Hommage Ted V. Mikels

Ted V. Mikels est mort le 16 octobre 2016 à Las Vegas, âgé de 87 ans. Reconnaissable à sa fine moustache taillée en pointe, il était l’un des derniers indépendants de la série Z toujours en activité.
Array

Doué pour la prestidigitation, il débute à 14 ans dans le show-business en tant que Mikels the Magician, développe des capacités pour le ventriloquisme et l’acrobatie, avale des sabres, joue de l’accordéon, fait le bonimenteur de freakshows, se lie d’amitié avec Sealo « l’enfant-phoque ». En autodidacte, il apprend à manier une caméra Bolex 16 mm et tourne des films amateurs avec des étudiants en théâtre. Cascadeur en 1955 sur La Rivière de nos amours, il met au point d’efficaces flèches enflammées. En 1959, il écrit, produit et réalise son premier long professionnel, Strike Me Deadly, un film noir violent à réévaluer, qui marque les quasi-débuts de Steve Ihnat, psychopathe traquant le témoin de son meurtre dans une forêt en proie au feu. Efficace, excitant, bien plus inventif que le renommé The Black Klansman (aka I Crossed the Color Line), drame interracial et antiraciste to [...]

Il vous reste 70 % de l'article à lire

Ce contenu éditorial est réservé aux abonnés MADMOVIES. Si vous n'êtes pas connecté, merci de cliquer sur le bouton ci-dessous et accéder à votre espace dédié.

Découvrir nos offres d'abonnement

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte