Karen contre Karen

Dual

Une approche tragicomique du clonage ?

Array

Sundance encore et toujours avec le prometteur Dual, dernier effort en date de l’Américain Riley Stearns à qui l’on doit les singuliers Faults et The Art of Self Defence. Pour son troisième film, Stearns s’intéresse à un sujet scientifique — le clonage — qu’il traitre avec un mélange de SF, de drame et de comédie. « Ce n’est pas le type d’humour auquel les gens s’attendent forcément, je veux dire qu’il n’y a pas de blagues » prévient le scénariste et réalisateur. « C’est plus notre façon d’accentuer une ligne de dialogue ou de montrer les choses. » Excellent directeur d’acteur, Stearns s’est appuyé sur deux comédiens plutôt doués et charismatiques, à savoir Karen Gillan (Les Gardiens de la galaxie) et Aaron Paul (Breaking Bad) dans des rôles que l'on imagine succulents. 


Commentaire(s) (1)
oriounga
le 26/01/2022 à 12:49

WOW, tout à l'air prometteur dans cet article: un réalisateur doué, un sujet intéressant qui a l'air d'être traité de façon originale, de bons acteurs.

Que demander de plus? Peut-être un nunchaku et un sabre?

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte