Soho British

Last Night in Soho

Quelques images inédites du dernier Edgar Wright

Array

Après des mois d’attente, le très intrigant Last Night in Soho d’Edgar Wright (Baby Driver) s’apprête enfin à sortir sur les écrans. Ici, le cinéaste britannique s’intéresse au cas d’une jeune femme passionnée de mode (Thomasin McKenzie) qui se retrouve transportée dans les années 60 et y fait la rencontre de la séduisante Sandy, une chanteuse en pleine ascension (Anya Taylor-Joy, The Witch). Le début d’un long cauchemar où la frontière entre rêve et réalité va devenir de plus en plus ténue… Universal vient de mettre en ligne la bande-annonce finale de ce thriller horrifique lorgnant sur Répulsion et Ne vous retournez pas et dont la sortie est prévue chez nous le 26 octobre.


Commentaire(s) (17)
Phibes
le 09/09/2021 à 08:27

Citer "Répulsion" comme référence ne va pas me dissuader de voir ce nouveau EW, même si c'est le Polanski que je déteste le plus (rejoint depuis par 2 autres...) car je ne ressens ici que de l'attraction, fût-elle vénéneuse.
Citer le Roeg promet déjà autre chose de plus troublant, rugueux et abrasif, marquant à vie peut-être ...
L'intro de l'héroïne , étudiante en mode, m'a brièvement renvoyé à celle du "Suspiria" de Guadagnino ...
Quel plaisir aussi de revoir le grand Stamp (de "TobyDammit" au "Limey" en passant par "theHit", "Link" & Blue"), sans doute bien mieux servi que depuis un certain temps ...
Sur le thème des vases communicants entre deux époques, certes pas le premier film mais... le meilleur ?????

danysparta
le 09/09/2021 à 10:01

Ce film m'intrigue donc je ne regarderais pas la bande annonce, et pour les références à REPULSION ou NE VOUS RETOURNEZ PAS, je n'ai jamais vu le premier et me souviens que vaguement du second (à part la fin bien sûr), j'éspère donc découvrir un bon film de Mr Wright.

Et sinon j'ai vu hier soir un grand classique du cinema alors petite devinette pour les cinéphiles du site.
Si je vous dit "entre la tête et les mains, le médiateur doit être le coeur", ça vous parle ?

McCoy
le 09/09/2021 à 10:42

Assurément un des films que j'attends le plus cette année.

Phibes
le 09/09/2021 à 15:12

Je crois qu'everybody donne sa Lang au chat ... This is Sparta !

Narko
le 09/09/2021 à 16:22

@Chris : et le remake - décalco de Matrix, non ? Parce que moi, OUI !

Narko
le 09/09/2021 à 16:28

Mais sans dénigrer la qualité de ce que va nous pondre Edgar : franchement, aucun de ses films ne m'a profondément déçu.

Et c'est vrai, Phibes, que c'est cool de voir Terence, d'autant que vu son âge, c'est pas sûr qu'on le revoie très souvent dans le futur.

McCoy
le 09/09/2021 à 16:41

@Narko : Nan, pas plus excité que ça par Matrix.

danysparta
le 09/09/2021 à 16:42

OK je vais vous aidez un peu c'est de la SF en noir et blanc et sa dure 2h30mn.

oriounga
le 09/09/2021 à 18:39

Intrigué et très attiré par ce film, surtout par la promesse de "Ne vous retournez pas".

Narko
le 09/09/2021 à 19:22

@Orio: tout l'inverse. J'ai revu il y a quelques jours "Ne vous retournez pas" et je me suis fait chier, mais alors... Je l'avais vu il y a des années de ça (au moins 30/35 ans) et il m'avait hanté (surtout la fin), mais là... tout ça pour ça... je dis non ! ;-)

Narko
le 09/09/2021 à 19:23

@Chris : pas excité par les trans, je note... !

Phibes
le 09/09/2021 à 23:33

@danysparta : j'ai déjà répondu mais sans spoiler aux autres !!...
@Narko : même à la première vision de "Don't look back" j'étais plus bluffé par le style que par le propos,
et les films à révélation finale supportent mal qu'on y revienne quand tout est éventé ... Roeg m'a souvent déconcerté, un yo-yo émotionnel qui fait qu'l y a des moments bluffants alternés avec des longueurs, dans toute sa filmo ... Sur les 6 que j'ai vus de Wright, la tension demeure constante, même si j'ai eu un poil peur que "World's End" soit en dessous... et pis non ! Stamp mérite de finir sur un top, déjà Burton avait donné le signal avec "Miss Peregrine..." mais là lui & Wright sont entre brits, donc

McCoy
le 09/09/2021 à 23:45

@Phibes : et ta réponse était effectivement discrète et rapide. Un peu comme Superman dans son New York qui n'est pas New York.

McCoy
le 09/09/2021 à 23:52

@Narko : tu t'intéresses à MATRIK ?

Narko
le 10/09/2021 à 05:49

@Phibes : je ne suis pas coutumier du cinéma de Roeg, mais sur celui-ci, c’est plus la déception qui règne, vu que le film m’avait traumatisé quand je l’avais vu plus jeune. A croire que j’ai vieilli !

@Mc : roooooh…. ;-)

danysparta
le 10/09/2021 à 10:29

Ah zut, xcuse Phibes j'ai loupé la référence, bien vu. Mais oui c'était METROPOLIS de Fritz Lang, que je n'avais jamais vu parce que 2h30 en 4/3 noir et blanc et muet c'est pas évident de nos jours mais je dois dire que comme toujours quand une histoire est bonne peu importe le format en fin de compte. J'étais surpris par le visuel très classe du film et s'il est muet le réal était un génie pour raconter l'histoire visuellement, même les SFX, qui date pourtant de 1927, reste impressionnant par moment et je me suis demandé plusieurs fois "mais comment ils ont fait à l"époque ?". Le sur-jeu des acteurs, très théatrale, qui est drôle au début se transforme en pure poésie une fois habitué. Et quel message à la fin, magnifique, que beaucoup de gouvernement devraient suivre.

oriounga
le 10/09/2021 à 12:26

@Ice: Ta réponse est intéressante.
Je n'ai pas revu "Ne vous retournez pas" depuis le milieu des années 90 et j'avais vu le film SANS connaître la fin, qui m'avait traumatisé.
Peut-être serais-je déçu aujourd'hui si je le revoyais, qui sait, surtout que je connais le twist final?

Ne crois pas Chris quand il dit ne pas être intéressé par les trans, CROIS-MOI. :)

Quand à "Matrik", les trucages étaient déjà vieux à l'époque de la sortie du film et ils ont pris un coup de vieux aujourd'hui. Reste la beauté de Rebecca Lord. :P

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte