Machettes et débardeurs

The Final Girls

Array

Présenté avec succès au dernier festival South by Southwest d'Austin, The Final Girls sortira le 9 octobre prochain aux USA où il sera visible dans quelques salles de cinéma et en vidéo à la demande. Écrite par le duo M. A. Fortin/Joshua John Miller (A Very Harold & Kumar Christmas), cette comédie méta de Todd Strauss-Schulson dans laquelle un groupe d'adolescents est projeté dans un slasher culte des années 80 parviendra-t-elle à faire oublier sa classification PG-13 alors que ses modèles du type Vendredi 13 et Carnage arborent fièrement un R synonyme de gore et de nudité ? À en croire les premiers retours, la réponse serait plutôt oui.

Commentaire(s) (10)
danysparta
le 09/08/2015 à 12:17

FINAL GIRL ? c'est pas un film tout pourri avec Abigail Breslin ?

christianpcmm
le 09/08/2015 à 16:12

Quitte à passer (encore) pour un bouseux, ça veut dire quoi concrètement "méta"?

Meuflex
le 09/08/2015 à 18:03

Une oeuvre "méta"-référencée casse, entre autres, le '4ème mur' (celui qui sépare le personnage imaginaire de son auditoire / audience), mais également utilise des références culturelles connues du public auquel il est destiné pour appuyer (auto-alimenter) son propos et se l'approprier.

C'est initialement une figure de style du théâtre - le comédien s'adresse au public, non comme comédien mais comme personnage - en étant conscient d'être ce personnage.
On en retrouve pléthore dans la pop-culture depuis les 50-60's (cf. les Monty Pithon).

Quelques exemples :

- Ferris Bueller (du film éponyme) est un personnage 'meta', mais également Ruys Blas dans "La Folie des Grandeurs" (s'adressent tous les deux au public),
- "Scream" ou "The Faculty" - films méta qui prennent pour base la connaissance du public du slasher / film de SF (référence multiples par les personnages),
- "Spaceballs - La Folle histoire de l'Espace" de Mel Brooks, qui fait directement référence à la VHS du film, utilisée en plein milieu du métrage par des personnages pour vérifier... la scène suivante,
- Deadpool - le "merc with a mouth" - LE personnage "méta" de Marvel : conscient de son statut de héros, s'adresse directement au lecteur, idem pour la Miss Hulk période John Byrne qui invective son dessinateur chaque fois qu'elle se retrouve à moitié à poil... (et les occasions ne manquent pas) :P
- "Last Action Hero" de McT. : le film dans le film avec un personnage de fiction qui croise son comédien 'dans la vraie vie'...
- South Park, Les Simpsons, sont truffés de références,
- "Adaptation", "Dans la Peau de John Malcovitch" ou "Living in Oblvion / Ca tourne à Manhattan" pour le cinéma US indé...
- Méta-référence classieuse : "The Mist" dans lequel le personnage principal est peintre d'affiches de films, entre autres ceux adaptés de Stephen King (les oeuvres étant du génail Drew Struzan, au passage).

Pour finir, deux excellents liens en rapport :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Métaréférence
https://en.wikipedia.org/wiki/Meta-reference

christianpcmm
le 09/08/2015 à 20:31

Merci Meuflex pour tes lumières : tu as su être pédagogue et je me coucherai moins bête ce soir. C'était un terme que je croisais régulièrement sans vraiment le comprendre et tes explications m'auront bien aidé.

JBH
le 09/08/2015 à 23:15

@danysparta : "Final Girl" est un film avec Abigail Breslin, en effet. Mais le "The Final Girls" (pluriel) que j'évoque ici est un slasher avec Taissa Farmiga. Voilà !

LuXpO
le 10/08/2015 à 07:31

Donc si j'ai bien compris, en film "Meta", Funny Games U.S. en est un ? Avec les clins d'oeil au spectateur et le truc de la télécommande?

JBH
le 10/08/2015 à 10:26

@LuXpO : Tout à fait. Haneke a conçu les deux Funny Games comme des satires de films d'horreur américains cherchant à interpeller le spectateur sur le sujet de la violence telle qu'elle est représentée au cinéma.

LuXpO
le 10/08/2015 à 11:20

Ok, merci pour la confirmation,JBH.. D’où la froideur cynique et ironique de ces 2 films.. Plus rigolo qu' "Amour"en tout cas.. ;-)

christianpcmm
le 10/08/2015 à 11:27

Et maintenant que j'ai compris, je peux citer "house of cards" comme série méta .

Stan White
le 11/08/2015 à 09:47

Tu es Kevin Spacey ?

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte