Le B à Z de LMR n°299

Chaque mois, l’homme de lettres Christophe Lemaire vous fait réviser votre alphabet tout en abordant l’actualité sous un angle très… personnel.
Array



B
COMME BONUS 
Scandale sans précédent ! Dans un article intitulé « Folklore extraterrestre » publié dans le précédent Mad Movies, un certain Alexandre Poncet écrit la chose suivante à propos decéditée par Eléphant Films : « Une sacrée curiosité qu’on aurait aimé voir commentée en bonus par notre ufologue préféré Christophe Lemaire. ». Or, il se trouve qu’il y a justement sur le DVD un bonus de 28 minutes où j’explique (contrairement à ce monsieur Pompon à l’avis mitigé) à quel point ce téléfilm de 1975 est l’une des fictions les plus justes et les plus documentées sur l’un des plus célèbres faits-divers de toute l’Histoire de l’ufologie (un kidnapping d’un couple par des extraterrestres… quand même !). Histoire d’éviter un procès, je laisse à Alexandre Poncet trois lignes (pas plus) pour se défendre à propos de cette gravissime bévue faisant atteinte à mon intégrité de journaliste belge… 


L COMME LUNE

La légende a tellement perduré depuis juillet 1969 qu’une mise au point a été faite tout récemment. À savoir que « non, Stanley Kubrick n’a pas filmé les premiers pas de l’homme sur la lune en studio et en loucedé pour le compte du gouvernement américain. » Un mythe tenace qui, colporté dans quelques films (indirectement dans Capricorn One et directement dans le récent Moonwalkers) et dans l’excellent faux documentaire de William Karel Opération lune, suggère que la Nasa aurait engagé le réalisateur de 2001, l’odyssée de l’espace pour filmer cet alunissage bidon en studio. La propre fille de Kubrick s’est donc récemment fendue d’un message sur les réseaux sociaux en précisant : « [L’idée] que mon père a conspiré avec le gouvernement américain pour truquer les premiers pas de l’homme sur la lune est manifestement un MENSONGE GROTESQUE. ». Oui, car aux dernières nouvelles, ce serait en fait le réalisateur italien Luigi Cozzi qui aurait t [...]

Il vous reste 70 % de l'article à lire

Ce contenu éditorial est réservé aux abonnés MADMOVIES. Si vous n'êtes pas connecté, merci de cliquer sur le bouton ci-dessous et accéder à votre espace dédié.

Découvrir nos offres d'abonnement

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte