Vers l'infini et au-delà

2001, l'odyssée de l'espace

Array

C'est dans le cadre du programme Sci-Fi : Days of Fear and Wonder du British Film Institute que sera projetée le 28 novembre une copie restaurée en numérique de 2001, l'odyssée de l'espace. A cette occasion, un nouveau trailer a été confectionné et Jan Harlan, le producteur exécutif de Stanley Kubrick, en parle comme du meilleur jamais monté pour le film. Il s'agit en fait du premier à l'avoir été en quarante ans, et il est vrai que faire de l'ordinateur Hal son personnage central est on ne peut plus représentatif. De quoi espérer que cette nouvelle copie sera diffusée en France, la sortie d'Interstellar le 5 novembre faisant de cette fin d'année la période idéale pour faire (re)découvrir ce monument de la SF à tous ceux qui n'ont pas eu la chance d'en faire l'expérience en salle et, qui sait, de ressortir l'injustement sous-estimé 2010 : L'Année du premier contact de Peter Hyams dans la foulée !

Commentaire(s) (8)
Burnett
le 22/10/2014 à 11:42

Voir "2001" en salle, entouré de teenagers° qui bouffent des seaux de popcorn, juste interrompus par des "Putain, y se passe rien, c'est ça le chef-d'oeuvre ?!" = Mon Rêve.

(Bon, je caricature un peu, mais tant que ça ?)

banditmanchot
le 22/10/2014 à 16:33

Chef d'oeuvre absolu. Bande annonces à frissons. Prends garde à toi INTERSTELLAR, prend garde à ne pas nous pondre du "déjà vu" ou du "fac similé"

jeanber57
le 23/10/2014 à 18:34

2001 jamais rien compris a ce film, je préfère et de loin 2010 l'année du premier contact

Burnett
le 23/10/2014 à 19:21

Je n'ais toujours pas vu 2010, par contre c'est (ultra) cliché mais "2001" il n'y a pas forcément besoin de tout comprendre. Ca se ressent, s'éprouve… Il doit y avoir autant d'interprétations que de spectateurs.

C'est vraiment un regret de ne pas l'avoir vu en salles mais je ne tenterai pas le coup pour autant.

lau
le 24/10/2014 à 13:28

petit souvenir honteux : en 1981 ou 2 j'avais loué 2001, sans savoir que KUBRICK souhaitait 15 mn d'ecran noir avant visionnage. l'editeur video ayant respecté ceci, j'ai cru au début que la K7 ne fonctionnait pas, avant de gouter cet exploit sensoriel qu' est le film...

Burnett
le 25/10/2014 à 09:12

Comme quoi ça valait pas le coup d'aller insulter le patron du vidéo-club.

lau
le 25/10/2014 à 12:12

...a l 'epoque les patrons de video club etaient plutôt mes rock stars..

Burnett
le 27/10/2014 à 15:44

A l'époque du punk, c'était bien vu de cracher sur les rock star.

Le monde est petit, pas plus tard qu'hier je matais l'édition 3 DVDs de "Killing Zoe", à l'époque de Quentin et Roger Avary on croyait que tous les employés de vidéo-clubs allaient finir réalisateur-vedette, mais ça a pas duré.

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte