Aller au contenu


Photo

\m/ SLAYER \m/


  • Please log in to reply
178 réponses sur ce sujet

#1 Senat. Clay Davis

Senat. Clay Davis

    Docteur Quiinn

  • Members
  • 3623 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:110€/j

Posté 26 April 2014 - 23:46 PM

Il est temps (voir trop tard) de se pencher sur l'un des groupes les plus influents de la planète Metal et plus particulièrement fondamental pour la scène Metal extrême.

Image IPB
Oh merde... euh ....
Image IPB
C'est mieux


Slayer se forme en 1981 en Californie suite à la rencontre des deux guitaristes Kerry King et Jeff Hanneman. Vient ensuite notre chilien préféré, Tom Araya qui assure le chant et la basse, puis enfin le batteur d'origine cubaine Dave Lombardo. Selon la légende, Dave aurait rencontré Kerry alors qu'il lui livrait une pizza ^_^ .

Le groupe débute donc en reprenant les groupes phares de la NWOBHM, mais très vite, l'influence punk/HxC apportée par Jeff apportera un surplus d’agressivité et de rapidité aux compos du groupe.

Chacun apportera sa spécificité au groupe: Tom avec sa passion pour les serial killers, sa bonhommie, mais aussi de manière plus surprenante, son catholicisme qu'il garde pour lui, Jeff et ses soli complexes, son obsession pour la seconde guerre mondiale (son père en était un vétéran) et son alcoolisme qui le perdra bien malheureusement, Kerry et ses soli au vibrato étant l'homme charismatique du groupe et est membre de la "Church of Satan", et enfin Dave, le batteur historique, maitrisant la double grosse caisse comme personne et imposant son style derrière les fûts.

Image IPB


Le groupe sortira son premier titre "Aggressive Perfector" sur la compil "Metal Massacre III" (la 1ere avait fait connaître Metallica), et signe rapidement chez Metal Blade.

Ça sera le début d'une discographie s'étalant maintenant sur 4 décennies.

Show No Mercy (1983)

Image IPB

L'album des débuts, mais contient des titres restés dans la postérité tels que "The Antichrist", "Evil Has No Boundaries" ou encore "Die By The Sword". C'est agressif, encore assez heavy (ça tranche moins au niveau des riffs thrash que chez les collègues de 'tallica, Exodus et consorts), mais déjà une certaine ambiance est posée. On peut d'ailleurs inclure cet album parmi la "1ere vague de Black Metal" auprès de Mercyful Fate ou Venom, les lyrics sataniques et les photos maquillés/croix renversées aidant.

Pour le coup il s'écoute toujours aussi bien aujourd'hui, le son n'a pas trop morflé et les compos sont impeccables.

Je passe vite fait sur l'EP "Haunting the Chapel" sur lequel figure le classique "Chemical Warfare" et le vrai-faux live "Live Undead" pour passer directement à l'excellent

Hell Awaits (1985)

Image IPB

Une intro mythique (! su nioj), un riff rouleau compresseur, une batterie martial puis groovy, et puis...... bim !
Voilà comment commence ce deuxième opus. On monte encore en qualité de composition, mais aussi en agressivité avec Hell Awaits. Cette fois les titres sont déjà plus thrashy, mais aussi un peu plus longs. Encore une fois, certains titres deviendront des classiques tels que "At Dawn They Sleep" ou le morceau titre.
Encore une fois un must-have pour tout fan qui se respecte.


1986 sera une date déterminante pour le groupe et la planète Metal en général. Slayer change de crémerie et signe chez Def Jam, label typé hip-hop et collaboreront avec le producteur Rick Rubin, qui a oeuvré auparavant avec LL I Need Love Cool J, les Beastie Boys, mais aussi plus tard les Red Hot Chili Peppers ou encore qui capturera un Johnny Cash en état de grâce à la fin de sa carrière.

Et donc leur album le plus important.

Reign In Blood (1986)

Image IPB

Déterminés à repousser les limites soniques et rythmiques, le groupe décide d'enregistrer l'album le plus court et le plus violent de l'époque, du moins hors Underground.
Ça commence donc par le controversé "Angel of Death" (qui narre les frasques d'un certain Dr Mengele) pour s'achever sur les cycles menstruels féminim, "Rainning Blood".
Le son est sec, ça tabasse, la double grosse caisse de Lombardo ne se pose jamais et c'est très court, l'album tenant sur une seule face d'un 33T.
Evidemment cet opus raisonnera tel un séisme, et sera déterminant dans la création de nouveaux courants musicaux tels le Death Metal, le Crossover ou même plus tard le Black Metal (2e vague) et le Edge Metal qui clonera sans cesse les mêmes riffs.

Image IPB

Si le groupe s'était déjà fait un nom auparavant, il explosera littéralement à ce moment, renvoyant tous ses adversaires dans les cordes n'ayant pas démérité cette année là avec "Master of Puppets" ou "Peace Sells", mais par la suite Metallica faira ses premiers pas dans le mainstream et, Megadeth restera Megadeth.


Par la suite, un judicieux choix de carrière poussera le groupe à ne pas faire de "Reign In Blood bis", mais plutôt un opus beaucoup plus lent et mélodique.

South Of Heaven (1988)

Image IPB

Là encore une intro entrée dans la postérité (j'ai encore des frissons à repenser à mon 1er concert de Slayer au Zenith en 1998, la foule reprenant le riff en choeur), des compos extrêmement soignées et des riffs entêtants.
Certains fans auraient tourné le dos au groupe en les traitant de fiottes. Tant pis pour eux, ils loupent un monument. Comment résister à des morceaux comme "Silent Scream" (cette double :wub:) ou "Mandatory Suicide" ?
Comme un hommage à un temps passé, Slayer reprendra Judas Priest avec le morceau "Dissident Aggressor", cas unique de reprise au milieu d'un album dans leur carrière.


La synthèse des deux albums précédents se fera avec le 3e album de leur trilogie en or:

Seasons In The Abyss (1990)

Image IPB

Ou comment faire un morceau d'entrée l'hymne des marines de la 1ere guerre du Golfe ("War Ensemble") ou se faire payer des vacances en Egypte par son label ("Seasons In the Abyss")? Le groupe est carrément au sommet avec cet opus, c'est à la fois violent et chatoyant, ça cogne exactement là où il faut, mais reste en tête pour toujours.
La toute puissance du duo King/Hanneman est au top sur légendaire "Dead Skin Mask".
Surement mon favori

Je passe rapidement sur le live "Decade of Aggression" (1991) qui est incontournable, mais qui marquera la fin de la collaboration avec Lombardo aux fûts pour près de 15ans.

Image IPB

(la suite plus tard)

#2 Maniak

Maniak

    She's a maniak

  • Members
  • 10869 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:6,66 $ / day

Posté 27 April 2014 - 07:56 AM

voilà, RIP le topic Metal...

Decade of Agrression est effectivement un monument, déjà la tracklist constitue clairement un best of de cette première période, y'a quasiment que des tubes, et surtout il est quasiment impossible de ne pas frissonner devant les intro de dodoss de Araya:

http://www.youtube.c...wzYlGk#t=10m38s

rhaaaaa!
image510.jpg

#3 Cham

Cham

    Chamois d'Or

  • Members
  • 8987 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Moche Pite...

Posté 27 April 2014 - 08:49 AM

Il est où ton Dieu maintenant!?

1520764151-28872599-1598042973618027-209


#4 Psycho

Psycho

    Je consulte un psy

  • Members
  • 9973 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:Coldheart Canyon

Posté 27 April 2014 - 08:58 AM

Dans les morceaux un peu plus récents, le titre Snuff casse bien la baraque :

http://www.youtube.com/watch?v=bANo-cYaZLA

Thanks pour le topic, la première photo est priceless !
De manière générale, je ne suis pas ultra fan de Slayer mais impossible de parler métal sans évoquer le groupe.

"There is no exquisite beauty without some strangeness in the proportion" Edgar Allan Poe


#5 Senat. Clay Davis

Senat. Clay Davis

    Docteur Quiinn

  • Members
  • 3623 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:110€/j

Posté 27 April 2014 - 09:47 AM

(bouh le modo qui a modifié le titre, on dit \m/ SLAYER \m/ !! pas Slayer)


Bref, après le cultissime "Decade of Aggression", le groupe recrute le batteur Paul Bostaph (il aura du boulot)qui officiait auparavant chez Forbidden, et est passé par Testament.

Lombardo part thrasher sur Grip Inc, puis expérimenter sur une tonne d'autres projets comme Fantomas par exemple avec Mike Patton.

Divine Intervention (1994)

Image IPB

Difficile pour moi de juger cet album pour lequel j'ai beaucoup d'affect, car il a été en quelque sorte mon introduction au groupe.
Donc 1994, le grunge a fini d'achever le Metal, Metallica se cherche après son black album, Megadeth se met au français et Pantera est le dernier gros représentant du Metal qui tâche qui cartonne.
Slayer choisi une fois de plus la violence avec cet album, dès l'intro de "Killing Fields" on part en guerre et on accélère comme jamais sur le très à charge "Dittohead". Le rythme se pose tout de même sur le groovy "Serenity In Murder" ou devient inquiétant sur "213" (numéro de la chambre d'hôtel du tueur Jeffrey Dahmer).
1er hic pour les fans: l'absence de Lombardo à la batterie. Bostaph ne démérite pas pour autant, mais son style est nettement différent. 2e hic, la production, jugée faiblarde et moins percutante que les autres prods. Et enfin, la performance vocale d'Araya y est aussi sujette à remise en question.
Personnellement, je n'ai jamais été gêné par ça, et pour moi ça reste leur dernier grand album original.


Un petit mot sur le "Live Intrusion", VHS sortie en 1995 retraçant la tournée avec un petit groupe de néo-thrash nommé Machine Head qu'ils souhaitent mettre sur le devant de la scène.
Cette VHS s'inscrit dans lignée de ce qui se faisait à l'époque, soit des morceaux live entre-coupés par des délires de tournée filmés au camescope, avec notamment un Hanneman endormi à l'aéroport, affublé d'une couronne en papier "Beauty queen" :mrgreen:
Un passage notable de cette vidéo est l'excellente reprise du "Witching Hour" de Venom en collaboration avec Robb Flynn qui me marquera durablement.

Par la suite, dernier coup de génie du groupe. Là où d'autres groupes rendraient hommage à des poids lourds du Metal comme Black Sabbath, Priest ou Maiden, le groupe choisi d'enregistrer un LP de reprises de groupes punk et hardcore qui ont marqué l'identité du groupe et plus particulièrement Jeff Hanneman.

Undisputed Attitude (1996)

Image IPB

Des titres de TSOL, The Stooges, Minot Threat et même du groupe DDAMM, side projet de Lombardo, Hanneman et Rocky George de Suicidal Tendencies sont passés sous la moulinette Slayer.
Nouvelle polémique, les premières lignes du "Guilty of Being White" de MxT sont modifiées en "I'm not sorry for slavery". Cocasse dans la mesure où Araya n'a pas grand chose d'un Aryen.
Bref, de la violence, de la polémique et du gros son, c'est la dernière fois que Slayer peut être considéré comme un groupe "dangereux".

Pour anecdote, en 1996, Slayer passe sur Nulle Part Ailleurs jouer "I Wanna Be Your God" ("Dog" chez les Stooges) en direct. Problème: ils doivent assurer un concert à l'Elysée Montmartre (RIP) juste après. Peu prévoyant, le groupe débarque à la bourre, la circulation parisienne étant ce qu'elle est. Problème: la salle est soumise à des restrictions très strictes et se voit obligée de couper le jus à 22h30. Fureur chez les fans qui s'en prendront aux bagnoles garées alentours et foutront un sacré bordel dans le quartier.

Aller-retour de Paul Bostaph, remplacé un temps par le mercenaire malchanceux Jon Dette. Mais rapide retour au bercail.

Diabolus In Musica (1998)

Image IPB

Acheté le jour de sa sortie et semi-déception.
Pas un mauvais album au demeurant, mais ça ne décolle jamais vraiment, quelques très bons titre "In the Name of God" ou "Screaming from the Sky".
Le groupe part en tournée avec leur nouveaux collègues de label, System of a Down, qui se fera ainsi connaitre en Europe et un Sepultura au line-up fraîchement remanié.

Le groupe ne semble plus alors dans l'air du temps, marqué par l'explosion du néo-metal ou du HxC Metal.

Les fréquentations du groupe se nommant Slipknot ou Hatebreed, ils décident de composer un album un peu plus dans l'air du temps en s'accordant un peu plus bas.

God Hates Us All (2001)

Image IPB

Sorti un certain 11 septembre, il est amusant de constater que si l'on retire les deux "L" du titre (les 2 tours), ça donne "God Hates USA" :fantome: .
C'est pas trop mal, mais ça perd énormément en identité. Slayer devient une grosse machine à brouzoufs, mais annihile toute dangerosité émanant de leur nom.
Leur public cible semble maintenant désormais malheureusement le redneck américain nourri aux superstars du catch (Ils composeront "Here Comes the Pain" pour la WWF).

Le groupe passe en France à Bercy pour la tournée "Tatoo the Planet", accompagné de Biohazard, Cradle of Filth et d'autre, mais sans Pantera, traumatisés par le 9/11.
Une dédicace au magasin Gibret Joseph verra le sénateur rencontrer ses idoles.

Image IPB
Le sénateur juvénile, avec des cheveux, photobombé par Bostaph entre Araya et lui.

Image IPB

Par la suite, le dvd "War at the Warfield" sera notable pour son documentaire/interview où le sujet est le rapport du groupe à ses fans, où Araya, toujours rigolard, décrit le fan typique comme le mec le plus moche de tout son lycée. :mrgreen:

Bostaph, après plus de 10 ans de bons et loyaux services raccrochera les baguettes, pour rendre sa place au batteur historique, Dave Lombardo qui s’apprêtera à célébrer les 20 ans de "Reign In Blood"

(suite au prochain épisode)

#6 OrsonZ

OrsonZ

    Le Facteur Manchot

  • The Devil's Rejects
  • 25614 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:...fait le larron

Posté 27 April 2014 - 09:55 AM

Après Black Sab', on se ressemble dans notre découverte de groupes Senat. Comme toi j'ai découvert Slayer par Divine Intervention que j'ai écouté un temps. Par contre je suis passé à autre chose, la voix d'Araya ne m'a jamais plu Image IPB et ça m'a ôté l'envie de découvrir leurs anciens albums.

339205OrsonZalien.gif

Adaret©


#7 fox-die

fox-die

    Je consulte un psy

  • Members
  • 8366 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 27 April 2014 - 10:09 AM

Araya a exactement la même expression sur les deux photos^^.

Slayer, c'est mythique. Je suis pas un grand spécialiste du groupe mais j'aime bien ce qu'ils ont fait et ça assurait en live lorsque j'ai pu les voir il y a quelques années.
C'est dommage qu'on parle plus des problèmes du groupe et de sa fin de carrière que du reste d'ailleurs, parce que c'est typiquement le genre de groupe qui a vécu beaucoup de choses et qui ferait un sujet passionnant pour un documentaire.

#8 Senat. Clay Davis

Senat. Clay Davis

    Docteur Quiinn

  • Members
  • 3623 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:110€/j

Posté 27 April 2014 - 11:28 AM

Après Black Sab', on se ressemble dans notre découverte de groupes Senat. Comme toi j'ai découvert Slayer par Divine Intervention que j'ai écouté un temps. Par contre je suis passé à autre chose, la voix d'Araya ne m'a jamais plu Image IPB et ça m'a ôté l'envie de découvrir leurs anciens albums.

Comme pas mal de monde, sa voix ça passe ou ça casse. Dans ce cas là tu peux te pencher sur une des milliards de reprises qui ont étés faites par des groupes de tous les horizons différents, la plupart du temps elles restent fidèles au matériau d'origine (sauf la version de "Rainning Blood par Tori Amos" :blink: )

#9 JEF Byos

JEF Byos

    Relis attentivement

  • Members
  • 20616 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Farpoint

Posté 27 April 2014 - 12:03 PM

Bande de sales jeunes.

(J'ai découvert avec une cassette de season in the abyss)

(Mais bon il était déjà sorti depuis un moment, hein)

(AU MOINS deux ans)

(!)
Image IPB

#10 NukemaN

NukemaN

    Faut que j'aille dormir

  • Sous surveillance
  • 16423 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Moi je ne collectionne que des premières pressions

Posté 27 April 2014 - 12:06 PM

:mrgreen:
(Tu es notre papa à tous. \o/)

#11 Maniak

Maniak

    She's a maniak

  • Members
  • 10869 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:6,66 $ / day

Posté 27 April 2014 - 12:47 PM

ce topic manque de chevelus bourrés qui crient SSSSSLLLLLLLLÈÈÈÈÈÈÈÈÈYEUUAAAARRRRRRRR je trouve (amha)
image510.jpg

#12 Dirty Flichty

Dirty Flichty

    Squirt Lover

  • Members
  • 17678 Messages :
  • Profil:Inconnu
  • Location:VCD et VHS

Posté 27 April 2014 - 12:50 PM

Ce sera sûrement ma seule contribution à ce topic, alors savourez bien (je suis dans le même cas qu'Orson) :



C'est d'autant plus con qu'en tant que gros amateur de thrash, je démarre au quart de tour quand j'entends un de leurs riffs.

354257pouet.png

 


#13 JEF Byos

JEF Byos

    Relis attentivement

  • Members
  • 20616 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Farpoint

Posté 27 April 2014 - 13:31 PM

:mrgreen:
(Tu es notre papa à tous. \o/)

Et je vous enterrerai tous !

(Enfin, je le ferai faire. Arthrite, toussa)

:mrgreen:
Image IPB

#14 NukemaN

NukemaN

    Faut que j'aille dormir

  • Sous surveillance
  • 16423 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Moi je ne collectionne que des premières pressions

Posté 27 April 2014 - 13:36 PM

:mrgreen:

SSSSSLLLLLLLLÈÈÈÈÈÈÈÈÈYEUUAAAARRRRRRRR \o/
Image IPB

#15 EPONGE

EPONGE

    Gremlins

  • Members
  • 1713 Messages :

Posté 27 April 2014 - 14:26 PM

J’ai pendant longtemps dénigré Slayer qui représentait à mes yeux tout ce que je n’aimais pas dans le métal, alors que j’aimais certains morceaux sans savoir que ça venait d’eux. C’était juste des considérations esthétiques, les bracelets à clous de 20 cm de King c’était trop pour moi.
Puis un jour j’ai écouté Reign in Blood et j’ai fermé ma gueule.

#16 greg

greg

    Wookie

  • Members
  • 3644 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Deep inside Tera Patrick

Posté 27 April 2014 - 14:41 PM

Reign In Blood (1986)

Image IPB

Le son est sec, ça tabasse, la double grosse caisse de Lombardo ne se pose jamais et c'est très court, l'album tenant sur une seule face d'un 33T.


Mon 33 a été pressé sur deux faces. Mais c'est surement la version pressée en 86.
Image IPB

#17 Peav'

Peav'

    Site Admin

  • Administrators
  • 35999 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:Panama

Posté 27 April 2014 - 16:29 PM

Image IPB


Sympa la toff avec John Travolta.

jzi3se.gif


#18 Maniak

Maniak

    She's a maniak

  • Members
  • 10869 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:6,66 $ / day

Posté 27 April 2014 - 16:34 PM

\m/ SSSSSLLLLLLLLÈÈÈÈÈÈÈÈÈYEUUAAAARRRRRRRR \m/
Image IPB
Image IPB


Bon sinon Slayer c'est un peu le seul groupe de mon adolescence métalleuse que j'écoute toujours avec sérieux (avec Darkthrone et Canniboul corpse et deux trois autres trucs) le parcours est sans faute jusqu'à Season effectivement, pour la suite j'ai plus de mal (Undisputed étant à part, et au final mon favori je pense) même depuis le retour de Lombardo je trouve que les compos sont moins percutantes... Après ça ne change rien à ce que représente le groupe, difficile d'aimer le métal sans passer par la case Slayer quoi.
image510.jpg

#19 Canard Fessée

Canard Fessée

    WC

  • Members
  • 1372 Messages :
  • Profil:Homme

Posté 27 April 2014 - 16:52 PM

Découvert à 10 ans, avec mon grand frère qui s'était fait offrir une cassette de rock satanique, du metal qui fait peur aka Show no mercy.
Le groupe de metal que j'ai le plus vu en concert (vu qu'ils tournaient tout le temps et étaient de tous les gros festoches). Une machine de guerre.
J'adore la façon de lancer Reign in Blood avec son gros larsène reconnaissable entre 1000.
Et comme d'autres, j’écoute plus volontier Decade of agression que les albums.

roZ4WxS.gif


#20 Maniak

Maniak

    She's a maniak

  • Members
  • 10869 Messages :
  • Profil:Homme
  • Location:6,66 $ / day

Posté 27 April 2014 - 17:25 PM

Le groupe de metal que j'ai le plus vu en concert


héhé moi je les ai jamais vu du coup et les verrais sans doute jamais :closedeyes:
image510.jpg




0 utilisateur(s) en train de lire ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)