Living dead man

Halloween

Array

Il y avait de quoi frémir d’impatience : après avoir rendu un hommage explosif au cinoche des seventies avec The Devil’s Rejects, Rob Zombie décidait de s’attaquer au remake du chef-d’œuvre révolutionnaire de John Carpenter. A l’arrivée, force est d’admettre qu’on en attendait sans doute trop en occultant le fait qu’il s’agissait d’un pur produit marketing destiné à relancer une franchise lucrative, Batman Begins ayant convaincu Hollywood qu’il était possible de redorer des icônes de la pop-culture de manière adulte.

Rob Zombie tente donc de dresser un portrait épique de Michael Myers, en divisant son film en trois actes. Les deux premiers, qui retracent la jeunesse et l’internement du personnage, sont remarquables, le cinéaste n’hésitant pas à en faire la victime d’une société corrompue engendrant des monstres à visage humain, dont les seuls rayons de soleil sont l’image maternelle douce et protectrice incarnée de façon bouleversante par Sheri Moon Zombie et celle du do [...]

Il vous reste 70 % de l'article à lire

Ce contenu éditorial est réservé aux abonnés MADMOVIES. Si vous n'êtes pas connecté, merci de cliquer sur le bouton ci-dessous et accéder à votre espace dédié.

Découvrir nos offres d'abonnement
Commentaire(s) (2)
Compte supprimé
le 16/10/2014 à 20:14

Inégal c'est sure (une deuxième parti certes complètement bâclé) mais gorgé de trouvailles stylistiques démentes dans toute sa monstrueuse première heure qui représente pour moi grosso modo le film de genre rêvé !

franckystein75
le 06/12/2015 à 13:08

moi perso je n'aime pas les 2 halloween de rob zombie pour le nouveau michael myers baclé
dans les ex films myers été de taille moyen mince et flippant fantomatique mysterieux
dans les 2 films de rob zombie myers un simple psychopathe grand et barraqué plus fantomatique mysterieux
j'espere pour le prochain halloween myers redeviendra comme dans les films d'origines (?)

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte