High-Rise : première photo

Array

Réalisateur de Kill List, Touristes et English Revolution, Ben Wheatley sera bientôt de retour avec High-Rise, un projet sacrément alléchant puisqu'il s'agit de l'adaptation du roman I.G.H. de J.G. Ballard (Crash) dont l'intrigue se situe dans un gratte-ciel où la population est répartie en trois parties selon son rang social. Empire en a dévoilé une première photo où l'on peut apercevoir Tom Hiddleston (Thor) dans son costume de médecin en pleine ascension. Aux côtés du comédien, on retrouve Jeremy Irons (Faux semblants), Sienna Miller (G.I. Joe : Le Réveil du Cobra), Luke Evans (No One Lives) et James Purefoy (The Following).

Commentaire(s) (9)
Maxime83
le 08/02/2015 à 10:36

J'avais beaucoup aimé Kill List mais un peu moins les Touristes. A voir donc...

Burnett
le 08/02/2015 à 13:05

Est-ce que quelqu'un sait qui est l'auteur de l'affiche, j'avais fait une recherche sur le net après l'article dans Mad. Sans résultats...

danysparta
le 08/02/2015 à 19:23

KILL LIST était excellent c'est vrai mais pas vu les autres films du Monsieur encore. HIGH RISE à l'air interressant niveau casting, pour le scénar on sait pas grand chose alors j'attends première bande annonce.

John Belek
le 08/02/2015 à 20:13

A la fin il doit tomber de l immeuble

yveslovesyou
le 08/02/2015 à 20:20

@Burnett http://www.irishtimes.com/blogs/screenwriter/2014/03/13/lovely-teaser-poster-for-ben-wheatleys-high-rise/

yveslovesyou
le 08/02/2015 à 20:26

Jay shaw le créateur de l'affiche

Burnett
le 08/02/2015 à 20:37

Merci l'ami, si j'osais je dirais même Burnettlovesyou.

Aquarius
le 09/02/2015 à 17:19

Pour moi, Ben Wheatley fait partie des 4 ou 5 meilleurs réalisateurs (de genre et même au-delà) actuels et j'attends ce film avec impatience ... on pourra comparer avec Snowpiercer (dont il partage un peu les arguments de départ, ici la verticalité au lieu de l'horizontalité du grand réalisateur coréen).
PS : il y a quelques mois, j'ai pu voir Down Terrace (son premier film datant de 2009 et toujours pas édité chez nous), quasi huis-clos assez bluffant de par sa direction d'acteurs, ses dialogues et son implacable violence.

odbabos
le 20/02/2015 à 10:33

Salut,
Dans la série Cronenberg a lu Ballard, ne voyez-vous pas Frissons comme inspiré par ce même roman ?

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte