Magie Shakespearienne

Cendrillon

Renouveler l'un des contes de fées les moins captivants (pour rester poli) du catalogue Disney était loin d'être un pari gagné d'avance. C'était sans compter sur le goût pour le lyrisme cher à Kenneth Branagh...
Array

Autant être honnête, aller se tartiner une nouvelle version de Cendrillon n'avait rien de très stimulant. D'abord parce qu'il est bien difficile de se passionner pour un tel conte si l'on n'est pas soi-même une petite fille, ensuite parce que Kenneth Branagh semblait avoir définitivement troqué son amour du baroque pour l'exécution paresseuse de commandes formatées, que ce soit pour Marvel (Thor) ou pour une franchise d'espionnage ayant connu des jours meilleurs (The Ryan Initiative). Il y avait donc tout lieu de croire que Cendrillon enfonce encore un peu plus le réalisateur dans sa nouvelle carrière de fonctionnaire hollywoodien. Mais Disney avait su faire preuve d'une certaine audace avec Le monde fantastique d’Oz, Maléfique et Into the Woods : Promenons-nous dans les bois, audace qu'on retrouve ici dans le sens où le studio semble avoir laissé les coudées franches à [...]

Il vous reste 70 % de l'article à lire

Ce contenu éditorial est réservé aux abonnés MADMOVIES. Si vous n'êtes pas connecté, merci de cliquer sur le bouton ci-dessous et accéder à votre espace dédié.

Découvrir nos offres d'abonnement
Commentaire(s) (8)
Boufboyaux
le 23/02/2015 à 17:05

Par contre c'est Scarlett Johansson sur la photo en haut...

banditmanchot
le 23/02/2015 à 17:33

Pas envie, pas envie, pas envie du tout d'y aller. C'est épidermique.

Musashi
le 23/02/2015 à 17:38

Cool ! :-) Je vais me laisser tenté je pense...

yveslovesyou
le 23/02/2015 à 17:50

Les escaliers de kenneth sont elles encore plus grandes ??

lau
le 24/02/2015 à 10:12

A quand le threesome : Cendrillon et les 2 sœurs ? ' gonna make you sweat , bitches !!

christianpcmm
le 25/02/2015 à 20:48

C'est drôle mais j'ai l'impression que votre article est plus élogieux que la note . Delelée a adoré et moins les autres ? C'est une moyenne ?

Ed Wood
le 28/02/2015 à 02:03

"Ce cinéaste qu'on a tant aimé?"

quand?

madgabriel
le 03/11/2015 à 03:49

pas compris la derniere partie de cette phrase : ...dont les aspects magiques sont par ailleurs plutôt bien servis par des effets spéciaux qui arrivent à garder un côté old school, voire artisanal, alors qu'ils dont appel à la technologie."

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte