Mort sur l'écran

Faceless After Dark

C'est pas que du cinéma...

Le slasher méta est un sous-genre pérenne et la sortie de Faceless After Dark est là pour le prouver. Le pitch officiel ? Le voilà : « Après son succès fulgurant en tant que star d’un film d’horreur de clown tueur, Bowie a maintenant du mal à capitaliser son succès. Mais lorsqu’elle est soudainement prise en otage par un fan déséquilibré se faisant passer pour ce même clown tueur, l’horreur devient réalité alors qu’elle se bat pour survivre à la nuit et s’échapper avant qu’il ne termine son plan sinistre pour recréer l’intrigue fatale du film.​​.. » Une formule déjà vue ailleurs (Popcorn, Killer Movie, Cut…), mais ça ne devrait pas priver les amateurs du genre de découvrir cette série B horrifique réalisée par un certain Raymond Wood.

Commentaire(s) (3)
oriounga
le 03/05/2024 à 09:20

Le genre "meta" peut-être intéressant, à voir comment cela sera traité dans le film car la bande-annonce n'est franchement pas engageante.

Ce qui est rigolé, c'est que les 10 premières secondes j'ai pensé: "on dirait un mauvais clip métal, le genre qui pourrait plaire à Chris" et paf, c'était un tournage.

GoreBearChief
le 04/05/2024 à 13:19

Une machette et du MMA, deux ingrédients prometteurs…

Li belle bièsse
le 04/05/2024 à 14:41

Circulez, y a du banal à voir!
A moins que Jenna Kannel...

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte