Galères de tournage

Array

Après une tournée mondiale dans la plupart des festivals spécialisés, Despite the Gods sortira en VOD aux USA le 19 mai prochain. Pour rappel, ce documentaire illustre la douloureuse conception de Hisss, coproduction bollywodienne sur laquelle la cinéaste Jennifer Chambers Lynch (Surveillance) a dû affronter des conditions de tournage particulièrement éprouvantes, au point de désavouer le résultat final lors du montage. Espérons qu'un distributeur français décide de se pencher sur le cas de ce making of sans langue de bois.

Commentaire(s) (8)
Burnett
le 12/05/2015 à 18:30

Oh mon Dieu, quelqu'un j'espère désavoue cette affiche.

Le Toursiveu
le 12/05/2015 à 19:04

Elle m'a toujours eu l'air "spéciale" (pour rester gentil) Jennifer Chambers Lynch...

Stan White
le 12/05/2015 à 19:42

Moi, j'ai surkiffé son Surveillance...

Aquarius
le 12/05/2015 à 20:40

Moi aussi j'avais bien aimé son Surveillance à l'époque, par contre Hisss est très embarrassant (pour rester poli).
Jennifer Chambers Lynch est quand même une sacrée poissarde : un premier film, Boxing Helena (que je n'ai pas vu) qui lui a valu un procès dur avec Kim Basinger, un accident de voiture qui l'a fracassée, et puis la production de Hisss.
Bon, il paraît que la dame n'est pas facile, facile, comme le papa d'ailleurs, en tout cas elle est tricarde auprès des studios désormais ...

moixavier
le 12/05/2015 à 22:45

pourquoi pas, il me faudrait revoir le film et voir le Doc a la suite

Stan White
le 12/05/2015 à 23:52

Elle l'a porté haut, Hisss...

Meuflex
le 13/05/2015 à 01:00

Badoomm - ttssss !!!

(applaudissements)

Hulky
le 14/05/2015 à 22:37

Hisss traine dans ma dvdtheque depuis 2 ans sans avoir osé franchir le pas...
Jennifer Lynch, dans le petit monde du cinéma, c'est un peu le serpent qui se mord la queue

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte