NIFFF 2019 : une première vague de films

Array

Le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF), qui se déroulera du 5 au 13 juillet prochain, vient d’annoncer une première vague de films venus des quatre coins du monde.

Le cinéma de genre européen sera à l’honneur de cette programmation officielle puisque l’on y trouvera Sons of Denmark, premier long-métrage du danois Ulaa Salim et brûlot politique apparemment bien vénère. Le français Les Fauves (sorti chez nous en janvier dernier) rejoint également la sélection aux côtés du film à sketches espagnol 7 Reasons to Run Away (from Society) et du hongrois X-The Exploited (de Károly Ujj Mészáro, qui avait déjà arpenté le NIFFF en 2015 avec sa comédie musicale Lisa, the Fox-Fairy), un thriller horrifique qui ne semble pas lésiner sur les meurtres ultra graphiques. La comédie noire Extra Ordinary sera également de la partie, une production irlando-belge se trimballant une excellente réputation depuis sa diffusion au festival américain SXSW. Ajoutez à cela The Room du Français Christian Volckman, dont on vous parlait dans les Cinéphages du mois de mai, et le drame romantique suédois Swoon, qui semble reluquer du côté du cinéma de Baz Luhrmann, la violence graphique en plus.



Jamais avare en pépites dérangeantes, l’Amérique latine sera représentée par Monos (Colombie) d’Alejandro Landes, un thriller militaire dont l’atmosphère visuelle semble flirter avec le Aguirre, la colère de Dieu de Herzog, et Ghost Killer vs Bloody Mary (Brésil) de Fabrício Bittar, une histoire de chasseurs de fantômes survitaminée et joyeusement gore.

Côté États-Unis, on trouvera un teen-movie horrifique et engagé (Knives and Skin de Jennifer Reeder), ainsi que le nouveau bébé de Jeremy The Battery Gardner, Someting Else, qui verra un quidam perdre les pédales lorsque sa copine disparaît sans laisser de trace et qu’une étrange et féroce créature lui rend visite chaque soir. Le cinéma indépendant canadien sera également à l’honneur avec le post-apo Riot Girls, réalisé par Jovanka Vuckovic, et l’intrigant drame rural Répertoire des villes disparues de Denis Côté.

Le NIFFF a aussi dévoilé les six premiers titres de sa sélection DANES DO IT BETTER!, qui fera la part belle au cinéma danois en mettant en avant des films produits par le New Danish Screen, un programme de soutien visant à aider les nouveaux talents à développer des projets originaux et ambitieux. L’occasion de découvrir Flow (Fenar Ahmad, 2014), Bridgend (Jeppe Rønde, 2015), Shelley (Ali Abbasi, 2016) A Horrible Woman (Christian Tafdrup, 2017), Winter Brothers (Hlynur Pálmason, 2017) et Cutterhead (Rasmus Kloster, 2018).

À noter aussi la présence de la sélection CLASSIC RELOADED, où l’on pourra (re)découvrir sur grand écran des classiques du cinéma en version restaurée. Et cette année, c’est notamment le Alien de Ridley Scott qui occupe le devant de la scène.

Mise en ligne du programme complet et ouverture de la billetterie le 20 juin 2019.
Plus d’infos sur https://www.nifff.ch/fr

 

Commentaire(s) (19)
christianpcmm
le 20/05/2019 à 14:49

Y'a pas mal de trucs qui font envie. Notamment le "Extra Ordinary" qui titille ma curiosité.

Katy, tu vas fêter ton anniversaire là bas ou bien ?

christianpcmm
le 20/05/2019 à 14:52

Houuu, y'a Will Forte en plus ? McGruber forever

Plissken 75
le 20/05/2019 à 15:17

Ben oui comme chaque année, tu sais bien qu’elle va faire la fête avec stitch...

christianpcmm
le 20/05/2019 à 15:36

Ah ah ah. Y'a deux ans ils ont vu "Hide and Seek"

Plissken 75
le 20/05/2019 à 17:06

C’était pas plutôt à la projection 4k de « catch me if you can »?

danysparta
le 20/05/2019 à 19:54

Hahaha vous êtes trop fort les mecs.

Stitch se déguise aussi alors c'est pas facile pour Kate de le repéré, ou alors elle s'en balek de Stitch et vice versa.

christianpcmm
le 20/05/2019 à 22:58

Ah ah ah, Pliss. Bien mieux que la mienne.

Plissken 75
le 21/05/2019 à 05:47

Cette année, hollow man fait figure d’incontournable !

Kate1007
le 21/05/2019 à 08:13

Ah ah ! Non cette année pas de NIFFF, sniff. On doit se mettre en mode économie et j'ai d'autres gros trucs à faire cet été.

Li belle bièsse
le 21/05/2019 à 09:23

Vraiment dommage, Kate! J'avais adoré tes comptes rendus de Vidéoratrice sur le NIFFF 2018, qui avaient titillé ma curiosité!

Et à l'attention de la MAD TEAM, j'ai vu au Fifpl de mai 2019 (sur lequel je suis en train de rédiger un exposé) X-THE EXPLOITED qui n'est pas un thriller horrifique. J'y avais décelé l'influence de SEVEN et j'en avais fait part au réalisateur qui était là en après-séance, mais celui-ci a dit que c'étaient les séries policières scandinaves qui avaient été à l'origine de son inspiration, en plus d' un scandale politico-financier qui avait éclaboussé la Hongrie vingt ans plus tôt. Quoi qu'il en soit, c'est un thriller d'une richesse et d'une ambition démesurées. Le hic, c'est qu'il le proclame un peu trop fort dès le grandiloquent générique d'ouverture.

Kate1007
le 21/05/2019 à 14:00

@libelle : tu es gentil :) mais tu sais que Vidéoratrice est décédée non ? Par contre il me semble que c'était toi qui avait tenté Happy ? Tu mates la s2 ? C'est de la bombe cette série !

christianpcmm
le 21/05/2019 à 14:09

R.I.P videoratrice. Quel dommage.

Compte supprimé
le 21/05/2019 à 15:12

@Kate : nan, c’est moi. La saison 2 est sur Netflix ? Je l’ai pas vue passer....

Kate1007
le 21/05/2019 à 15:58

Ah pardon Ice...Non elle est pas encore sur Netflix pour l'instant.

christianpcmm
le 21/05/2019 à 16:17

Le 5 juin, Ice

Compte supprimé
le 22/05/2019 à 06:48

Comme Black Mirror...la vie est dure...

christianpcmm
le 22/05/2019 à 09:11

Ça te laisse le temps de regarder "The affair".


Le relou

Geouf
le 22/05/2019 à 14:41

Non, tu as raison Chris, The Affair c'est la priorite.

danysparta
le 22/05/2019 à 16:30

Oh pinaise j'avais oublié BLACK MIRROR, j'éspère que la prochaine saison sera aussi bien que celle d'avant.

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte