Escape From DC

Suicide Squad

L’actualité chancelante du cinéma de genre nous force parfois à prendre des risques. En placardant Suicide Squad en couverture du numéro d’été, nous espérions célébrer un point de vue différent sur le cahier des charges hollywoodien des années 2010, gangréné par des formules à tiroirs et un mode de décisions dépendant d’actionnaires invisibles. Parmi les artistes capables d’évoluer en sous-marin dans le système pour mieux le pervertir de l’intérieur, nous voulions croire en David Ayer.
Array

La découverte de Suicide Squad est par conséquent douloureuse à plus d’un titre. Déjà, le réalisateur tellement prometteur de End of Watch et Fury semble constamment pieds et poings liés, contractuellement obligé de servir la soupe au nouvel univers DC (les apparitions de Batman, de Flash et du Joker ne servent strictement à rien !), mais aussi à servir les intérêts des agents et avocats de ses principaux employeurs. Parmi eux, il y a à déjà Charles Roven, control freak déjà responsable il y a près de quinze ans du naufrage du Rollerball de John McTiernan. Si Ayer rêve de filmer sa Horde sauvage au pays des comic books, Roven, lui, entend reproduire le coup d’éclat commercial du premier Avengers de Joss Whedon. En l’état, et ce en dépit de dialogues insistant toutes les trois secondes sur la folie de ses vilains protagonistes, Suicide Squad n’est jamais un film de super-héros « à l’envers ». Avec ses actes de bravoure désintéressés, son iconisation étirée dans des ralentis dignes des ZAZ, son happy end invraisemblable et cette normalisation en filigrane des motivations des personnages (cf. ces visions de bonheur oniriques qui ponctuent le climax), Suicide Squad nous livre bien une équipe de vengeurs effroyablement terre-à-terre, menée par une star de cinéma aucunement décidée à égratigner son image.

Si Charles Roven voit en Suicide Squad sa réponse à Avengers (on a même droit au sempiternel rayon diabolique vertica [...]

Il vous reste 70 % de l'article à lire

Ce contenu éditorial est réservé aux abonnés MADMOVIES. Si vous n'êtes pas connecté, merci de cliquer sur le bouton ci-dessous et accéder à votre espace dédié.

Découvrir nos offres d'abonnement
Commentaire(s) (9074)
H2OVSCO2
le 03/08/2016 à 00:52

Je l'avais dit ,que ce serait sûrement une grande désillusion pour tout le monde , dans un précédent post sous la B.A de ce truc . La B.A en elle même sentait l'arnaque .

Le Toursiveu
le 03/08/2016 à 00:53

Ils ont bon dos les actionnaires! Il en prend plein la poire Charles Roven... OK, mais si John Carpenter a pu en son temps devenir "l'un des mercenaires les plus intelligents au sein des grands studios" (je citerais Clint Eastwood également), je ne vois pas pourquoi David Ayer n'aurait pas pu rééditer un tel exploit. Il est donc tout aussi responsable de l'échec de son film que le contexte dans lequel il l'a réalisé. Je ne vois pas qui d'autre on pourrait blâmer pour le visuel (c'est vraiment moche...) et ce bordel sans nom que sont les scènes d'action! Cette critique fait tout, me semble-t-il, pour dédouaner David Ayer et rejeter la faute sur "le cinéma des années 2010", le contexte "marvelien" et autres impératifs commerciaux mais c'est bien Ayer qui l'a réalisée cette purge! Depuis le début de l'histoire du cinéma, des réalisateurs ont réalisé de grands, voire très grands films malgré les concessions et les impératifs commerciaux imposés par leurs producteurs... c'est la règle du jeu! Quand Universal a imposé Charlton Heston (en mexicain) dans La Soif du Mal contre l'avis d'Orson Welles, ça ne l'a pas empêché de réaliser un chef d'oeuvre! David Ayer est donc selon moi le premier responsable de l'échec de Suicide Squad! Il n'a pas su conjuguer avec les éléments qui lui ont été confiés... Donnez Will Smith à Michael Mann et le résultat dépasse les espérances! Je pense, comme souvent dans le discours du mag, que vous prenez le problème à l'envers mais soit... Le résultat est le même : Suicide Squad est vraiment mauvais!

H2OVSCO2
le 03/08/2016 à 00:54

Reste à espérer un big plantage et que Will Smith revoit son égo à la baisse ensuite .

Apocaly
le 03/08/2016 à 00:55

Bon ba, on va peut-être arrêter de foutre du DC en couv' ? 3 fois de suite des déceptions globalement.
Je garde espoir pour Wonder Woman et Aquaman mais bon, DC va devenir aussi vide et con que Marvel.

H2OVSCO2
le 03/08/2016 à 01:00

A.Poncet n'épargne pas non plus David Ayer . .......... Bon , sur ce , je vais me coucher . la Chouffe ça assomme tout de même .

AlexandrePoncet
le 03/08/2016 à 01:23

Le Toursiveu, merci de lire l'article avant de troller. Bonsoir.

Le Toursiveu
le 03/08/2016 à 02:31

J'ai lu l'article. Pas de trollage. Juste une analyse que je trouve naïve avec des termes comme "constamment pieds et poings liés", "contractuellement obligé de servir la soupe"... comme si Ayer avait été pris en otage par DC!

Le Toursiveu
le 03/08/2016 à 02:39

Et puis, bon sang, en quoi est-ce du "trollage" que d'exprimer un avis contraire? C'est quoi cette accusation? J'ai bien lu la critique et argumenté. Je suis d'accord avec le résultat final (le film est effectivement nul, je l'ai vu mardi matin en vision de presse avec des collègues atterrés), je ne suis juste pas d'accord avec l'analyse présentée dans l'article. J'ai le droit? Je n'ai insulté personne, je dis juste que cette critique a un parti-pris avec lequel je ne suis pas d'accord... Rien d'autre!

christianpcmm
le 03/08/2016 à 02:50

Merde, j'y croyais moi en ce film . J'étais même prêt à faire des bornes pour le voir en vo .

christianpcmm
le 03/08/2016 à 03:00

Enfin je dis ça mais je vais peut être changer d'avis d'ailleurs . David Ayer .

Pardon, j'étais en mode "Raymond Devos" .

Stan White
le 03/08/2016 à 03:06

Arrête, Christian, tu n'es pas troll...

christianpcmm
le 03/08/2016 à 03:15

Chez moi en Normandie "troller" c'est "péter en bulles" .

christianpcmm
le 03/08/2016 à 03:17

Le genre de pet, qui même s'il ne vient pas de toi, te met tout de suite au courant que le coupable va devoir faire une lessive .

Stan White
le 03/08/2016 à 03:28

C'est peut-être ce que voulait dire Alexandre Poncet ?

AlexandrePoncet
le 03/08/2016 à 03:47

Absolument.

LingaWatana
le 03/08/2016 à 04:03

Suicide Squad est consternant.

Cervolikid
le 03/08/2016 à 04:52

Dans le genre "Atomisation rectale cinématographique", Alexandre Poncet place la barre très haut, même si je trouve la critique toujours parfaitement argumentée. Reste que je n'ai pas trouvé de positif du tout dans la critique, au moins pour justifier l'étoile et demie (je suppose que ca aura été un zéro pointé sinon?)

danysparta
le 03/08/2016 à 06:53

J'ai pas encore vu le film mais j'ai eu un doute sur le pouvoir de sois-disant rebelle d'hollywood de Ayer en visionnant les scènes coupées de SABOTAGE avec Scharzy ou les producteurs l'on quand même fait changer deux fins très différentes et nihilistes pas rapport au happy end du film ou Arnold finissait en héros alors que dans les fins coupées Arny était le bad guy et n'hésitait pas à buter la femme flic et ses collègues pour se barrer avec le pognon. Et sinon moi j'avais bien aimé GREEN LANTERN, voilà.

Plissken 75
le 03/08/2016 à 07:00

Pour faire une bonne adaptation,c'est pourtant pas compliqué,bordel!
Les producteurs et réalisateurs ont toujours pas compris?c'est tout simple : restez fidèle au matériau d'origine!!!!!!!

Pas besoin de rajouter de l'humour par ci par là,de mettre des acteurs bankable,de se la jouer trashy etc...

Adapte de manière respectueuse la BD et les fans se rueront encore et encore dans les salles (deadpool en est l'exemple le plus récent).

Le film se fait vraiment descendre par la critique,le score au BO ne sera certainement pas aussi spectaculaire que prévu par Warner...le studio qui flairait peut être déja le mauvais coup en annonçant que justice league ne serait plus en deux parties mais se suffirait à lui même ...

Plissken 75
le 03/08/2016 à 07:47

Rester fidèle,c'est mieux...

Plissken 75
le 03/08/2016 à 07:49

C'est H20 qui me perturbe,il parle tout le temps de la chouffe!

toimoi
le 03/08/2016 à 07:52

bon ben je vais aller le voir!un matteï en grand large,ça devrait le faire!
(ceci dit,"now you see me 2" est également une purge!et que dire de "nixon and elvis"?alors que "strangers" est une tuerie!je suis allé le voir sans rien entendre du film et...bonne pioche!ententu dans la salle:"non,vous vous êtes trompés de salles,là c'est le film chinois!"...y'en a ils ne sont pas bridés dans la connerie quand même!)
tiens au fait,"predator" ressort en salles le 17 aout,et après ce sera au tour de "il était une fois dans l'ouest"...comme quoi,cinéastes et exploitants ont bien compris,qu'à de trop rares exeptions,le cinéma actuel ben...c'est de la merde!ce qui quand même m'arrange bien au niveau du porte-feuille et des blu-ray en 45k dts atmos vision!

christianpcmm
le 03/08/2016 à 08:00

J'ai bien aimé "elvis et nixon", moi . Des problèmes de rythme, c'est vrai mais je me suis bien amusé.

Dollytikemenkorrekt
le 03/08/2016 à 08:00

Je lirai la critique apres avoir vu le film demain...meme si mntnt j'ai peur mais en meme temps les derniers marvel étaient pas si mal notes et je me suis fait royalement ch...sauf deadpool qui lui était moyen ici..
Tjs pas vu captain 3 je précise
Mais j'aime pas trop critiquer en me basant que sur les critiques des autres
Apres ayer j'ai pas vu les fin alternatives de sabotage mais j'ai vu pire comme film hormi lhappy end a la gloire de schwarzie le has been
Ayer se défend qd meme d'être le scénariste et de pas avoir fait son film comme une bande annonce dc comics

Et pour les trolls..je connais que la bière des trolls ;)

Dollytikemenkorrekt
le 03/08/2016 à 08:12

Et sinon...j'ai aperçu qu'il y aurait un trop plein de will Smith..sans vouloir le défendre n'ayant pas vu le film..dans la bd..meme qd il sert a rien..y a bcp de deadshoot car étant le leader de la quad...je pense que cest meme pr cela qu'ils ont pris un acteur bankable pr le role

Marrant quand on voit que la ba ne le vend pas bcp mais je m'attendais a l'arbre qui cache la foret..et pas marie

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte