Unis la production livre les rushes dés la fin du tournage, pour autant que je sache. Depuis quelques années pas mal de grosses agences caressent l'idée d'arriver à un tel système, ne serait ce que parce que de toute façon elles essayent de gérer elle-mêmes ou d'internaliser à leurs sociétés les juteuses opérations de post-production (quand ce n'est pas le client qui négocie directement des tarifs à l'année permanents avec les prestataires) alors que la norme était précédemment que la production étaient en charge de cette phase administrativement parlant (comprendre que c'est elle qui passait les bons de commande et payait les factures, avec l'argent de l'agence qui lui même le tient du client.).

* J'ai eu vent qu'un client testait les plans séparément et un par un en projection test, ce qui évidemment une négation complète de l'importance du montage et du primat de la somme sur les parties qui la compose.

The age of Peace had ended. There was to be no lack of war. There was to be enough for all. Aye, enough and to spare.


#490 LeMartien

LeMartien

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 5169 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:92

Posté 20 June 2014 - 14:45 PM

Image IPB
Ne serait-ce pas plus simple pour insérer les SFX de filmer en extérieur et de rajouter les effets d'eau déformants par la suite ?

Meme si dans l'image avec SFX on ne voit pas de déformation.
Plus petite la sign, merci !

#491 LMD

LMD

    La Mère Doku

  • The Devil's Rejects
  • 14162 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Le passé

Posté 20 June 2014 - 17:01 PM

J'ai rien compris à ta question.
C'est difficile d'être certain mais en fait les fonds verts ont l'air placés en extérieur.
Ou si tu parles a l'extérieur de la voiture : je n'ai pas vu le film, je ne sais pas si l'effet mouillé sur le pare brise y est présent.

Mais tourner hors la caisse ça implique de refaire l'habitacle, les reflets et les déformations de tout le pare-brise. J'ai pas d'exemple en tête mais des transparences truquées ça a vite faire de faire moche et toc.

The age of Peace had ended. There was to be no lack of war. There was to be enough for all. Aye, enough and to spare.


#492 muzu31

muzu31

    Critters

  • Members
  • 313 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Toulouse

Posté 16 February 2015 - 16:55 PM

Ça résume bien tous les problèmes des films d'action actuels en terme de mise en scène.

Vers le milieu même Megaton en prend pour son grade, excellent !!!

 



#493 Krawash

Krawash

    Gremlins

  • Members
  • 1322 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 06 June 2015 - 22:52 PM

Je viens de tomber sur des vidéos sur tutube qui nous apprend les bases de la réalisations

 



#494 Romain Cinema

Romain Cinema

    JarJar

  • Members
  • 31 Messages :

Posté 19 November 2016 - 17:32 PM

Cette vidéo sur le cadrage a l'air de s'adresser à un public très jeune.

 

Techniquement c'est plus une vidéo sur les valeurs de plan que sur le cadrage ... Car parler cadrage, ça impliquerait d'aborder un minimum les notions de focale, de distance entre l'objectif et le sujet, de composition, de profondeur de champ, ou même tout simplement d'axes et d'angle. Ok un gros plan, mais filmé comment ? En contre plongé, à hauteur ? De profil, 3/4 face, de face ?

 

Si je trouve des vidéos pertinentes à l'occasion je n'hésiterais pas à les poster sur cette page. ;)



#495 Bruttenholm

Bruttenholm

    Faut que j'aille dormir

  • Members
  • 14570 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 28 December 2017 - 18:02 PM

Tiens, je viens de découvrir "Art of the Cut", des tas d'entretiens de monteurs de films récents, qui causent technique et mise-en-scène au cours de discussions fouillées (l'interviewer est aussi monteur). C'est par ici.

(A noter que l'auteur a publié un recueil d'entretiens précédents)



#496 Ricardo Anton

Ricardo Anton

    Gremlins

  • Members
  • 1204 Messages :
  • Location:Bruxelles

Posté 05 February 2018 - 17:55 PM

Je viens de voir The Post de Steven Spielberg, et je me demandais comment se fabriquait une image pour lui donner l'air de venir des années septante?



#497 Adaret

Adaret

    Gremlins

  • Members
  • 1643 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:village des schtroumpfs

Posté 05 February 2018 - 18:24 PM

Pas certains d'etre pertinant mais ya le choix: Tu trouves le matériel adéquate utilisé à l'époque que tu cherches à émuler; Caméra, lentilles, pellicule, labo chimique, lumières etc... Le truc c'est que le matos se fait rare, couteux et surtout, le savoir faire se perd avec l'abandon des techniques. Difficile de trouver des opérateurs d'époque ou sachant exactement comment on faisait dans le temps. Faut de la ressource quoi.

L'autre option est de simuler les "gimmicks" d'une époque via la post-production. Par exemple, Il est aujourd'hui possible de générer ou trouver des banques de grain de telle ou telle pellicule. Indispensable pour obtenir la texture organique propre a la péloche argentique.

Idem pour les effet de lentilles, anamorphoses et autres lumières parasites: Il existes des outils de compositing très performants.

L'étalonnage, lorsqu'il est bien dosé permet aussi de créer des ambiances colorés biens spécifiques.

 

Évidement, une bonne direction artistique sur le plateau et une lumière étudiée vaudront toujours plus que n'importe quelle bidouille en post-prod.


240245DOMUEXTRAIT01SMALL.gif


#498 Ricardo Anton

Ricardo Anton

    Gremlins

  • Members
  • 1204 Messages :
  • Location:Bruxelles

Posté 07 February 2018 - 17:22 PM

Merci pour tes explications Adaret.






0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)