Sang d'encre n°302

Array

TRASH TIMES REDUX I FOXY BRONX’S SOUL STREET

Sortie de deux fanzines de haut niveau. Trash Times Redux est en constante amélioration. Ce n°17 est son meilleur. Fini les sommaires variés. Cette fois, il s’agit d’un spécial Satanisme, avec des diables, des adeptes lucifériens, des pentacles à toutes les pages, pour des dossiers pointus comme les cornes de Belzébuth. 23 pages tassées sur ce dingue mégalo d’Anton Lavey, grand prêtre de l’Église de Satan de San Francisco, croisant Kenneth Anger, Bobby Beausoleil, Jayne Mansfield et Mick Jagger. Autant de pages rouges sur le cinéma d’exploitation satanique qui explose avec Rosemary’s Baby. Sont ainsi commentés des titres aussi obscurs que Disciple of Death, Legacy of Satan, Blood Sabbath (avec Dyanne Thorne en sorcière démoniaque), Blood Orgy of the She-Devils, tourné par ce dingue de Ted V. Mikels dans son manoir californien avec ses « castle ladies ».
Magnifique surprise aussi que le premier numéro de Foxy Bronx’s Soul Street. Soixante-douze pages à l’impression irréprochable, du fanzinat de grand luxe qui marque le retour d’un Parisien passionné de blaxploitation. Son sommaire est riche et ses articles sortent des sentiers battus. Le plus étonnant de tous concerne un producteur-réalisateur-acteur black inconnu d’IMDb, indépendant obscur du cinéma d’exploitation des années 1975-90 : Chuck McNeil. Celui-ci créa le personnage de Johnny Ace, un militant du Black Power, héros de quelques films d’action ponctués de scènes d’arts martiaux (Dragonspade, Toot). Dans le délirant South Side Strut, Ace et son équipe d’experts en karaté sauvent les USA d’un péril nucléaire. Foxy Bronx aborde aussi le passé du cin&eacu [...]

Il vous reste 70 % de l'article à lire

Ce contenu éditorial est réservé aux abonnés MADMOVIES. Si vous n'êtes pas connecté, merci de cliquer sur le bouton ci-dessous et accéder à votre espace dédié.

Découvrir nos offres d'abonnement

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte