Séquence(s) n°306

Retournement, révélation et chaos des sentiments. Comment faire plonger personnages et spectateurs ? Réponses et recettes avec M. Night Shyamalan et Franklin J. Schaffner.

Il y a les cinéastes mythomanes qui finissent par croire dur comme fer à ce qu’ils racontent. Il y a les affabulateurs qui ne s’embarrassent pas de vraisemblance. Et, enfin, les bluffeurs, joueurs de poker dans l’âme, qui rêvent secrètement de rafler la mise sans jeu à la dernière levée. Ils élaborent un univers empathique et attrayant auquel peu savent résister. Et quand on a rendu les armes, ils nous assènent un bon coup de trique derrière la tête, nous ramenant illico à notre petite condition de spectateur crédule. Mais ils ne nous humilient pas. Mentir n’est excusable que si l’on respecte les victimes. L’art du coup de théâtre ne peut s’accompagner que d’un savoir-faire subtil. Ni M. Night Shyamalan, ni Franklin J. Schaffner n’en manquent. Afin que le spectateur ne soit pas le seul dindon de la farce, ils lui offrent un compagnon d’infortune prestigieux. Malcolm Crowe (Bruce Willis) ou George Taylor (Charlton Heston) seront aussi bernés. Alors on se console de voir que le même héros, un type impeccable qui vient de surmonter toutes les épreuves du monde, s’est lui aussi fait embobiner.



JE SUIS VIVANT ?

Le psychothérapeute Malcolm Crowe s’est fait tirer dessus par un ancien patient. À la fin de sa convalescence, on lui demande de se pencher sur le cas de Cole Sear (Haley Joel Osment). Ce garçon d’une dizaine d’années, particulièrement instable, finit par accorder sa confiance au médecin. À tel point qu’un soir, avant de s’endormir, il lui confie qu’il est en contact avec les morts. Malcolm a d’autres problèmes à régler. Son couple se délite et sa femme, Anna (Olivia Williams) s’éloigne de jour en jour. Après plusieurs tentatives infructueuses de renouer avec sa vie passée, il rentre chez lui. Étrangement, Shyamalan choisit un point de vue paradoxal et peu habituel [...]

Il vous reste 70 % de l'article à lire

Ce contenu éditorial est réservé aux abonnés MADMOVIES. Si vous n'êtes pas connecté, merci de cliquer sur le bouton ci-dessous et accéder à votre espace dédié.

Découvrir nos offres d'abonnement

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte