PIFFF 2014

Du 18 au 23 novembre prochains, séchez les cours, bloquez vos jours, faites garder vos gosses, achevez vos grands-parents (sauf s’ils gardent vos mômes, soyez intelligents voyons !) et rendez-vous au Gaumont Opéra Capucines pour LE rendez-vous fantastique de l’année.
Array

Pas besoin de boule de cristal pour vous prédire une sacrée expérience. Dans quelques semaines à peine selon le calendrier en vigueur, et pendant cinq jours qu’on garantit fort denses, vous allez déguster ce qu’il convient d’appeler la crème de la crème du moment. Mais aussi du moment d’avant. Hein ? Vous ne comprenez rien, OK, on va la faire claire : le Paris International Fantastic Film Festival va vous décocher une série d’avant-premières pas piquée des vers. Des trucs costauds comme un film tout en morse de Kevin Smith (Tusk), le plus taré des derniers Takashi Miike (The Mole Song : Undercover Agent Reiji), une virée en enfer avec Jake Gyllenhaal (Night Call), une comédie éctoplasmique et barrée made in New Zealand (Housebound), un huis clos hispano-polanskien produit par ce diable d’Álex de la Iglesia (Shrew’s Nest), un premier long organico-parano absolument brillant (Starry Eyes), une histoire d’amour « monstrueuse » (Spring), un poème SM et sensitif signé Peter Strickland (The Duke of [...]

Il vous reste 70 % de l'article à lire

Ce contenu éditorial est réservé aux abonnés MADMOVIES. Si vous n'êtes pas connecté, merci de cliquer sur le bouton ci-dessous et accéder à votre espace dédié.

Découvrir nos offres d'abonnement

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte