Adieu Richard Rush

Le réalisateur du Diable en boite n'est plus...

Array

Le réalisateur Richard Rush est mort à l’âge de 91 ans. De quoi attrister les amateurs de ce cinéaste formé à l’école Roger Corman qui signa dans sa jeunesse quelques séries B typiques des sixties comme Psych-out ou Le Retour des anges de l’enfer. Du genre touche à tout, Rush s’est également essayé à la comédie policière pour les besoins des Anges gardiens ainsi qu’au thriller psychologique avec Le Diable en boîte, ambitieuse mise en abyme sur les dangers du cinéma. Color of Night, son dernier effort, marqua un tournant dans sa carrière à cause de nombreux soucis de santé liés à une post-production houleuse, le producteur Andy Vajna décidant en effet de remonter le film dans son dos pour le rendre plus commercial. Heureusement pour lui, Richard Rush gagnera le droit de sortir son director’s cut quelques mois plus tard pour la sortie du long-métrage en vidéo.

Commentaire(s) (6)
oriounga
le 15/04/2021 à 09:27

Bon sang, mais sur la photo qui illustre cet article, est-ce un jeune Bruce Willis à l'arrière plan, avec encore des cheveux?

D'ailleurs, pourquoi voit-on les photos sur la page d'accueil mais plus quand on clique sur l'article?

McCoy
le 15/04/2021 à 11:22

C'est grave si la première image qui me vient en tête quand je pense à "Color of Night", c'est le gland de Bruce Willis ?

#Orio : Ça, c'est un travail pour SACHA, le "MadMaster".

Et ce director's cut de "Color of Night", il rehausse la qualité du film ? Parce que je veux pas l'acheter pour me faire enfler, Jane march pas dans ces combines, moi.

danysparta
le 15/04/2021 à 14:00

Ouh pas mal McCoy, justement tu dois avoir déjà vu le director's cut du film vu que c'est dans celui-ci que l'on voit le gland de Bruce.

JBH
le 15/04/2021 à 14:29

@oriounga : oui c’est bien lui puisque Bruce est le héros de Color of Night.

@McCoy : si le director’s cut est plus complexe et dense d’une point de vue scénaristique (niveau violence et sexe c’est pas très différent), je le trouve moins bien rythmé et je fais partie de ceux qui regardent plus souvent le theatrical cut au final. Mais les deux versions sont intéressantes si l’on aime ce neo-giallo déviant.

McCoy
le 15/04/2021 à 15:22

Donc si j'ai bien compris, c'est le director's cut qui est passé sur canal à l'époque. Je l'ai pas revu depuis. À l'occasion...

oriounga
le 16/04/2021 à 10:01

@ JBH: Coucou JBH, heu, je savais que c'était Bruce Willis, c'était simplement pour faire une petite blagounette sur sa pilosité capillaire. :)
D'ailleurs, puis-te demander pourquoi nous pouvons voir les photos sur la page d'accueil mais pas quand nous sommes sur l'article?
Puis-je également te demander pourquoi nous ne pouvons plus mettre d'avatars?
Pourquoi l'espace dans lequel nous écrivons nos commentaires mesure-t-il 15 millimètres de haut?
Je vous avais envoyé deux messages dans lesquels je vous proposais, fort respectueusement, mes réflexions relatives au nouveau site. Les avez-vous reçus?
Merci d'avance pour ta réponse.

@ Mcouilles: C'est MONSIEUR Sasha, pour toi.
Ce n'est pas si grave si la première image qui te vienne en tête est celle de cette tête de gland de Bruce Willis.
Pour le Director's Cut, d'habitude ça ne te dérange pas de te faire enfiler, mais Jane March pas de ce pain-là moi.

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte