Loft Story

Kolobos

Array

Les amateurs de séries B fauchées (mais ambitieuses) se souviennent probablement de Kolobos, un thriller horrifique lorgnant du côté de Dario Argento qu’ils ont découvert sur Canal + à la fin des années 90 entre deux (re)diffusions de classiques du type Zombie ou Massacre à la tronçonneuse. Surprise, le huis clos de Daniel Liatowitsch & David Todd Ocvirk paraîtra bientôt en Blu-ray chez les Britanniques d’Arrow qui lui ont réservé un disque collector sur lequel on pourra découvrir un tout nouveau transfert 1080p d’après une remasterisation en 2K. Dans la section « bonus », l’éditeur proposera notamment un commentaire audio, un making-of, une galerie photo et un court-métrage en Super 8. Du tout bon pour ce mélange de Cube et des Frissons de l’angoisse qui nous avait laissé un agréable souvenir à l’époque de sa sortie et que l’on est très curieux de redécouvrir en haute définition après toutes ces années. 

 

DIRECTOR-APPROVED SPECIAL EDITION CONTENTS

  • Brand new 2K restoration from the original negative
  • Original Stereo and 5.1 audio options
  • Audio commentary with co-writers and co-directors Daniel Liatowitsch and David Todd Ocvirk
  • Real World Massacre: The Making of Kolobos - brand new featurette on the making-of Kolobos including interviews with Daniel Liatowitsch, David Todd Ocvirk and co-writer/producer Nne Ebong
  • Face to Faceless - a brand new Interview with “Faceless” actor Ilia Volok
  • Slice & Dice: The Music of Kolobos - a brand new interview with composer William Kidd
  • Behind-the-Scenes Image Gallery
  • Super 8 short film by Daniel Liatowitsch with commentary
  • Original Trailer

FIRST PRESSING ONLY: Fully illustrated collector’s booklet with new writing on the film by Phillip Escott

 

Commentaire(s) (71)
Compte supprimé
le 06/01/2019 à 00:44

@Orio : touche pas à mon Stan !

Araporn
le 06/01/2019 à 01:48

Moi j'ai dit Britney Spears parce que "Toxic" . Mais c'est pas grave les gars.

@ice : ha ha.

Stan White
le 06/01/2019 à 11:58

Connaissais ni Lisette, ni Stella !

H2OVSCO2
le 06/01/2019 à 13:05

Très bonne année 2019 à toutes et tous ...... Tant pis , je le tente , malgré la conjoncture . Sinon , pas d'autres coms tant que le R.I.C ne sera pas inscrit dans la constitution . et une femme à poil ,une fois par mois dans Mad (le site) ..........Et pas dans le genre Plisssken , la femme à poil !!

H2OVSCO2
le 06/01/2019 à 13:07

Ah , et je vous invite tous à jeter un oeil sur le dernier com , sous la new concernant Nicolas Cage . :)

danysparta
le 06/01/2019 à 16:12

Hey ! salut H20 bonne année à toi aussi mon gaillard.

danysparta
le 06/01/2019 à 16:15

Et je viens de jeter un coup d'oeil à ta vidéo sur la news Nic Cage, une amie à toi dans le public ?

H2OVSCO2
le 06/01/2019 à 20:35

Merci Dany :) ...... Mais ce n'est pas "ma " vidéo ...En revanche , oui , la fille c'était une amie à moi , avant que je ne découvre la vidéo ....

oriounga
le 07/01/2019 à 00:51

@ HIPVSHOP: Bonne année à toi.

Que la paix et la prospérité soient sur toi pour les sept prochaines générations et qu'un millions de pétales se déposent sous tes pas.

oriounga
le 07/01/2019 à 00:53

@ Tous:

Au fait, moi-aussi j'ai laissé un commentaire dans le sujet consacré à Nicolas Cage...

oriounga
le 07/01/2019 à 00:56

En revanche ma vidéo est moins détournée.

Comment dire, elle est plus frontale, plus profonde, plus directe.

Comment vous faire comprendre? Je sais à qui j'ai à faire sur le site: je vais essayer de ne pas être trop intelligent, trop technique, trop subtil.

Disons que c'est plus classe que la vidéo vulgaire de CO2VSH2O.

oriounga
le 07/01/2019 à 02:16

@ Ice MC: depuis quand t'es-tu mis à la colle avec Stan?
Je veux dire, un individu de type "négroïde" (ça va c'est pas trop raciste?) avec un suprémaciste blanc, il n'y a que moi que ça choque?


@ Stan White Supremacy:
Tu me déçois.
Je suis désappointé, fort désappointé.

Pour te faire rapidement la biographie de la ravissante Stella Johanssen, elle commença sa carrière dans le cinéma d'Hart et d'Essai, sous le pseudonyme "Liane Beaucourt". Las, on lui demandait de jouer des rôles d'écolière et de ne pas se maquiller ni se coiffer. Elle tourna un an ainsi, mais n'était pas "satisfaite", surtout qu'elle travaillait beaucoup dans le cinéma amateur et qu'elle est tombée sur beaucoup de margoulins.
Elle a mis sa carrière en pause un an, a rencontré l'amour lors d'un salon, a perdu une dizaine de kilos, a changé de coiffure et a repris sa carrière, bien plus encourageante. Elle a notamment tourné pour quelqu'un que tu connais bien: John B Root.

Comme je suis de bonne humeur, je vais vous faire un cadeau de Noël. :)

Il y a quelques mois nous avions demandé des anecdotes de tournages ou d'entretiens à JBH, sans suite.

Pour montrer l'exemple, je vais donc vous raconter une anecdote authentique, survenue lors d'un entretien avec un acteur spécialisé.
L'anecdote qui suit est 100% authentique.

C'était avec Steve Holmes, le plus grand acteur allemand de tous les temps, de la stature (et aux "mensurations") d'un Rocco en Italie, d'un Nacho Vidal en Espagne et d'un Manuel Ferrara chez nous. D'ailleurs c'est l'un des meilleurs amis de Manuel Ferrara.
Steve est un épicurien, qui a la réputation d'être l'un des plus pervers du lot et qui a failli faire interdire la pornographie dans toute la Hongrie !!! Authentique: il s'était promené dans les rues de Budapest en tenant Valentina Blue en laisse et à quatre pattes. L'affaire avait fait grand bruit et était remonté jusqu'au parlement Hongrois !!!

Ne vous méprenez pas, Steve est très cultivé et très intelligent: c'est un ancien analyste financier de l'une des plus grande banque allemande. Il a démissionné de son poste pour assouvir ses pulsions. Il est bilingue Allemand et Anglais et lis quotidiennement "The Financial Time" en Anglais et "The Bild" en Allemand.

Il passe son temps à entreprendre les actrices en coulisses et est réputé pour avoir la puissance de feu d'un porte-avion.
Lors du tournage du film "Le réalisateur" d'Eli Cross, Steve avait une scène avec un acteur américain (dont je tairais le nom) et deux actrices. PENDANT la scène, l'autre acteur a été jaloux des performances de Steve et a déserté le plateau, à la stupéfaction générale. Cela n'a pas dérangé ce gourmet de Steve, qui a pu profiter de deux filles pour lui tout seul.

Lors d'un entretien, nous pouvions lui demander de tirer au sort une question: son souvenir le plus drôle, le plus pervers, le plus surprenant, le plus gore, le plus hard.
Il est tombé sur le souvenir le plus drôle, de ses 22 ans de porno.

Il devait tourner la première scène d'une actrice débutante de 18 ans. (Aujourd'hui j'ai oublié la nationalité de la fille, mais je dirais "allemande", vous comprendrez avec la chute de l'histoire).
Elle prit sa douche.
Il prit la sienne pendant qu'elle se faisait coiffer et maquiller.
Steve alla vers elle et lui demanda si elle était prête pour commencer la scène.
La fille lui demanda si elle pouvait sortir fumer.
Steve lui demanda si elle pouvait fumer pendant la scène, ce qui rajouterai un petit côté excitant?
Réponse AUTHENTIQUE:
-"Surtout pas, quand je regarderai la scène avec mes parents, je ne veux pas qu'ils découvrent … que je fume" !!!





danysparta
le 07/01/2019 à 02:50

Et 940 millions de recette pour AQUAMAN, prends ça dans ta gueule VENOM. Bientôt le milliard pour un film avec des "immondices d'effets visuels" (Alexandre Poncet, Paris) ce qui devrait faire plaisir aux gars d'ILM qui ont bossés plus d'un an dessus cela-dit.

oriounga
le 07/01/2019 à 03:12

Bon, ben j'ai compris, je ne me ferais plus chier à vous écrire de merveilleuses anecdotes !!!

J'ai encore fait trop intelligent, trop technique et trop subtil pour vous !!!

Je vais me coucher moi !!!

Compte supprimé
le 07/01/2019 à 08:04

@Orio : j’aime pas negroïde, ça fait trop androïde ou hémorroïde.
Et tu devrais mater le dernier Spike Lee, niveau alliance incongrue, ça te laisserait coi.
Sympa ton anecdote, mais je crois l’avoir déjà lue quelque part...

Araporn
le 07/01/2019 à 10:58

Ha ha ha ha ha. Pas mal. Ça me rappelle une interview "Authentique" de John Wayne Gacy qui avait dit à un journaliste que sa mère lui avait offert un coffret de couteaux Pradel à Noël mais qu'il ne fallait surtout pas dire à sa mère qu'il utilisait des Ginsu 2000 pour éplucher ses victimes, ça la vexerait.

danysparta
le 07/01/2019 à 13:09

Merde Araporn ne spoil pas la saison 2 de MINDHUNTER hahaha.

oriounga
le 07/01/2019 à 16:38

@ ICE MC:
N'y vois aucune mauvaise intention de ma part.
Au 19ème siècle il était fréquent de désigner les gens normaux sous le vocable "Caucasiens".
En-dessous, il y avait les individus de type "Asiatiques" et encore en-dessous, les individus de type "Négroïdes".

Cordialement.

@ Araporn:
Menteur, tu viens d'inventer cette anecdote.
La mienne est authentique.

@ Spartatouille:
Je ne connais pas Mindhunter.
C'est la série dans laquelle des profilers du FBI couchent avec des tueurs en série?
C'est bien?

JBH
le 07/01/2019 à 16:51

@Oriounga : Malheureusement, je n'ai jamais eu d'entretiens débouchant sur une quelconque anecdote digne de ce nom. Sauf si tu considères comme un scoop le fait qu'Anya Taylor-Joy m'a tapé deux fois la bise quand je l'ai interrogée pour Split.

Ah si, j'en ai une dont je suis assez fier : lors de la promo de Noé, on ne m'a donné que dix petites minutes avec Darren Aronofsky (ce qui souvent veut dire 8min30 dans la vraie vie) mais la discussion s'est tellement bien passée que Darren a rembarré l'attaché de presse quand il est venu stopper l'interview en lui disant de repasser plus tard. J'ai eu presque vingt minutes au final et l'entretien s'en est retrouvé plus intéressant pour le magazine. Cool.

Araporn
le 07/01/2019 à 17:24

@orio : j'avoue, j'ai menti

Et la question s'adresse à dany, je ne vais donc pas répondre à sa place mais je trouve que "mindhunter" est une bombe atomique et la suite met bien trop de temps à arriver. Cela dit, vaut mieux attendre et avoir du lourd, que se presser et faire de la merde

@jbh : deux fois la bise ? À deux moments différents ou deux bises en même temps ?

JBH
le 07/01/2019 à 18:00

@Araporn : une au début et une à la fin :-)

H2OVSCO2
le 07/01/2019 à 18:23

@Orgasme ,

Merci pour les voeux ET l'anecdote amusante mais , qu'effectivement je connaissais moi aussi .

@JBH ,

Pour les deux anecdotes : La Classe !!

Je note tout de même que tu nous parle d'abord de la petite Anya Taylor-Joy , preuve que tu as dû être plus troublé que tu ne veux l'admettre ;)......

Pour l'interview d'Arano , j'ai l'impression tout de même , en règle général , que les personnes que vous interrogez sont super agréables et contentes de passer un peu de temps avec vous . J'ai souvent eu cette sensation au cours de mes nombreuses lectures de Mad . Me trompe-je ?

H2OVSCO2
le 07/01/2019 à 18:25

@Ice ,

Tu m'as bien fait marrer ! ........Tiens , tu soulèves une question : les androïdes ont-ils des hémorroïdes ?

Araporn
le 07/01/2019 à 18:41

@jbh : pô mal du tout

@H20 : objet, doit bien y'avoir quelques douche bags dans le tas. Olivier Dahan par exemple qui a l'air aimable comme une porte de prison.

JBH
le 07/01/2019 à 19:08

@H20 : je te confirme que le charme et le naturel d’Anya ont tout à fait fonctionné sur moi ! C’est pas tous les jours que tu interviewes quelqu’un qui s’assoit par terre pied nus pour répondre à tes questions. On est loin de l’aspect robotique des junkets Hollywoodiens. D’ailleurs, Laurent Duroche m’a vite fait savoir qu’il aurait bien aimé être à ma place ce jour-là :-)

Sinon, au rayon des gens connus qui ont l’air d’avoir les pieds sur terre, j’inclurais Tom Hiddleston dont la bogossitude et la gentillesse très british lui donnent une place de choix sur la liste des hommes qui pourraient m’intéresser si je changeais de bord un jour.

Mais oui, on est plutôt bien servi même si parfois ils sont un peu saoulés d'enchaîner les interviews. Mais au moins quand on leur pose des questions un peu plus approfondies que la moyenne (notamment les cinéastes qui adorent parler de la technique), ils n'hésitent pas à nous féliciter, comme le réal de Chasseuse de géant qui s'était réjouit de notre entretien aux attachés de presse lors du festival de Gerardmer.

Après, certaines interviews sont parfois dures à mener car il y aussi des gens qui n'ont vraiment rien à dire d'interessant, même s'ils peuvent s'avérer sympas dans la vie. Et, là, c'est l'enfer parce que tu te sens minable vu que chacune de tes questions fait "plouf" et mène à une interview pas terrible. Mais c'est plutôt rare.

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte