Il veut retrouver son fils

Array

Le très prolifique Nicolas Cage (Ghost Rider) sera prochainement à l’affiche de Pay the Ghost dans lequel il interprétera un enseignant à la recherche de son fils disparu lors d'une parade d’Halloween. Produit par Voltage Films (Monsters) et réalisé par Ulli Edel (Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée…), le long-métrage s'appuiera sur un scénario écrit par Dan Kay d’après une nouvelle de Tim Lebbon. Côté casting, Cage aura pour partenaires les comédiens Lyriq Bent (Saw III) et Sarah Wayne Callies (The Walking Dead). Ayant lui aussi succombé à la tentation du clonage (voir la vidéo ci-dessus), le neveu de Francis Ford Coppola parviendra-t-il enfin à concrétiser son rêve insensé d’« apparaitre dans TOUS les films distribués » ?

Commentaire(s) (3)
Le Toursiveu
le 09/10/2014 à 15:30

Euh... C'est un sketche très drôle du Saturday Night Live, avec Andy Samberg, mais qui date d'il y a 3 ou 4 ans quand même... Il s'agissait du segment récurrent "Get in the Cage", lors du fameux "Weekend Update", à l'époque où il était encore présenté par Seth Myers. Andy Samberg, imitant (pas super bien) Nicolas Cage était confronté à d'autres acteurs (Bradley Cooper, Jude Law, Liam Neeson) venus parler de leurs nouveaux films et dont Nicolas Cage enviait la carrière... jusqu'au jour où le vrai Nicolas Cage en personne apparut dans l'émission, preuve de son sens de l'autodérision, parce qu'il en prenait quand même souvent pour son grade!... Si vous avez le temps, allez sur la chaîne de Saturday Night Live YouTube pour voir les autres épisodes, ou encore pour voir le comédien Simon Helberg (The Big Bang Theory) invité chez Conan O'Brien et qui, lui, imite Cage à la perfection...

JBH
le 09/10/2014 à 15:56

Je sais que le sketch commence à dater mais c'était trop tentant de mettre cette vidéo datant du second Ghost Rider.

Pour ce qui est de l'imitation de Samberg, je pense qu'il faut surtout le voir comme une version alternative et immature de Cage. Un peu comme la marionnette des Guignols de Jean-Pierre Papin qui ne reflétait pas vraiment la personne mais plutôt la vision que s'en faisaient certains.

Mais bon, respect à Nic Cage qui, comme tu le soulignes, ne manque pas d'autodérision et rend le sketch vraiment réussi.

S.PLISSKEN
le 28/10/2014 à 21:34

l autodérision oui c est tout ce qui reste à cage ................

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte