Pension de famille

Amityville : Vanishing Point

Array

A défaut de voir Amityville: The Awakening de Franck Khalfoun cette année (dont la sortie du film a été repoussée début janvier 2017), on pourra éventuellement se consoler avec Amityville : Vanishing Point. Enfin, c'est du moins ce qu'on se disait avant de découvrir le trailer de la chose, réalisée par la toute jeune cinéaste Dylan Mars Greenberg (18 ans), qui s'était fait remarquer l'an dernier dans le milieu underground new-yorkais avec son film Dark Prism, très influencé par Andy Warhol, David Lynch et les productions Troma. Lloyd Kaufman fait d'ailleurs une apparition dans Amityville : Vanishing Point, ce qui n'est pas forcément très bon signe, d'autant que le film n'a pas grand chose à voir avec la franchise puisqu'il ne se passe pas dans la fameuse maison maudite mais dans une école privée située pas bien loin. Traumatisées par la mort mystérieuse d'une des pensionnaires, ses meilleures amies, la soeur de l'une d'elles et la directrice de l'établissement (qui est la mère des deux soeurs en question mais on s'en fout un peu) doivent faire face à l'arrivée d'un policier vulgaire et excentrique qui ne quitte jamais sa tenue de cowboy. Au fil de l'enquête, les filles commencent à soupçonner que feu leur copine est toujours en vie quelque part, tandis que le flic agit de manière de plus en plus bizarre et que la bâtisse semble tout à coup s'en prendre à ceux qui l'occupent. On vous laisse apprécier les ptemières images de ce futur classique de l'horreur, suite à quoi vous déciderez peut-être que, tout bien considéré, il vaut peut-être mieux attendre l'Amityville de 2017 en esquivant celui-là ! Enfin bon, pour info, ça sort en VOD US le 1er avril, ce qui tombe bien puisque les acteurs ont l'air de tous jouer comme des truites.

Commentaire(s) (8)
danysparta
le 27/03/2016 à 03:08

Futur classique de l'horreur hein ? Merci en tout cas Cédric j'ai bien rigolé avec ta bande annonce de film amateur. On se demande ou t'as bien pu la pêcher celle-là. Allez Joyeuse Pâques je vais aller peindre mes oeufs.

christianpcmm
le 27/03/2016 à 03:20

Mais ça a l'air délire ce truc !!!!

christianpcmm
le 27/03/2016 à 03:22

Tiens!!! On change d'heure cette nuit apparemment.

franckystein75
le 27/03/2016 à 05:31

faut prevenir dracula qu'on passe a l'heure d'été sinon il va ce faire griller :lol:

Plissken 75
le 27/03/2016 à 12:32

ca c'est bien le genre de film qui plaît à Kate...

Burnett
le 27/03/2016 à 17:06

Ca à l'air génial mais je pense que je n'aurais pas le temps de le voir. Dommage.

Cher David Lynch, que de crimes ont été commis en ton nom.

J'ai trouvé une touche John Waters au "film", il m'a d'ailleurs semblé reconnaître le fils de Divine (avec sa belle chemise verte).

LuXpO
le 27/03/2016 à 21:35

Autant j'aime Troma, mais là, c'est fort de café...

Le Toursiveu
le 29/05/2016 à 22:05

Jusqu'au remake, il était plus ou moins facile de s'y retrouver dans la franchise Amityville...

-The Amityville Horror (1979, de Stuart Rosenberg)
-Amityville 2 : The Possession (1982, de Damiano Damiani)
-Amityville 3D : The Demon (1983, de Richard Fleischer)
-Amityville 4 : The Evil Escapes (1989, de Sandor Stern)
-The Amityville Curse (1989, de Tom Berry)
-Amityville 1992 : It's About Time (1992, de Tony Randel)
-Amityville : A New Generation : The Image of Evil (1993, de John Murlowski)
-Amityville Dollhouse (1996, de Steve White)

Puis vint le temps du remake : The Amityville Horror (2005, de Andrew Douglas)

... suivi de suites plus ou moins légitimes, toutes fauchées, pratiquement invisibles chez nous :

-The Amityville Haunting (2011, de Geoff Meed)
-The Amityville Asylum (2013, de Andrew Jones)
-Amityville Death House (2015, de Mark Polonia)
-The Amityville Playhouse (2015, de John R. Walker)

Puis est annoncé Amityville : The Awakening (2017, de Franck Khalfoun), sans cesse reporté depuis 2015...

Sans compter ces films qui débarquent bientôt eux aussi :

-Amityville : Vanishing Point (2016, de Dylan Greenberg)
-Amityville Terror (2016, de Michael Angelo)
-Amityville : No Escape (2016, de Henrique Couto)
-The Amityville Legacy (2016, de Dustin Ferguson et Mike Johnson)
-Amityville High (2017, de James Arcuri)

--- et encore une poignée prévue pour 2017.
Ne serait-il pas temps de s'arrêter là?

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte