Un problème Major

Warhunt

Mickey Rourke en mode badass

Array

Qu’elle semble loin l’époque où Mickey Rourke s’offrait un comeback hollywoodien laissant présager du meilleur pour le reste de sa carrière. Désormais méconnaissable, le "Wrestler" d’Aronofsky se contente d’enquiller les DTV à peine regardables à l’exception du très réussi Girl — La Fille à la hache. Dans Warhunt, Rourke interprète un major chargé d’une mission de sauvetage durant la Seconde Guerre mondiale. Mais la présence de créatures démoniaques vient mettre des bâtons dans les roues de ce dur à cuir accompagné par une clique de soldats téméraires… Ceux qui ont aimé Overlord seront peut-être tentés de jeter un œil à ce Warhunt dont la sortie est prévue en janvier prochain. Les autres…


Commentaire(s) (8)
McCoy
le 10/12/2021 à 08:26

Légère coquille avec "de" très réussi au lieu de "du".

Ouais, "Overlord", c'était plutôt fun, pas ouf non plus mais sympathique.

Je suis moins sûr pour celui-là

oriounga
le 10/12/2021 à 12:10

Je ne peux pas être le seul à avoir pensé à Snake Plissken (le vrai, pas le notre) en voyant Mickey avec un bandeau sur l'oeil.

Robert Knepper, de Prison Break? Il pourrait difficilement tomber plus bas...
Quoique, on me souffle dans l'oreillette qu'il aurait joué dans une Bessonerie...

danysparta
le 10/12/2021 à 12:15

Pareil, j'avais bien aimé OVERLORD, et si dans ce WARHUNT les images ont l'air plutôt jolie niveau lumière et couleur faudra voir pour le reste mais sait-on jamais.

Narko
le 10/12/2021 à 14:03

@Orio : l'appropriation du Snake est tellement cliché que ça m'a fait penser à "Ça tourne à Manhattan" (Living in Oblivion, en français dans le texte (!), si vous n'avez pas vu cette petite pépite, jetez-vous dessus !).

C'est vrai qu'il était paaaas trop mal, Rourke, dans Girl, mais pas foufou non plus.

McCoy
le 10/12/2021 à 15:28

#Orio : le VRAI Plissken, c'est le nôtre.

Knepper, tu parles du transporteur 2 ou 3, non ? Même De Niro a marché dedans avec l'horrible Malalabita où tous les gamins de campagne maîtrisent l'anglais à la perfection. Je la connais la campagne Normande et je peux te dire que déjà en Francais, ils rament, alors en Anglais...

Et là je pointe un détail du film, le reste est encore pire :)

#Narko : c'est le Di Cillo ? Je l'ai revu l'année dernière. Très très bon. Meilleur que la première fois où beaucoup de choses m'avaient échappé.

Narko
le 10/12/2021 à 18:09

Of course, le Di Cillo !

oriounga
le 10/12/2021 à 21:06

@Chris:

Boarf, je sais plus trop: ce que je peux te dire c'est qu'il s'agissait d'un épisode particulièrement débile.
J'espère que tu y vois plus clair.

Pour moi le seul intérêt du film résidait dans la présence de Semmy Schilt, combattant de MMA et légende du Kick Boxing, de 2M12, avec 4 victoires au K1 World Grand Prix et une fois vainqueur du Golden Glory Grand Prix avec QUATRE combats au KO dans la même soirée !!!
Voir un tel colosse titanesque perdre contre Jason Statham qui lui arrive à la ceinture a illuminé ma vision du film.

J'imagine que le De Niro passera bientôt sur W9 ou NRJ12, entre quelques Taken et quelques Bruce Williseries: je suis tombé sur LA RUSH et c'est TELLEMENT MAUVAIS que c'est une expérience métaphysique.

Phibes
le 11/12/2021 à 18:34

Vu très récemment l'excellent "Ashby" du trop rare Tony McNamara, où Rourke campe avec la subtilité que lui permet sa nouvelle face et sa nouvelle coupe un ancien tueur retraité et condamné. Assez léger et plus profond qu'il n'y paraît ... Bon, en même temps, l'œuvre date de 2015, ceci expliquant cela ...

Et Gloire à TomDiCillo, qui me fit découvrir au siècle dernier SamRockwell dans "Box of Moonlight".
Depuis, rien raté de ces deux-là ...
Pour la ptitistoire, je suis quasiment sûr que l'acteur capricieux avec qui DiCillo règle ses comptes dans "Living in Oblivion" renvoie à Brad Pitt avec qui il avait signé précédemment le tout aussi excellent "Johny Suede" ...
DiCillo avait aussi une dent contre Tarantino, pour lui l'Elvis du Cinéma, comprenne qui pourra ...

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte