Le B à Z de LMR n°305

Chaque mois, l’homme de lettres Christophe Lemaire vous fait réviser votre alphabet tout en abordant l’actualité sous un angle très… personnel.
Array

A COMME ARCHIVE 
Cette fausse lettre d’ultra-geek (retrouvée dans les archives de mon ordi) a été concoctée par mes soins avant d’être envoyée, via Facebook, à mon pote Pascal Laugier juste avant la sortie de son Martyrs, fin d’été 2008. Et ça a marché à fond ! Pascal (actuellement en montage de son dernier film, Incident in a Ghost Land) a vraiment cru qu’il se faisait stalker par un fou furieux (d’autant que j’ai continué après cette lettre à le harceler sur Facebook). Ce n’est que quelques mois plus tard que j’ai révélé à « Martyrs Man » la vraie identité de ce Didier Moravia.
Monsieur Pascal Laugier,
je vous le dis directement, car cela sent l’évidence à plein nez : votre Martyrs, croyez-moi monsieur Laugier, va être LE film d’horreur français du 21e siècle. Je ne l’ai pas vu, mais d’après les photos et les deux bandes-annonces que je viens de découvrir sur l’Internet de mes parents, je peux vous dire que ce film suinte l’horreur absolue. De celle qui vous met l’estomac dans les bottes. Moi, j’ai 21 ans et demi, et je suis ravi de me dire que, 16 ou 18 ans, je m’en fous car Martyrs, je le verrai. Qu’il est bon, des fois, d’être majeur quand on est cinéphile de cinéma fantastique ! Bien sûr, je vous souhaite d’avoir 16 ans (pour votre film et pas vous, bien sûr) pour le bien de la communauté des fans du genre. Tout concorde pour que Martyrs soit hyper-violent comme L’Exorciste, Braindead, Re-Animator 2 ou même – clin d’oeil – le trop méconnu Les Raisins de la mort (tu le connais ce Jean Rollin là ? Je pense que oui à vrai dire. Moi je l’aime beaucoup et je pense qu’il faut le réajuster à sa bonne valeur). Je serai donc dans les cinémas de la première heure lors de la sortie de Martyrs. En plus, je trouve que vos 2 comédiennes sont très belles, même quand elles sont en sang. Car cela rajoute, et je crois que c’est votre but, une certaine sexualité bizarre mais voulue. Mylène Jampanouïe et Morjana Alaoui vont être les nouvelles déesses de l’horreur comme, dans leur temps, Linda Blair, Jjessica Harper (le Suspiria que nous aimons tous tant) et la fille du premier King Kong (parce que l’autre, franchement). Mon but, dans ma vie, est donc de devenir réalisateur de films d’horreur. Et que de films d’horreur, parce que le reste ne m’intéresse pas. Je n’ai pas fait d’études de cinéma, mais j&rsqu [...]

Il vous reste 70 % de l'article à lire

Ce contenu éditorial est réservé aux abonnés MADMOVIES. Si vous n'êtes pas connecté, merci de cliquer sur le bouton ci-dessous et accéder à votre espace dédié.

Découvrir nos offres d'abonnement

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte