Famille ou humanité, il faut choisir

Knock at the Cabin

Quand Shyamalan joue au home invasion

Array

M. Night Shyamalan continue d’enchainer les projets à l’image de Knock at the Cabin dont la bande-annonce est tombée sans prévenir. Dans ce huis clos interprété Dave Bautista (Dune), Jonathan Groff (Mindhunter), Ben Aldridge (Fleabag) et Rupert Grint (Servant), le réalisateur d’Incassable oppose une famille à un groupe de malfrats dont les motifs vont se révéler pour le moins surprenants… Espérons que Shyamalan se montrera plus inspiré que sur le récent Old où sa direction d’acteurs s’avérait aussi ubuesque que celle d’un Tommy Wiseau au sommet de sa forme !


Commentaire(s) (11)
oriounga
le 22/09/2022 à 15:16

BOF, au vu de la bande-annonce uniquement, ça a l'air d'être un home-invasion tout ce qu'il y a de plus classique.

L'originalité viendrait-elle du couple de pères bien dans l'air du temps, ayant adoptée une petite fille Asiatique?

danysparta
le 23/09/2022 à 01:44

Moi j'avais trouvé OLD très inspiré et l'es acteurs pas mauvais du tout même si la résolution m'a semblé venir par magie (ALERT SPOILER OLD le coup des crystaux ou les persos peuvent s'évader et qui sont apparus comme par magie FIN DE SPOILER).
Pour ce nouveau film j'ai confiance en Shyamy c'est pour ça que j'ai arrêté au milieu.

Ice Cube
le 23/09/2022 à 07:18

Oui, c’est vrai, les acteurs sont vraiment pas terribles dans Old (mention spéciale à l’insupportable Thomasin McKenzie… non, j’rigole, la pire, c’est celle qui joue sa mère, mais McKenzie, ça ne le fera jamais jusqu’à ce que sa voix mue), mais le film est quand même sympa et l’idée est bonne.

On dit jamais non à un petit Shymy, même si le scénario repose sur le fil d’un string brésilien !

Je repense à ce qu’il a pu faire avec Glass, où il a pris nos attentes à contrepied et il a donc toujours un bon crédit de confiance chez moi !

Geouf
le 23/09/2022 à 10:45

Ah mais ce film c'est l'adaptation du roman The Cabin at the end of the World de Paul Tremblay. Je l'ai lu l'été dernier, et c'était vraiment pas mal. En tout cas le film a l'air plutôt fidèle au matériau d'origine, j'espère qu'il sera aussi jusqu'auboutiste. Mais c'est étrange qu'ils aient changé le titre et qu'ils ne citent même pas le bouquin, surtout que celui-ci avait eu le Bram Stocker Award, donc il est quand même un peu connu dans les pays anglosaxons...
Et pour ce qui est du couple gay, ce n'est pas juste "pour faire dans l'air du temps", cela a des implications sur les réactions des personnages et leur appréhension de la situation, en tout cas dans le bouquin.

Pour en revenir à Old, c'est clair que la direction d'acteurs était "particulière" et m'a sortie plusieurs fois du film. Rufus Sewell en particulier cabotinait de façon assez incroyable, et l'alchimie ne passait jamais entre Gael Garcia Bernal et Vicky Krieps.
Mais Thomasin McKenzie était parfaite, comme à son habitude.

Geouf
le 23/09/2022 à 10:55

Et pour répondre à Orio, l'originalité vient de l'ambiguïté des événements. Le bouquin joue très bien avec la question de savoir qui a raison et détient la vérité. C'est en tout cas une assez intéressante analyse des mécanismes conspirationnistes.

McCoy
le 23/09/2022 à 11:26

Du coup, t'es spoilé ?


Vous me faites marrer avec McKenzie :)

oriounga
le 23/09/2022 à 14:20

"Et pour ce qui est du couple gay, ce n'est pas juste "pour faire dans l'air du temps", cela a des implications sur les réactions des personnages et leur appréhension de la situation, en tout cas dans le bouquin."
@Géouf: "Ha ba voila, on peut plus rien dire, on peut plus rien faire".
Oriounga, le dernier Boomer-râleur.

Geouf
le 23/09/2022 à 15:35

@McCoy: pas spoilé, mais en tout cas je connais le déroulé de l'intrigue. Je suis curieux de voir si Shyamalan va garder la même ligne de conduite, entre autres sur le final. Et aussi si ça va être aussi gore que certains passages du bouquin. Probablement pas, mais j'espère que ce sera aussi dérangeant.

@Orio: meuh non, t'inquiète, je comprends ton point de vue. C'est sûr qu'Hollywood a un peu tendance à faire de la surreprésentation des minorités parfois, et de façon assez maladroite, ce qui peut être assez contre productif. Mais là en l'occurrence ce n'est pas le cas, le fait que les personnages soient gay participe à l'ambiguïté de la démarche des agresseurs. Mais je ne vais pas spoiler.

danysparta
le 24/09/2022 à 00:28

J'éspère que la fin ne révèlera pas que la vraie méchante (involontaire) c'est la petite asiatique qui porte en elle un virus mortel qui causera une pandémie mondial et la fermeture des cinémas.

Ice Cube
le 26/09/2022 à 14:17

@Dany : nan, le twist, c'est que la petite asiatique est la fille naturelle de ses deux pères et qu'elle est jouée par Thomasin McKenzie.

danysparta
le 27/09/2022 à 01:38

@ice hahaha merci.

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte