Aller au contenu


Photo

Mad Movies - Le doc


  • Please log in to reply
67 réponses sur ce sujet

#61 Cat from Hell

Cat from Hell

    Wookie

  • Members
  • 2108 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Seul sur Mars

Posté 03 September 2018 - 19:39 PM

Le pire, même s'il en avait rajouté, est qu'il n'avait pas tort. Je me souviens de nos gueules, mes potes et moi, en sortant de la salle...  :mellow:

 

Pour revenir à la passe d'armes entre Guignebert et Toullec, l'honnêteté oblige à dire qu'ils s'étaient inspirés d'un procédé utilisé, une décennie avant, par les gars de Starfix. 

Me souvenant d'un échange très similaire entre (sauf erreur) Gans et Cognard, à propos de la version de Metropolis supervisée par Giorgio Moroder, colorisée et agrémentée d'une nouvelle bande-son - car oui, les années 80, c'était aussi ça...  :sweat:


vlcsnap-2010-02-19-12h01m06s123.png


#62 Cradle of suffering

Cradle of suffering

    I'm a Scatgirl

  • Members
  • 6557 Messages :
  • Profil:Femme
  • Location:Tromaville

Posté 06 September 2018 - 12:39 PM

je viens de regarder la dernière ... ça me replonge dans une putain de nostalgie, j'ai vécu mon adolescence, avec le magazine, le forum et surtout la boutique movies 2000 ...Je séchais les cours tous les deux jours pour y passer un bout d'après midi.. Impressionnée d'y rencontrer Jean Pierre P, ou Damien G, ou encore Bustillo et Maury le lieu de leur première rencontre ... De passer mes journées avec Peav, David D, et des madnautes devenus de véritables amis...

Je regrette d'avoir laisser ma mère jeter tous mes numéro de 2001 à 2006 :(

Bref ça me redonne envie d'acheter le magazine...

 

Doc 6/6 :love:


tumblr_mzvxfh3IY31ruhqgxo10_r1_250.gif


#63 Zak

Zak

    Modo de la Section 9

  • The Devil's Rejects
  • 25871 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Moraband

Posté 06 September 2018 - 18:46 PM

Je m'aperçois que Bustillo porte encore la croix de sa critique de Nuits de terreur :mrgreen:.



#64 Seri Zed

Seri Zed

    Leguman

  • Members
  • 19153 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 15 October 2018 - 13:51 PM

vu avec beaucoup de retard, j'en profite pour faire remonter le topic. C4était vraiment chouette, la forme parfois laisse à désirer, parfois offre des cadres vraiment chouette (ces gros plans sur la tronche à Bier ah ah). Bref, c'est un très chouette tour d'horizon du truc, une chronique qui mélange l'évolution du genre, de notre rapport aux films, et l'évolution logique d'un fanzine qui a réussi et devient quelque chose d'autre. Une machine qu'il faut alimenter, quelque chose aux antipodes de ce qu'il était initialement.

Super chouette donc.

 

Par contre, j'ai toujours du mal avec ce discours "on était ostracisé", "la critiue officielle aimait pas le fantastique", "télérama faisait des mauvaises critique de ces films"... Je me suis toujours dit "oué, et alors ?", le cinéma transgressif transgresse. Il s'oppose à un ordre établi et apparaît comme un vilain petit canard. Que la presse "officielle" ne le reconnaisse pas, tant mieux au final, c'est ce qui lui donne son aspect marginal, c'est une contre culture, une opposition aux moeurs de l'époque, un truc un peu punk. Pour moi ça reviendrait à dire "oué mais c'est nul, en 1983, Rock & Folk ils parlaient pas de Disorder et pour eux Discharge c'était du bruit"...
Du coup, je trouve qu'il y a toujours cette plainte d'être incompris, marginal, alors que justement, une bonne partie de l'intérêt et du truc cool est là... Mais bon, c'est juste une idée en passant.

 

Votre doc est vraiment chouette à suivre et les intws sont bien montées...


Image IPB

#65 bartabac

bartabac

    Leprechaun

  • Members
  • 631 Messages :

Posté 15 October 2018 - 17:31 PM


Par contre, j'ai toujours du mal avec ce discours "on était ostracisé", "la critiue officielle aimait pas le fantastique", "télérama faisait des mauvaises critique de ces films"... Je me suis toujours dit "oué, et alors ?", le cinéma transgressif transgresse. Il s'oppose à un ordre établi et apparaît comme un vilain petit canard. Que la presse "officielle" ne le reconnaisse pas, tant mieux au final, c'est ce qui lui donne son aspect marginal, c'est une contre culture, une opposition aux moeurs de l'époque, un truc un peu punk. Pour moi ça reviendrait à dire "oué mais c'est nul, en 1983, Rock & Folk ils parlaient pas de Disorder et pour eux Discharge c'était du bruit"...
Du coup, je trouve qu'il y a toujours cette plainte d'être incompris, marginal, alors que justement, une bonne partie de l'intérêt et du truc cool est là... Mais bon, c'est juste une idée en passant.

 

 

C'est pourtant un élément essentiel qui est à l'origine de Mad Movies.

Comme expliqué dans les premiers épisodes, tous les fanzines ont été créés car à l'époque personne ne parlait de ces films, (ou alors en mal). JPP avait envie de faire découvrir tous ces films, parce que les autres ne le faisait pas.

Et si ces fanzines ont marché, c'est parce qu'il y avait un public qui résonnait de la même façon en voulant découvrir ces films dont personne ne parlait.

Ne pas revenir la dessus, c'est faire l'impasse sur toute l'histoire de Mad Movies.



#66 Seri Zed

Seri Zed

    Leguman

  • Members
  • 19153 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 15 October 2018 - 18:26 PM

...non mais tout à fait, je dis pas qu'il ne fallait pas revenir dessus et bien sûr que ça explique l'émergence du fanzinat... mais je sais pas, cette défiance de la critique institutionnelle sonne toujours comme si c'était une surprise ou étonnant en soi et comme si les gens avaient souffert de cet ostracisme. "Holala mon dieu que c'était mal vu de kiffer le fantastique"... C'est justement parce que c'était mal vu que c'était aussi séduisant et à 15 ou 20 piges, se positionner culturellement contre l'ordre établi me semble être la meilleure aventure possible. Donc plutôt que de regretter ce fossé avec la critique officielle, il faudrait plutôt le célébrer amha.

Après c'est pas vraiment un reproche, c'est juste qu'on entend toujours la même chose et que j'ai du mal à faire coincider ça avec ce que j'ai connu ou ce que mes parents ont connu (puisque je suis bien sûr pas vraiment de la génération à Moutier ou JPP)

 


Image IPB

#67 Vermithrax Pejorative

Vermithrax Pejorative

    Wookie

  • Members
  • 2014 Messages :
  • Location:Portobello Road ou The island of Nabumboo

Posté 15 October 2018 - 18:40 PM

Merde, je réalise que si on retire les dents à JPP, on obtient Michel Houellebecq !

 

Blague à part, géniale initiative, merci beaucoup pour ces docus.

 

 

(et Norbert Moutier semble échappé de la famille Carradine)



#68 Maouin54

Maouin54

    J'ai plus de vie sociale

  • Members
  • 6537 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:PS4 : Jul_89000

Posté 16 October 2018 - 04:43 AM

Je suis d'accord avec Z : dans les 80's, limite tu étais le mec cool avec ton magazine qui parle des films de fous !
Y avait l'essor des video-clubs et Canal et ses films d'action le vendredi à 23:00 et les films d'horreur trois samedi sur quatre à 23:00 itou
Un pote venait de découvrir Mad Max, RoboCop ou un Carpenter sur Canal ou en cassette ? Il savait que tu étais le bibliothécaire de l'indicible qui saurait lui trouver un article sur ces films

À Pont-sur-Yonne, au collège, t'étais limite une star si tu lisais Mad !

6.gif

(;,;) la geektature du bon goût (;,;)





0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)