On l'appelle Chip

68 Kill

Array

Décrit comme une « comédie romantique punk », 68 Kill est le dernier effort de Trent Haaga (Chop) dont la carrière a démarré chez Troma où, assistant-réalisateur, il essayait de maîtriser tant bien que mal les tournages bordéliques de la firme de Lloyd Kaufman. Le héros de ce film, un certain Chip (Matthew Gray Gubler, vu dans Life After Beth), a un gros problème : il ne sait pas dire non à une jolie fille. Un défaut qui va lui causer du tort lorsque sa petite-amie se met en tête d’organiser un braquage pour dérober 68 000 $… À l’instar de Mayhem et The Honor Farm dont on vous a parlé il y a peu, ce film inspiré d'un roman de Bryan Smith sera bientôt diffusé lors du prochain Festival South by Southwest dans la section « midnight » consacrée au cinéma de genre.

Commentaire(s) (6)
Chuck Norris
le 08/03/2017 à 20:24

LOL Trent Haaga a une sacrée liste de films d'horreur dans sa filmo :)

christianpcmm
le 08/03/2017 à 23:14

Ah oui, c'est le petit génie de "criminal minds" .

danysparta
le 08/03/2017 à 23:55

Vu la tronche du mec en photo c'est sûr, lui a voté Donald Trump.

Chuck Norris
le 09/03/2017 à 00:22

c'est le fils de jeff lebowski :lol:

toimoi
le 09/03/2017 à 11:55

preum's saloperie de satan de mes couilles
les tatouages au "marqeur" j'adore!^^
en mêm temps...c'est un problème de ne jamais dire "non" à une jolie femme?
(bon oui,hélas...)

Chuck Norris
le 12/03/2017 à 12:04

on l'appelle chipster belin :lol:

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte