Give me five Steve Johnson

Maquilleur culte responsable des trucages de S.O.S. FANTÔMES, LES AVENTURES DE JACK BURTON, FLIC OU ZOMBIE, ABYSS et SPIDER-MAN 2, Steve Johnson a accepté de se prêter au jeu du Give Me Five, entre deux corrections de son premier roman.
Array

TONNERRE SOUS LES TROPIQUES 
DE BEN STILLER (2008) 

« Quand on me connaît, il n’est pas difficile de deviner quelle est ma comédie préférée. C’est bien sûr Tonnerre sous les tropiques ! (sosie de Robert Downey Jr., Steve Johnson imite à la perfection son personnage de comédien faussement afro-américain dans le film de Stiller – NDLR) J’ai cru mourir de rire quand j’ai découvert ce film en salles. Je me roulais par terre, recouvert de soda ! C’est un film qui parle de Hollywood, et je suis surpris que le public l’ait aussi bien compris. Tellement de gags sont des private jokes ! Je crois que ce qui fonctionne le mieux tient à la perfection du casting, et à la direction de Ben Stiller. Il a donné tout le temps nécessaire à ses acteurs pour qu’ils puissent s’exprimer, et les a encouragés à improviser. Il a filmé, filmé et filmé encore, et a obtenu des performances de plus en plus drôles. On dit souvent que le moins cher sur un film, c’est ce qui se passe entre les mots « Action » et « Coupez ». Ce qui coûte cher, c’est toute la mise en place. Donc Stiller a raison, autant profiter des prises de vues jusqu’au dernier centime. À mon avis, Tonnerre sous les tropiques est un classique digne de S.O.S. Fantômes, et il n’est pas près de vieillir. En plus, il y a des maquillages de Rick Baker, et Robert Downey Jr. en tête d’affiche. On ne peut pas ne pas aimer ce film ! » 

AU-DELÀ DE NOS RÊVES 

Il vous reste 70 % de l'article à lire

Ce contenu éditorial est réservé aux abonnés MADMOVIES. Si vous n'êtes pas connecté, merci de cliquer sur le bouton ci-dessous et accéder à votre espace dédié.

Découvrir nos offres d'abonnement
Commentaire(s) (1)
madgabriel
le 03/12/2015 à 14:20

Quatre de kiffé sur 5. Par contre Au dela de nos reves, une daube tout a fait répugnante. Un critique bine attentif avait dit au moment de sa sortie: " ...un paradis douteux où les Noirs et les Asiatiques sont tout juste dignes d'être les fantômes des Blancs.". Exactement la sensation que j'avais ressenti.

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte