King of Netflix

1922

Array

On n’a pas fini de voir Stephen King sur les écrans, et pas seulement au cinéma. Tandis que Ça fait un carton historique, Netflix se pique aussi aux adaptations de ce maître de l’horreur. Outre la série The Mist, débarquée cette année, on attend aussi The Gerald’s Game (Jessie en « VF ») et enfin 1922. Tiré d’une nouvelle du recueil Nuit noire, étoiles mortes (2012), le film suit un fermier du Nebraska dans l'entre-deux-guerres, particulièrement attaché à ses terres, au point qu’il en vient à buter sa femme après que celle-ci a émis l’idée de vouloir tailler la route pour Omaha avec un poil trop d’insistance. Aidé de son fiston Henry, Wilfried James, incarné par le robuste et bourru Thomas Jane (The Punisher, The Mist le film), zigouille donc sa femme à coups de couteau et la balance tout droit dans son puits à sec. Mais rapidement, le tourment de ce meurtre familial envahit les murs de la maison et prend la forme d’une infestation de rats. Simple fruit du délire ou véritable fléau ? C’est toute la question que pose ce thriller psychologique et fantastique qui fleure bon le terroir et l’Amérique profonde, dispo le 20 octobre sur Netflix.

Commentaire(s) (58)
StitchGore
le 05/10/2017 à 09:08

J'ai essayé à 3 reprises de lire Jessie, Je n'ai pas réussi à aller au bout, tellement je me suis ennuyé. Je suis donc très curieux de voir l'adaptation.

Geouf
le 05/10/2017 à 10:04

Moi j'avais plutot bien aime Jessie, mais je l'ai lu il y a 15 ans, donc j'en ai des souvenirs un peu brumeux (mis a part la facon dont elle finit par se debarrasser des menottes, qui m'a marque a vie). Ca fait quelques jours que je me tate a regarder l'adaptation sur Netflix, mais je n'arrive pas a trouver le temps.

J'ai lu tout King, donc je dois avoir lu ce 1922 aussi, mais il m'a laisse peu de souvenirs, j'avoue. Curieux de voir le resultat tout de meme, surtout que j'aime bien Thomas Jane.

danysparta
le 05/10/2017 à 10:11

J'avais bien aimé JESSIE en bouquin et l'adaptation est pas mal malgré quelques longueur. Et Carla Gugino en nuisette pendant 1h30 c'est sympa

Li belle bièsse
le 05/10/2017 à 10:11

Honnêtement, Nuit noire, étoiles mortes est le moins bon des trois recueils de novellas du King, Extension claire sort nettement du lot et 1922 n'est qu'une interminable digression du court passage où Dolorès Claiborne cauchemarde sur la résurrection de son mari. MCNEQM!

Burnett
le 05/10/2017 à 11:28

En général, je suis pas trop pour le fait de tuer sa femme, mais là ça à l'air d'être une emmerdeuse de première, et même morte c'est pas mieux.
Je vous confirme dès que je comprends l'anglais.

christianpcmm
le 05/10/2017 à 12:10

Bien aimé le bouquin Jessie et son adaptation est plutôt réussie. Vas y géouf . 1h40, c'est vite fait.

Pas lu 1922 mais j'ai Netflix alors je vais pas bouder mon plaisir.

Kate1007
le 05/10/2017 à 17:39

@li belle : je suis pas du tout d'accord avec toi. J'adore ce recueil et les histoires qui y sont dépotent grave. Après je t'accorde que 1922 n'est pas ma nouvelle préférée. J'aime plus Un bon ménage et Grand chauffeur.
De toute manière, très rares sont les fois où le roi va me décevoir :)

StitchGore
le 05/10/2017 à 18:53

@Kate: tu aimes tellement King, qu'il est dur pour toi d'être objective ! ;)

danysparta
le 05/10/2017 à 19:03

Non non je comprends Kate, je suis fan de King, j'ai lu tout ses bouquins (enfin presque je suis encore sur les deux derniers). Me souviens de 1922 et c'est vrai que j'en ai pas de grand souvenirs, d'ailleurs sur tous les recueils de nouvelles y a pas que des bonnes non plus mais c'est pas évident de raconter une histoire sur 30 pages.

danysparta
le 05/10/2017 à 19:04

@Burnett hahaha achète le bouquin l'anglais pour les nuls.

Li belle bièsse
le 05/10/2017 à 20:04

@Kate 1007 Attention, je n'ai pas écrit que c'était le plus mauvais, mais le moins bon. D'accord, je pinaille; n'empêche qu'entre "Différentes saisons", "Minuit" et "Nuit noire, étoiles mortes" il n'y pas photo. Pour les recueils d'histoires courtes, "Tout est fatal" me semble aussi accuser une baisse de régime bien qu'il recèle cette merveille qu'est "Petite chansseuse".

Kate1007
le 05/10/2017 à 21:44

@stitch : nope. Je peux te citer Le Fléau, Les Tommyknockers, quelques nouvelles que je trouve vraiment pas terrible.
@li belle : Différentes saisons est excellent mais j'aime pas la dernière nouvelle. Son dernier recueil Le Bazar des mauvais rêves c'est de la bombe. Y a de tout dedans !

christianpcmm
le 05/10/2017 à 22:36

Pour ma part, j'aime beaucoup Stephen King mais je décroche quand ça digresse et King est un champion de la digression. C'est pourquoi je lui préfère Dean Koontz. Tous les livres que j'ai lu de lui m'ont transporté . La trilogie "Frankenstein" (bon, y'en a 5 mais que 3 en français). Le diptyque "Odd Thomas" (là aussi y'en a bien plus mais que deux en français), "la maison interdite", "jour fatal", "Watchers" et je lis en ce moment "le choix vous appartient", j'en suis qu'au début mais je suis à fond dedans.

H2OVSCO2
le 05/10/2017 à 23:32

Déjà , c'est pas crédible . Les rats , je veux bien mais c'est tout de même les mouches qui devraient être AUSSI présentent non ? Du moins au début .

Sinon , ça a l'air pas mal .

H2OVSCO2
le 05/10/2017 à 23:36

@Draven ,

Je te rejoins concernant le King et sa propension à digresser , c'est d'ailleurs à cause de cela que j'ai lâché cet auteur .

christianpcmm
le 06/10/2017 à 00:21

Du coup, je te recommande les titres ci dessus.

Burnett
le 06/10/2017 à 00:22

Jamais entendu parler de ce Stephen King mais là vous commencez à titiller ma curiosité. Et donc c'est traduit en français, bon déjà ça c'est bien parce que des fois il y des livres qui sont pas traduits et c'est pas évident du tout quoi, faut le dire hein.

Kate1007
le 06/10/2017 à 07:38

@cricri : j'adore ses digressions, je les trouve jamais ennuyeuses ;)
Ah ah Burnett !

Geouf
le 06/10/2017 à 09:56

Moi c'est ce que je prefere chez King, il prend son temps pour poser ses personnages et les developper. D'ailleurs je m'apprete a commencer Sleeping Beauties, son nouveau pave (700 pages, miam !)

Dean Koontz j'accroche pas. Je n'en ai lu qu'un mais j'ai eu l'impression d'une coquille vide sans grand interet. Apres, peut-etre que c'etait pas son meilleur.

christianpcmm
le 06/10/2017 à 10:04

C'était lequel ?

Li belle bièsse
le 06/10/2017 à 10:23

@ Chris Oui, Chris, King digresse. D'ailleurs lui-même le reconnait dans son introduction à "Différentes saisons", je crois. On n'a qu'à comparer "Philomel Cottage" d'Agatha Christie avec "Un bon ménage" pour en avoir la preuve: même thématique traitée sur un mode dix fois plus concis et aussi efficace. Quant à Koontz, il a écrit quelques bouquins qui resteront dans les annales, mais il n'a pas les épaules qui lui permettent de soutenir la comparaison avec King. Il a le sens du rythme et du suspense mais il a rarement celui de la nuance et de la psychologie. Examine ses héros et héroïnes: élevés au steak, ripolinés, suintants de bons sentiments, positifs jusqu'à l'écoeurement confrontés à des ordures et psychopathes si dégueulasses qu'Hitler aurait inventé une nouvelle section rien que pour eux! Ces romans relèvent (presque) toujours d'une thématique du secret que les héros doivent découvrir pour leur survie avant que leurs poursuivants ne les empêchent en les liquidant. A lire ceci, on peut croire que je vomis Koontz, mais non! J'ai lu quasi tous ses livres traduits, une bonne trentaine, y compris ses thrillers et romans de science-fiction et le bonhomme a du talent: "Intensité" (un CHEF D'OEUVRE, UN VRAI dont il est IMPOSSIBLE qu'Aja ne s'en soit pas inspiré pour "Haute tension"), "Spectres", "Midnight", ses deux recueils de nouvelles et quelques autres dont je n'ai pas souvenance du titre exact parce que j'écris à chaud, sont là pour le prouver. Et pour faire mon pédant, il a aussi écrit la novelisation de "Massacres dans le train fantôme" sous le titre "La nuit du forain" et "La semence du démon" dont on a tiré un film à la fin des années septante (oui, je suis belge et je revendique), "Génération Proteus" je crois que cela s'appelait.

@ Kate 1007 Merci pour le tuyau, Kate. Je n'ai pas encore lu "Le bazar des mauvais rêves", car j'attends toujours la sortie en livre de poche pour le faire. Trop de livres, pas assez de temps et pas assez de place.

Kate1007
le 06/10/2017 à 10:40

Je rejoins Geouf à propos de Koontz (je le rejoins souvent..suis-je Geouf ? Est-il moi ? Ah ah !). J'ai tenté deux bouquins il y a super méga longtemps et seulement un des deux m'avait plu mais sans vouloir le relire. C'était je crois avec un Vietnamien et une poupée...vraiment je sais plus. Et l'autre je l'ai total zappé, c'est dire. Ce que j'en ai retenu c'est qu'il voulait juste écrire du fantastique mais que ça va pas vraiment plus loin.
King est fort pour cerner la psychologie de ses persos et des situations. Mais surtout ce que j'adore chez lui, c'est qu'il est sans aucune pitié pour ses persos, pour ses lecteurs et surtout pas pour lui-même. Un écrivain, un vrai qui a pas peur d'étaler ses tripes dans ses pages.
@li belle : tu l'as dit ! En tout cas je l'ai presque fini et je suis dégoûtée...encore encore !!!

Li belle bièsse
le 06/10/2017 à 10:40

On a aussi tiré un film de "Spectres" sorti sous nos contrées avec son titre anglais d'origine "Whispers" de Joe Chapelle. Si vous aimez Koontz, fuyez ce film! Si vous ne l'aimez pas, faites-le encore plus vite!

Li belle bièsse
le 06/10/2017 à 10:45

@Kate 1007 Le livre était "Tic-toc", Kate. Moi, je l'avais bien aimé. Encore une histoire de malédiction assortie d'une poursuite mais traitée sur un ton de screwball comedy, exercice inhabituel chez Koontz, qu'il n'a plus réitéré depuis.

Li belle bièsse
le 06/10/2017 à 11:47

Décidément, la littérature d'horreur m'inspire. Pour ceux que ça intéresse, en dehors des cadors du genre, je conseille les bouquins de

Robert Mc Cammon: "Le mystère du lac" ("Mine" en anglais), un livre MA-GNI-FI-QUE, qui enterre Ca et Stand by me! C'est d'ailleurs le seul bouquin où Mc Cammon surpasse son maître, mais "La nuit du loup-garou", "La malédiction de Béthany" et "Scorpion" sont près de l'égaler!

Robert Marasco: "Notre vénérée chérie" que nous connaissons par le titre original de son adaptation filmique "Burnt offerings" chroniqué en son temps par notre magazine chéri.

Malcolm Mc Dowell: "Cauchemars de sable" et "Les brumes de Babylone", livres excellents!

Charles.L.Grant: Il a imité King, en inventant Ashford, son Castle Rock à lui. Malheureusement, il n'a eu qu'un roman traduit en français, "La force hideuse", ce qui est dommage, au vu de la qualité de l'échantillon.

William Sloane: "La rive incertaine", ah ça, cela pulvérise, sans trop d'efforts il faut le dire, "Les thanatonautes" de Werber.

Dennis Etchinson: autant de nouvelles, autant de scalpels!

Thomas Tryon: Il n'est pas que l'auteur de "L'autre", mais aussi celui de "La fête du maïs" et de "Noire magie". A lire!

J'en oublie certainement et j'aurais bien ajouté "La maison d'à côté" d'Anne Rivers Siddons, sauf que le King en a fait une critique éblouissante dans son "Anatomie de l'horreur"!

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte