Criterion à la rescousse

Okja

Okja en Blu-ray et Blu-ray 4K... aux USA

Array

Propriété de Netflix sur le vieux continent, Okja va bénéficier d’une sortie sur support physique aux États-Unis. Ces éditions chapeautées par Criterion offriront au film de Bong Jong Ho des transferts 1080p et 2160p ainsi que la piste originale coréenne sous-titrée en anglais. Comme toujours chez l’éditeur une galerie de suppléments exclusifs sera également de la partie sous la forme d’une salve d’entretiens et d’un journal de bord conduit par le réalisateur. Date de sortie de ce collector fort alléchant  (attention, platine multizone obligatoire sur le Blu-ray standard) : le 5 juillet prochain. 

DIRECTOR-APPROVED SPECIAL EDITION FEATURES

  • 4K digital master, approved by director Bong Joon Ho, with Dolby Atmos sound on the Blu-ray and 4K UHD editions
  • In the 4K UHD edition: One 4K UHD disc of the film presented in Dolby Vision HDR and one Blu-ray with the film and special features 
  • New conversation between Bong and producer Dooho Choi
  • New interviews with actors An Seo Hyun and Byun Heebong
  • New interviews with members of the crew about the film’s cinematography, visual effects, and costume and production design
  • Short programs including a director’s video diary, featuring Bong; actors Paul Dano, Jake Gyllenhaal, Tilda Swinton, and Steven Yeun; and others
  • Teaser, trailer, and web promos
  • English subtitle translation and English subtitles for the deaf and hard of hearing
  • PLUS: An essay by critic Karen Han 

    New cover by Michael Boland




Commentaire(s) (7)
oriounga
le 25/04/2022 à 09:39

Est-ce ce film qui dépeint l'histoire d'amour entre une jeune fille et un gros cochon, autrement dit un concert de Jean-Luc Lahaye?

Li belle bièsse
le 25/04/2022 à 10:20

Du réalisateur, Chris n'a pas vu BARKING DOG, moi c'est ce film qu'on dit inabouti. Mais Bong Joon-Ho est de la classe des grands, alors j'attendrai humblement qu'un support physique daigne pointer le bout de son nez en francophonie.

McCoy
le 25/04/2022 à 16:20

Il est vrai que je n'ai pas vu "Barking Dog"

Mais OKJA, je l'ai vu et adoré. En revanche il est absolument déchirant, mon dieu que j'ai pleuré.

danysparta
le 26/04/2022 à 00:19

Vu ce soir double programme spécial circus avec d'abord le dernier Guillermo Del Toro, NIGHTMARE ALLEY, et si le casting est 5 étoiles et la photo toujours aussi classe j'ai trouvé le scénario ainsi que le rythme du film extrêmement plat, Bradley Cooper et Rooney Mara s'en sortent bien dans leur jeu mais Cate Blanchet en fait des tonnes et je me suis méchamment ennuyé par moment tout en devinant la fin au bout de 15mn, fin pas très logique en plus. Dommage, les quelques effets gore étaient sympa mais ne suffisaient pas à booster mon attention sur les 2h30mn.

Second film, l'Italien FREAKS OUT, et la c'est autre chose, ce film sera certainement dans mon top 10 de l'année, après JEEG ROBOT le réal élève encore le niveau du comic book movie avec cette histoire de freaks au super pouvoir dans l'Italie nazi des années 40, c'est beau et tragique, percutant, violent et avec des persos attachants et magnifiquement interprété et quel bad guy, monstrueux. Les SFX sont impressionnants pour un film spectaculaire ET adulte. Très bonne surprise.

Phibes
le 02/05/2022 à 17:23

Pitch :
dans un futur proche, les possesseurs de lecteurs-dvd seront mis au ban de la société

Li belle bièsse
le 06/05/2022 à 08:13

Développe, Phibes, développe, cela m'interpelle au plus haut point.

Phibes
le 09/05/2022 à 09:44

>> Lily belle pièce
...heu , envoyés au goulag, suite au tirage sur la roue du ThunderDome ??...
Diminués par la faible résolution de leurs yeux, ces spectateurs bas de gamme, méprisés par l'Homme de Demain fièrement équipé, lui, en hi-tech, sont irrémédiablement moqués, harcelés, traqués, jusqu'au lynchage public sans assistance à personne en danger... Révulsés par cet apartheid, les survivants les plus valeureux se replient dans des bunkers et régressent fièrement au stade de la VHS sauvage, retrouvant des sensations primitives qui leur permettent désormais d'affronter la classe dominante qui s'adonne aux blurayultraKthèques hors de prix jusqu'à faire péricliter cette saleté de système sociétal inégalitaire ... Au-delà d'un manichéisme réducteur, le récit nous montrera comment ces geeks régressifs, inspirés par l'Âge d'Or d'un Cinéma révolu, engrosseront la part éclairée de l'Humanité et sauveront ainsi la survie de l'Espèce ...

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte