Scarmania

The Cleaning Lady

Array

Triste de vivre une relation sans lendemain avec un homme marié, Alice se lie d’amitié avec Shelly, une femme de ménage au visage scarifié par un accident de jeunesse. Très vite, cette dernière développe une admiration morbide vis-à-vis de sa nouvelle employeuse… Réalisateur de Jack Brooks : tueur de monstres, Jon Knautz vient de signer l’adaptation de son court-métrage The Cleaning Lady qu’il a revisité sous la forme d’une version longue où sa coscénariste Alexis Kendra tient par ailleurs le rôle principal. « Lorsqu’on a fini d’écrire le script, j’étais convaincu qu’Alexis serait parfaite pour jouer Alice » témoigne l’auteur de The Shrine. « Elle ne souhaitait pas avoir le rôle, car elle devait déjà gérer la production et la direction artistique, mais comme j’étais sûr qu’elle serait assez téméraire pour y parvenir je lui ai un peu forcé la main. » Notamment présenté au dernier Frightfest de Londres, The Cleaning Lady débarquera aux États-Unis au mois de juin où il sera distribué par RLJE Entertainement. Et chez nous, c'est Netflix qui va s'en charger ?

 

 

Commentaire(s) (11)
christianpcmm
le 27/04/2019 à 10:57

C'est avec la meuf de Ghostland ? Ils vont faire des économies en maquillage. Humour de stoner

"Stone, le monde est....stone..."

Compte supprimé
le 27/04/2019 à 11:26

Roooh, t'es dur, Chris.

J'avais bien aimé Jack Brooks.

christianpcmm
le 27/04/2019 à 12:04

C'était un peu long à démarrer Jack Brooks mais finalement assez fun.

Oui, pardon, c'est degueulasse.

StitchGore
le 27/04/2019 à 14:14

@Christian : Ha ha ha !

C'est vrai que Jack Brooks était une sympathique série B, donc curieux de découvrir ce nouveau film.

danysparta
le 27/04/2019 à 17:52

L'affiche est sympa aussi.

christianpcmm
le 27/04/2019 à 19:20

Même si un brin insensée.

oriounga
le 27/04/2019 à 22:09

Moi je la trouve excitante cette affiche.

Après les goûts et les couleurs...

H2OVSCO2
le 28/04/2019 à 12:38

Effectivement , affiche sympa .

Geouf
le 29/04/2019 à 10:05

Jon Knautz a une bonne petite filmo, donc je suis bien curieux de voir ce nouveau film. The Shrine aussi c'etait tres cool, dans un registre plus flippant que Jack Brooks, et Girl House aussi c'etait tres bien.
Du coup faudra aussi que je me fasse Goddess of Love, son precedent film.

oriounga
le 02/05/2019 à 01:05

Avec la voix de Bernard Tapie: "J'aurais voulu être une victime" !!!

Sinon, suis-je le seul à n'avoir vraiment pas été emballé par "Jack Brooks"?
Je veux bien admettre qu'il s'agissait d'une série B, mais que c'était mou, lent. Tout le début fut une purge
Vers la fin ça devenait vaguement sympa, avec la grosse moumoute en latex mais c'est bien trop peu

Le seul point positif du film fut la présence de Robert Englund, magistral comme toujours

christianpcmm
le 02/05/2019 à 01:15

Oui, c'est plus ou moins ce que je disais. Le début est chiant.

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte