Hell on Earth

Baskin

Array

Venu de Turquie, Baskin est le premier long de Can Evrenol (en fait une extension de son court éponyme) et nous emmène en compagnie de deux policiers qui, lors d'une patrouille, tombent sur une messe noire célébrée dans un immeuble et se retrouvent plongés en Enfer...au sens propre, pas au sens figuré. L'occasion pour le film, qui se dit inspiré par Hellraiser, La Guerre du feu, Apocalypse Now et les peintures de Caravaggio, Bosch et Giger, de nous offrir des visions dantesques du royaume du Mal que les fans de Clive Barker sauront apprécier à leur juste valeur ! Baskin sera présenté ces jours-ci à Toronto et à l'Etrange Festival de Paris. En attendant, voici un trailer certes non sous-titré, mais les images parlent d'elles-mêmes !

Commentaire(s) (9)
Ludo Koda
le 08/09/2015 à 15:00

The Thing ?

christianpcmm
le 08/09/2015 à 18:42

La b.a n'a rien à voir mais de fait c'est une photo de thing .

##deleted_account##
le 09/09/2015 à 00:28

@Ludo et Chris. L'ami Cédric s'est trompé, ça arrive à tout le monde.

Le trailer est alléchant, glauque, gore et malsain. On sent bien les références de Can. Je paierai pour voir ce film.

LuXpO
le 09/09/2015 à 07:17

Classe, d'ailleurs, il s’appelle comment ce reportage turque sur le turkexploitation, avec entre autre le remake de l'exorciste, et tout?
Faut que je le vois (vu des extraits sur Arte, encore quoi!)

lonekin
le 09/09/2015 à 08:04

Ça a l'air à voir de toute urgence !! Sans parler de la référence à Bosch, Barker... :D

LuXpO
le 10/09/2015 à 05:25

J'ai retrouvé:
Remake, Remix, Rip-Off de Cem Kaya !!!
Enorme!

LuXpO
le 10/09/2015 à 05:28

En plus, il était à l'étrange festival, arfff.... Zut!

williamunny
le 10/09/2015 à 11:43

Et à la fin le dernier flic s'échappe mais on découvre que c'est une illusion et qu'en fait il est toujours en Enfer..:)

Stan White
le 13/09/2015 à 20:01

Je viens de le voir. J'ai pris une vraie claque. Avec une des scènes les plus malsaines qui m'ait été donnée de voir.

Je tiens à dire également que le pitch de Cédric colle beaucoup plus au film, au risque de spoiler un peu, que le pitch de L'Etrange qui lui ne fait état que d'une secte. Je précise, car je me rends compte que trois personnes qui n'ont pas aimé s'attendaient à voir un film de secte, là où le film est davantage fantastique que réaliste.

Merci, Cédric, ton pitch m'a permis d'être bien préparé pour le visionnage de cette perle...

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte