Homme/femme : mode d'emploi

Sanctuary

Christopher Abbot (encore une fois) malmené dans un hôtel

Array

Réalisateur de l’intéressant The Heart Machine, Zachary Wigon passe à la vitesse supérieure avec Sanctuary, un huis clos dont l’univers évoque l’excellent roman Cutter du Japonais Ryu Murakami. Il y est en effet question d’un homme (campé par Christopher Abbott, vu justement dans l’adaptation ciné du livre de Murakami) et d’une dominatrice (l’excellente Margaret Qualley) se retrouvant dans une chambre d’hôtel pour une nuit torride. Mais la personnalité complexe des deux participants va transformer la fête en cauchemar…  Attendu au mois de décembre aux USA, Sanctuary s’offre un premier extrait laissant penser qu'il risque d’être plus fidèle à l’esprit de Cutter que la version officielle qu’en avait tirée un Nicolas Pesce trop référentiel pour son bien.


Commentaire(s) (2)
oriounga
le 04/11/2022 à 09:50

Quoi?

A notre époque binaire et manichéenne les rapports "hommes/femmes" et les rapports "dominants/dominés" ne seraient pas aussi simplistes que ce que l'on essaie de nous faire croire?

StitchGore
le 06/11/2022 à 19:14

En ce moment les thrillers minimalistes ont la côte : Watcher (excellent), Barbarian(sympathique), Sans issue (très convenu mais regardable)

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte