Le Cri ultime

Scream

Scream en 4K pour Halloween

Array

Paramount vient de dévoiler la bande-annonce de la version remasterisée en 4K de Scream et le moins que l’on puisse dire, c’est que le nouveau transfert va enterrer celui — absolument atroce — que nous connaissons jusqu’ici. Une excellente nouvelle même s’il paraît peu probable que l’éditeur ait opté pour le director’s cut (distribué autrefois en Laserdisc et en DVD japonais) du classique méta de Wes Craven pour sa sortie en Blu-ray Ultra HD. Les suppléments reprendront le contenu des éditions précédentes auxquels viendront s’ajouter une featurette exclusive incluant notamment des interviews avec le duo de réalisateurs du prochain volet de la saga à paraître courant 2022. On se réjouira enfin que ce disque attendu le 19 octobre aux USA propose le visuel d’origine même si un infographiste n’a pas pu s’empêcher d’ajouter le reflet de Ghostface dans les yeux de la pauvre Drew Barrymore. Pfff…

Special Features and Technical Specs:

  • NEWLY REMASTERED IN 4K
  • NEW "A Bloody Legacy: Scream 25 Years Later' - a look back at the film and director Wes Craven, featuring archival behind-the-scenes footage and new interviews with stars Neve Campbell, Courteney Cox, and David Arquette, as well as screenwriter Kevin Williamson and the directors and other cast members from the new installment in the franchise scheduled to premiere in theaters in 2022 from Paramount Pictures and Spyglass Media Group.
  • Legacy bonus content detailed below:
    • Audio commentary by director Wes Craven and writer Kevin Williamson
    • Production featurette
    • Behind the Scenes
      • On the Scream Set
      • Drew Barrymore
    • Q&A with Cast and Crew
      • What's Your Favorite Scary Movie?
      • Why are People so Fascinated by Horror Films?



Commentaire(s) (10)
Geouf
le 11/08/2021 à 09:47

Tres bonne nouvelle, ca fait des annees que j'attends de pouvoir me debarrasser de mon vieux DVD du film mais que j'hesite a cause de la qualite deplorable du blu ray dispo jusqu'a present. Maintenant la grosse question c'est de decider si j'attends l'hypothetique sortie d'un coffret integrale une fois que le nouveau volet sera sorti lui aussi... Pas de bruits de couloir a ce niveau j'imagine?

Geouf
le 11/08/2021 à 09:59

Autrement, vu The Nest hier soir au cine, le nouveau film du realisateur de Martha Marcy May Marlene (Sean Durkin), avec Jude Law et Carrie Coon (Fargo, The Sinner). Le film suit une famille qui demenage des Etats-Unis pour venir s'installer dans un manoir pres de Londres, sur un coup de tete du pere yuppie (le film se passe dans les annees 80) qui veut retourner au pays. La situation ne tarde evidemment pas a se degrader. Tout comme le precedent film du realisateur, The Nest un long-metrage etonnant, qui arrive a creer une atmosphere etouffante en ne montrant quasiment rien a l'ecran, et en se reposant sur de longs plans fixes coupes abruptements ou subtilement decadres. Je vais eviter de spoiler parce que j'ai decouvert le film avec l'esprit quasi-vierge (j'ai juste vu la BA une fois) et je pense que c'est mieux de le decouvrir ainsi. Le sentiment de malaise est palpable et grandissant a mesure que le film progresse et qu'on se demande comment tout ca va se terminer, d'autant que Durkin se garde bien de tout expliquer. Jude Law est phenomenal, tout a tour suave et charmeur, puis pitoyable et enfin vraiment flippant. Carrie Coon lui tient la dragee haute, et leur relation entre amour et manque de confiance apporte tout son sel au film. J'imagine que certains trouveront la fin un peu abrupte et nebuleuse, mais elle participe pleinement a un film refusant les explications faciles.

Bref, apres Stillwater le jour precedent, c'est pour le moment une tres bonne semaine cinematographique.

McCoy
le 11/08/2021 à 10:07

Donc si j'analyse ton analyse, il se passe rien, on voit rien et à la fin, on comprend rien. :) :)

Ça a l'air bien (pour la rime). :)

McCoy
le 11/08/2021 à 10:14

Sinon, je te rejoins pour l'histoire du coffret intégral. Des fois t'es tellement content que t'achètes sans réfléchir un film tout seul et ils te sortent la collection 6 mois après.

Mais c'est toujours plus logique que les coffrets incomplets alors qu'ils savent pertinemment que c'est pas fini.

Genre les collections James Bond. T'as le coffret "Sean Connery, le Moore, le Dalton, le Brosnan et.... le Craig alors qu'il reste un film à sortir.

Mais ils font ça tout le temps. 2 mois avant la sortie du dernier Twilight au cinéma, j'ai vu un coffret "intégral" avec 4 films !!! Et tout fièrement ils t'affichent les titres

TWILIGHT 1
TWILIGHT 2
TWILIGHT 3
TWILIGHT 4 : Première Partie

Mais qui achète ça ?

Geouf
le 11/08/2021 à 11:59

hahaha, non pas du tout. Il se passe des choses, mais je n'ai pas envie de spoiler. Et surtout c'est un film a cheval entre deux genres que je ne veux pas devoiler. Et pour ce qui est de la fin, ce n'est pas qu'on comprend rien, mais plutot que c'est laisse a la libre interpretation du spectateur.

Pour ce qui est des coffrets, a mon avis ils parient sur les gens qui veulent offrir un cadeau, ou qui veulent revoir les premiers episodes avant le dernier. Et puis ils jouent sur la confusion des gens qui ne sont pas au courant ou qui ne font pas gaffe.
J'avoue que je me suis fait avoir une fois. J'ai achete ce que je croyais etre l'integrale de Breaking Bad en blu ray (apres la fin de la serie) mais en fait ces enfoires n'avaient mis que la premiere partie de la 5e et derniere saison, pour ensuite pouvoir vendre la 2e partie separement, sous le titre "l'ultime saison".

McCoy
le 11/08/2021 à 13:22

Rhooooo, putain, c'est dégueulasse.

danysparta
le 11/08/2021 à 19:18

Cool pour SCREAM, ça fait un moment que je ne l'ai pas revu alors en 4K se sera une belle occaz (même si c'est dommage de ne pas mettre la version non censuré).

@Geouf, si THE NEST m'interesse c'est d'abord pour Jude Law qui m'a l'air assez inquiétant sur l'affiche mais le réal me freine un peu car comme tu l'as déjà signalé sa fin trop abrupte et sans explication de MARTHA, MARCY...m'avais déjà gâché le plaisir alors que la performance de Elisabeth Olsen était excellente j'ai horreur de ses films qui font se genre de fin "à l'appréciation de chacun" comme ENEMY avec Jake Gyllenhall alors qu'en fait le réal ne sait pas comment finir alors il te met un plan nawak et débrouille toi avec ça (putain d'araignée géante) au contraire d'un Del Toro avec LE LABYRINTHE DE PAN (ALERT SPOIULER) qui là est une fin avec deux choix possible selon ta sensibilité au compte de fée mais cela reste une vraie fin.

Et sinon, vu AFTERMATH hier soir sur Netflix avec la toujours craquante Ashley Greene mais malheureusement dans un suspense de téléfilm avec se couple au bord de la rupture qui achète une maison pour un nouveau départ, maison dont le mari a nettoyé la scène de crime bien sanglante (c'est son job) et du coup à eu la maison avec une belle remise mais bien sûr il se passe des choses étrange et hyper flippante comme le chauffage qui baisse tout seul ou la balle du chien qui passe sous le lit et réapparait au-dessus brrrrr, j'ai failli faire dans mon calçon à l'effigie de La Casa Del Popol.

oriounga
le 12/08/2021 à 10:31

@Géouf: "Martha Marcy May Marlene? Vous êtes un homme de goût cher ami.

Merci pour la critique de "The Nest", décidemment vous avez le chic pour donner envie de voir des films grâce à vos critiques.

Sinon, c'était la même chose pour, au hasard "Futurama", avec la dernière saison vendue en deux parties.

Sinon, oui, c'est dégueulasse de vendre le coffret "Twilght" à des hommes quadragénaires en plusieurs parties. (le coffret en plusieurs parties, pas les hommes quadragénaires).

Geouf
le 12/08/2021 à 10:37

@Dany: moi j'ai trouve justement que la fin de Martha Marcy May Marlene etait tres bien, et laissait le spectateur interpreter comme il voulait ce qui allait se passer ensuite, c'etait une fin plutot glacante et ambigue j'ai trouve, mais tres claire. Dans ce cas tu vas detester la fin de The Nest, je te previens ;-)

J'ai fini ma semaine marathon cine hier soir avec l'avant-premiere de Free Guy. J'ai passe un tres bon moment, meme si le film sent un peu le deja vu (Harold Crick et Truman Show sont passes par la). Ryan Reynolds est parfait en candide sympathique, les rebondissements s'enchainent sans temps mort, et il y a meme une reflexion interessante (sans etre reac) sur la responsabilite des joueurs dans les jeux video. Le film se permet meme de se terminer sur un tres joli double climax emotionnel qui fait chaud au coeur. Bref, je l'ai trouve beaucoup plus sympathique que la plupart des autres blockbusters vus cette annee.

danysparta
le 12/08/2021 à 14:48

@geouf, merci de m'avoir prevenu, du coup je serai moins déçu en sachant cela lol.

Sinon moi j'avais envie de me refaire un classique hier soir après que ma fille ai revu tous les FAST AND FURIOUS (avant d'aller voir le 9 avec ses copines) j'ai pensé au film qui les enterre tous c'est à dire MAD MAX FURY ROAD et bordel c'est toujours un pied d'enfer ce film. Etant seul à la maison j'ai pu laissé s'exprimer mes enceintes et ça déchire la moquette autant que la rétine, vivement la suite, George c'est quand tu veux.

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte