Le roi David

Les Crimes du futur

Le nouveau Cronenberg en salles au mois de mai

Array

La rumeur disait vrai ! Le prochain Cronenberg — intitulé Les Crimes du futur — sera bel et bien diffusé au prochain Festival de Cannes, soit quelques jours avant sa sortie en France le 25 mai. Une excellente nouvelle pour ce long-métrage dont le synopsis officiel vient d’être dévoilé : Alors que l’espèce humaine s’adapte à un environnement de synthèse, le corps humain est l’objet de transformations et de mutations nouvelles. Avec la complicité de sa partenaire Caprice (Léa Seydoux), Saul Tenser (Viggo Mortensen), célèbre artiste performer, met en scène la métamorphose de ses organes dans des spectacles d’avant-garde. Timlin (Kristen Stewart), une enquêtrice du Bureau du Registre National des Organes, suit de près leurs pratiques. C’est alors qu’un groupe mystérieux se manifeste : ils veulent profiter de la notoriété de Saul pour révéler au monde la prochaine étape de l’évolution humaine… Distribué chez nous par Metropolitan, Les Crimes du futur s’offre une première bande-annonce franchement excitante pour quiconque vénère les travaux du réalisateur de La Mouche, à condition toutefois de lui pardonner ses quelques effets numériques un peu ratés…



Commentaire(s) (5)
oriounga
le 15/04/2022 à 09:55

WOW, ça fait longtemps que je n'ai pas été aussi excité par un film.

Surtout, au vu de la bande-annonce, après "Crash", ce bon vieux Cronenberg continue à creuser son sillon de transformation de la chair, de mutation.

Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai pensé à la fin des "Particules élémentaires" de Houellebecq en visionnant cette bande-annonce. Comme quoi, avec presque un quart de siècle d'avance, Houellebecq avait anticipé les débats actuels: chapeau l'artiste !!!

Phibes
le 15/04/2022 à 09:58

WOUAH, j'avais toujours secrètement rêvé, ayant vu ses deux premiers opus "Stereo" & "Crimes of the Future",
qu'il les reprenne par la suite avec toute la maîtrise acquise... Hé bien mes amis, ça y est, j'ai établi le contact télépathique avec le Maestro, j'en peux plus de joie, j'espère juste que ma tête va pas exploser comme dans "Scanners" ... du moins pas avant d'avoir vu ce 'Crimes 2022'... et 'Stereo 2023' ??...

Geouf
le 15/04/2022 à 10:12

Ah, le retour de Cronenberg à la nouvelle chair, ça m'a l'air très excitant aussi.

Et en parlant de films étranges, j'ai pu assister hier à une projection du Mad God de Phil Tippett, dans le cadre du festival Hallucinations Collectives. C'est peu dire que c'est probablement le film le plus étrange qu'il m'ait été jamais donné de voir. J'avoue que je ne sais toujours pas quoi penser de ce trip hallucinogène et cauchemardesque. En tout cas techniquement c'est réellement impressionnant, et totalement jusqu'auboutiste. On ne pourra pas reprocher à Tippett d'avoir fait des compromissions.
Et du coup j'ai pu voir Alexandre Poncet en chair et en os, l'écouter parler du travail de Tippett s'est avéré une expérience passionnante. A quand une rencontre avec JBH pour une rétrospective slashers?

danysparta
le 15/04/2022 à 15:04

Oh joie, Cronenberg a refait un film, et en plus ça sort au ciné (ouai bon faut voir dans combien de salle parce que à tous les coup aucune dans mon coin le passera) et heureux de revoir le roi Viggo aussi et si j'aime beaucoup Kristen Stewart j'ai toujours du mal avec Léa.

Li belle bièsse
le 23/04/2022 à 19:08

@
MAD GOD, je l'avais vu au PIFFF 2021 et c'est peu dire que je rejoins ton avis: aussi cintré et jusqu'au boutiste que ERASERHEAD, le film est pour moi un cauchemar sensoriel qui n'a d'autre explication que son titre et la citation biblique du début. Si un film doit être défini comme Mad, c'est bien celui-ci. Par contre, vu la radicalité de la bête, je doute d'une proche sortie sur support physique.

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte