Mamie fait de la résistance

Bingo Hell

Jason Blum en mode senior

Array

Si les titres de la seconde salve de l’anthologie Welcome to the Blumhouse ne s’avèrent pas franchement super excitants, il faut néanmoins reconnaître que l’on est plutôt curieux de jeter un coup d’œil à Bingo Hell dont le casting de « retraités » détonne dans le panorama horrifique actuel. En effet, ce long réalisé par l’actrice Gigi Saul Guerrero (qui tient également l’un des rôles principaux) raconte les mésaventures de Lupita, une sexagénaire qui découvre que son club de bingo a été racheté par un mystérieux businessman (Richard Brake, le bad guy de 31). Lorsque ses voisins se mettent à tomber comme des mouches, Lupita finit par se demander si le bonhomme ne serait pas la cause de cette mystérieuse malédiction… Voilà pour le point de départ de ce Bingo Hell qui sera disponible sur Prime Video à partir du 1er octobre. 


Commentaire(s) (7)
McCoy
le 16/09/2021 à 08:53

Le sexe, ça génère des maladies vénériennes.

danysparta
le 16/09/2021 à 09:19

HAHAHA ce pitch. Ce business man n'a pas intérêt à tomber sur les vieux de THE VISIT.

Phibes
le 16/09/2021 à 10:00

La nounou de "Babel", le gamin de "Good Lord Bird" , le chimiste de "Mandy" ...
le simple fait que le projet soit cautionné par ces trois personnes attise mon appétit ...
Comme en plus le parcours de Gigi m'interpelle, très envie de voir ! ...
mais j'éviterai de visionner le trailer pour préserver la surprise ...

oriounga
le 16/09/2021 à 12:16

Tant que Jason Blum n'est pas en mode mineur...

Geouf
le 16/09/2021 à 14:08

Le slasher avec des vieux... Pourquoi pas? La BA n'est pas extrêmement enthousiasmante, mais on n'est pas à l'abri d'une bonne surprise.

Sinon j'ai regardé hier Sonny Boy, le DVD offert avec le dernier numéro de Mad. Contrairement à ce que la jaquette annonce, j'ai trouvé le film plutôt gentillet et inoffensif au final, la faute notamment à quelques idées assez barge, notamment dans le final, mais tellement excessives que ça en devient plus risible qu'autre chose. voire même assez sirupeux dans sa seconde moitié, musique comprise. J'imagine qu'à l'époque il a pu être considéré comme trash, mais maintenant, à côté d'un Rob Zombie ça fait (très) light. Certes, la famille au centre du film est bien tarée, mais on est bien loin des exactions des Firefly.
Au final, outre l'interprétation, je retiens surtout le côté mélo du film, assez surprenant.

Narko
le 16/09/2021 à 15:05

@Mc : ahahah !
@Orio : ... tu resteras déçu ?

@tous : je me reconnais bien dans ce rythme lent du vieux qui joue au bingo... et du vieux qui avance sur un fauteuil électrique... et du vieux avec une aiguille dans le bras sur son lit de mort... et ... pis c'est fini !

McCoy
le 16/09/2021 à 15:21

Ce qui a l'air génial avec le Bingo aux USA, c'est que c'est très convivial. Apparemment, à chaque numéro tiré correspond une phrase collégiale. Il me semble avoir vu ça dans "MY GIRL" ou "Divine mais dangereuse", je sais plus.

Alors qu'aux Loto, chez nous, y'a juste un con qui crie "SANTÉ !!!" au numéro 51 et c'est souvent moi.

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte