L'homme des hautes plaines

The Revenant

Array

Auréolé de ses Oscars pour Birdman, Alejandro González Iñárritu nous revient avec un projet qui fleure bon le survival western mystique, quelque part entre 4 de l'apocalypse de Lucio Fulci, Jeremiah Johnson de Sidney Pollack et ces deux oeuvres spectrales de Clint Eastwood que sont L'Homme des hautes plaines et Pale Rider, le cavalier solitaire. The Revenant a pour héros Hugh Glass (Leonardo DiCaprio, Django Unchained), un trappeur grièvement blessé après avoir été attaqué par un ours. Trahi par John Fitzgerald (Tom Hardy, Mad Max : Fury Road), l'un des membres de son équipe, il est laissé pour mort sur les rives du Missouri. Armé de sa seule volonté et d'une rage de plus en plus haineuse, Glass va devoir affronter l'hiver glacial d'une nature hostile et des tribus indiennes afin d'être en mesure de survivre et de se venger de Fitzgerald. Domnhall Gleeson (Ex Machina), Will Poulter (Le Labyrinthe), Lukas Haas (Inception) et Paul Anderson (Peaky Blinders) complètent le casting de ce film qui eut bien du mal à se monter puisqu'il piétine depuis quinze ans, prévu dans un premier temps pour Park Chan-wook avec Samuel L. Jackson, puis pour John Hillcoat avec Christian Bale. Inspirée de faits réels, l'histoire avait déjà été adaptée par Richard C. Sarafian en 1971 avec Richard Harris dans le rôle principal sous le titre Le Convoi sauvage, mais nul doute que cette relecture sera plus proche de Le Guerrier silencieux, Valhalla Rising de Nicolas Winding Refn que d'un western classique. La sortie française est prévue le 27 janvier 2016... et le 25 décembre aux Etats-Unis, soit le même jour que The Hateful Eight, le "western dans la neige" (comprenez : l'hommage au Grand Silence de Sergio Corbucci) signé Quentin Tarantino ! 

Commentaire(s) (14)
Shad
le 17/07/2015 à 18:54

Ouf, sur le papier c'est vraiment alléchant !

christianpcmm
le 17/07/2015 à 19:01

And the oscar goes to ..... ? LÉO !!!! J'ai le bouquin , faut que je m'y mette .

Aquarius
le 17/07/2015 à 20:36

Projet et synopsis dignes d'intérêt, hélas gros point noir : I?arritu, le réalisateur le plus prétentieux et creux de l'Univers, est aux manettes ...

Lee69
le 18/07/2015 à 00:17

Aaaahhhh Aquarius tu m'enlèves les mots de la bouche... très très surestimé ce réalisateur. ..

danysparta
le 18/07/2015 à 00:42

Je préfère aussi ses potes Del Toro et Cuaron mais je dois dire que se film avec DiCaprio m'a l'air très interressant (comme tout film ne comportant pas de chiffres devant ni de super héros dedans) et la réal m'a plutot l'air original (tant que ce n'est un long faux-plan séquence, hein?).

manurcp90
le 18/07/2015 à 01:27

Babel et 21 grammes...on ne peut pas dire qu'il soit surestimé. Il a au moins le mérite de faire des films différents. Même si Cuaron est largement au dessus.

christianpcmm
le 18/07/2015 à 01:34

Inarritu n'a fait que des films "chiants" mais je pense qu'il peut faire du bon boulot avec celui là . Mais je ne suis pas objectif , je kiffe Léo comme une pucelle de 16 ans .

Aquarius
le 18/07/2015 à 09:35

Non, Christian, les pucelles de 16 ans kiffent et mouillent seulement pour professeur Aquarius ...

christianpcmm
le 18/07/2015 à 10:56

Je suis convaincu que tu ne démérite pas ô grand maître tantrique .

Stan White
le 18/07/2015 à 13:53

En matant la bande-annonce, je me suis surpris à penser "on reconnaît vraiment la patte de Cuarón." Et dans la seconde d'après, je me suis souvenu que c'était un film d'Iñarritu. Moralité de l'histoire : chapeau bas, Monsieur Lubezki.

christianpcmm
le 18/07/2015 à 14:50

Viva chivo !!!

lau
le 18/07/2015 à 16:53

de cette BA je n'ai retenu que SALMA en culotte dans la pub EVERLY ...Inamachin n'est pas ma came niveau cinoche...en revanche Tom Hardy a cette fois beaucoup de charisme ....ah ben non ,merde , c"est DI CAPRIO

anjahnto
le 20/07/2015 à 17:43

Putain, 21 grammes, Babel, Amours chiennes, Biutiful, que du bon (je n'ai pas encore vu Birdman), abusez pas les mecs, c'est loin d'être un naze, certes il ne fait de films mad comme Del toro ou Cuaron, mais il n'a rien à envier au niveau talent.

Stan White
le 20/07/2015 à 19:25

Ben, Amours Chiennes, on n'est pas loin du film Mad quand même...

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte