K par 4K

La Maison aux fenêtres qui rient

La Maison aux fenêtres qui rient en 4K
Array

Considéré comme un classique du cinéma horrifique transalpin, La Maison aux fenêtres qui rient va bientôt s’offrir une parution en Blu-ray 4K sous la houlette du Chat qui fume. Le film de Pupi Avati (Zeder) aura ainsi droit dans quelques jours à un transfert remasterisé — parait-il magnifique — au ratio 1.85 accompagné de pistes italiennes et françaises compressées en DTS HD 2.0. Les amateurs de suppléments pourront quant à eux profiter d’une série d’entretiens, dont l’un avec le réalisateur de ce faux giallo souvent maltraité en vidéo.

BONUS À VENIR:
• Interview du réalisateur Pupi Avati
• Interview de l’acteur Lino Capolicchio
• Interview de l’actrice Francesca Marciano
• Interview du producteur Antonio Avati
• Film annonce


Commentaire(s) (2)
oriounga
le 17/06/2024 à 09:20

Encore un titre de Giallo qui va hérisser les poils de Chris...

Li belle bièsse
le 18/06/2024 à 19:14

Lors du PIFFF 2023, j’ai eu la chance insigne de voir le film restauré en 4K sur grand écran. J’ai parlé du DVD bas de gamme que je possédais avec François Cau qui avait renchéri sur le fait que lui aussi n’avait connu le film que grâce ce support douteux recadré en 4/3, aux couleurs délavées et exclusivement en version française. Alors  « souvent maltraité», ce n’est plus un constat objectif, mais une litote pour décrire un authentique irrespect de l’œuvre originale. Pourtant, malgré cela, le film m ‘était apparu comme une merveille, vénéneuse et morbide à souhait. De plus comme d’autres films de cette époque (THE WICKER MAN, LES RÉVOLTÉS DE L’AN 2000…), il privilégiait l’horreur en plein soleil ce qui renforçait les scènes dans l’église ou celles filmées entre chien et loup. Un film capital et totalement excentré par rapport à ce que l’Italie produisait à l’époque, sûrement dû au fait que Pupi Avati, son réalisateur, abordait le genre avec un œil frais.

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte