Une anthologie pas comme les autres

666 Road

Array

Producteur de la trilogie V/H/S, le journaliste Brad Miska reste fidèle au format court saupoudré de high concept avec Southbound, un film à sketches dont chacun des cinq segments est lié par la présence de personnages récurrents. « Son idée initiale s'appelait Sous-genre. Il voulait que chaque réalisateur se frotte à un sous-genre » explique le réalisateur Chad Villella, du collectif Radio Silence, au site Entertainment Weekly. « On lui a alors proposé de créer une histoire cohérente où tout serait connecté. On a travaillé avec Brad sur l'histoire et c'est comme ça que Southbound est né. » Ravi de cette expérience, Villella a également profité de l'entretien pour louer les mérites des cinéastes responsables des autres segments, à savoir Patrick Horvath, Roxanne Benjamin et David Bruckner (The Signal) : « Tout le monde a été collaboratif. On communiquait entre nous, ce qui est plutôt bien pour une anthologie

Commentaire(s) (17)
Stan White
le 16/09/2015 à 21:18

Pourquoi pas ? J'aime beaucoup l'idée de "Sous-genres". Victor Salva aurait pu travailler le sous-genre "comédie romantique pédophile"...

christianpcmm
le 17/09/2015 à 00:07

C'est vrai que c'est plus vendeur que "personne s'adressait la parole sur le tournage, y'avait que des cons et ça a foutu une ambiance de merde. Resultat: le film est à chier" .

@Stan : Victor saliva rien qu'a l'idée quand on lui proposa.

LuXpO
le 17/09/2015 à 09:57

Putain, je suis degouté les gars, ça me fait encore plus déprimer que la mort de Wes...
Je savais pas...

LuXpO
le 17/09/2015 à 09:58

Jeeper Pleureur...

JBH
le 17/09/2015 à 10:01

@Stan et Christian : vous me faites penser à Cyril Despontin avec vos grosses vannes sur les pédophiles ! J'ai un sens de l'humour parfois assez hardcore mais je dois avouer que c'est le seul sujet sur lequel j'ai un peu de mal à plaisanter (même si je reconnais que vous êtes plutôt drôles pour le coup)

LuXpO
le 17/09/2015 à 10:08

D'ailleurs, Cyril a aussi un rôle dans mon film (son personnage fini mal d'ailleurs) (je dis beaucoup d'ailleurs, d'ailleurs...)

christianpcmm
le 17/09/2015 à 10:22

@jbh: oui c'est vrai qu'on fait les malins parce qu'on a pas d'enfants . Mais si ça t'ennuie, on peut arrêter (enfin, moi en tout cas, parce que stan, c'est une bête incontrôlable, je ne peux pas me prononcer pour lui). Ah? J'arrête d'écrire, y'a the woodsman avec Kévin bacon qui commence (pour la forme).

christianpcmm
le 17/09/2015 à 10:30

Et si ça peut rassurer . 15 mois pour Victor, ça paraît peu mais dans les prisons américaines (et sûrement partout ailleurs) je crois que quand t'es lâ pour pédophilie, t'es pas au club med. Il va en utiliser du mytosil le Victor. En même temps quelle idée de chanter "des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous" en plein réfectoire ? Il est quand même brave le mec .

christianpcmm
le 17/09/2015 à 11:15

Au temps pour moi, je croyais que sa condamnation était récente. Mais je viens d'aller vérifier et je me suis fourvoyé. Mais ça change rien au fait qu'il soit moralement condamnable.

Geouf
le 17/09/2015 à 11:33

Peut-etre, mais on peut quand meme imaginer qu'il a paye sa dette a la societe. Pas que parce qu'il a fait de la prison d'ailleurs, il a eu un tres gros passage a vide suite a cette condamnation.
J'ai aussi des gosses, mais pour l'instant je suis toujours plus du cote de la seconde chance.

JBH
le 17/09/2015 à 11:45

@ Geouf : Pas si gros passage à vide. Il a quand même enchaîné les projets (Bad Company, Powder, Rites of Passage, Jeepers Creepers...) après la révélation de son crime. Le gros problème avec Salva, c'est pas de savoir combien d'années il a passé en prison (seule la victime peut s'exprime sur le sujet), c'est que ses films suintent son obsession malsaine pour les corps éphèbes et/ou pré-pubères et que ça rend leur visionnage si difficile. Un peu comme si Edward Norton avait un passif de neo-nazi homicide et qu'on nous demandait de mettre de coté cet aspect pendant la projection de "American History X". Extrêmement difficile, non ?
Mais bon, on est là pour parler de cinéma dans la joie et la bonne humeur alors autant oublier ce sujet épineux !

LuXpO
le 17/09/2015 à 11:51

Oui, JBH...
Mais j'ai le coeur brisé, un peu comme si Joe Dante était en fait un mangeur de foie...

Geouf
le 17/09/2015 à 11:57

Un derniere commentaire et apres j'arrete, promis.

Oui, ses films suintent son obsession, mais justement, ne vaut-il pas mieux qu'il exprime ces obsessions par son art qu'en vrai? Ok, dans son cas, il a franchi le pas malheureusement, mais personnellement, je crois en la puissance cathartique de l'art. Il ne fait pas la propagande de ses obsessions, il les exorcise, a la difference par exemple d'un Jason Reitman qui fait passer insidieusement son message reac dans ses films (j'ai failli gerber devant Juno et In the Air).

Mais en effet c'est un vaste debat, et tres personnel aussi.

JBH
le 17/09/2015 à 12:19

@ Geouf : Tout à fait d'accord pour le coté cathartique de l'Art. Mais pas quand, en coulisses, l'artiste commet des crimes car là on parle de vraie souffrance chez les victimes et non plus de cinéma. (oui, oui, on arrête)

En tout cas, tu m'as donné envie de voir les deux films de Reitman avec ton histoire de cinéaste réac (de lui, je n'ai vu que "Thank you for Smoking" que j'ai trouvé sans saveur)

christianpcmm
le 17/09/2015 à 12:35

Moi j'aime bien juno (beaucoup meme) . Mais pour le coup ça serait plutôt diablo cody la réac non ?

Geouf
le 17/09/2015 à 12:47

@jbh: Ah ben voila, je critique Reitman et maintenant tu veux voir ses films?
Juno est regardable, mais bon ca reste quand meme un bon tract anti-avortement.
Quant a In the air, difficile de faire plus gerbant comme message que "vous etes carrieriste et heureux comme ca, mais vous avez tort mon ami, vous devez rentrer dans le moule, procreer, et etre un bon Americain."

fabienvanec
le 18/09/2015 à 00:30

L'oncle de Lionel n'est-il pas le pire personnage de l'histoire du cinéma ?

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte