Emily, Tom et moi

Edge of Tomorrow

Réalisateur de Go et La Mémoire dans la peau, Doug Liman a laissé entendre que la suite de son très réussi Edge of Tomorrow (rebaptisé Vivre. Mourir. Recommencer : Edge of Tomorrow en vidéo) pourrait voir le jour très bientôt puisque l'emploi du temps du cinéaste coïnciderait enfin avec celui de ses deux comédiens principaux, à savoir Tom Cruise et Emily Blunt.

Array

À condition toutefois d’avoir suffisamment peaufiné la trame de ce blockbuster qui se veut aussi original et humain que son modèle... « On se contente de travailler sur le script de façon frénétique, car on a une fenêtre de tournage possible », explique le metteur en scène aux journalistes américains. « On n’est pas dans l’un de ces cas où le studio nous pousserait à avancer tout en se fichant de savoir si le résultat est bon ou non. Si le film se fait, c’est parce qu’Emily Blunt, Tom Cruise et moi sommes passionnés par sa conception, ce qui est formidable comme situation. Emily n’a pas besoin de faire ce film, Tom n’a pas besoin de faire ce film et moi non plus. On va le faire parce qu’on y croit et que l’on a une histoire que nous adorons tous les trois. Donc on donne tout pendant l’écriture du script. » D’abord rédigé par Christopher McQuarrie, le scénario de cette « préquelle qui est aussi une séquelle » est actuellement sous la supervision du duo Joe Shrapnel/Anna Waterhouse à qui l’on doit Frank & Alice et l’inédit Circle of Reason.

Commentaire(s) (67)
christianpcmm
le 19/01/2018 à 10:05

Il besse peut être entre deux bouillons de culture ? Mouhahahaha


@dany : posséder un DVD ne prouve pas forcément qu'on aime un peu le film, t'as vu la vidéo de Katy ?

Li belle bièsse
le 19/01/2018 à 11:25

@ Ice

Pourtant, il y a de bons moments dans "Phénomènes" dont il n'est d'ailleurs pas nécessaire de le voir entièrement puisque Mark Wahlberg explique au début TOUTE sa thématique lors de son cours à ses élèves. Shyamalan se tire volontairement une balle dans le pied pour laisser l'image parler à la place de la raison. Tout au long du film, court une menace indéfinie mais immanente qui fait que les personnages ressemblent à des fourmis affolées par un coup de pied dans leur maison. Cela donne parfois des situations cocasses (la scène du ficus en plastique) ou terrifiantes (la première catastrophe, la scène avec la vieille dame... ). Pour moi, il y a donc matière à défendre le film, Shyamalan nous délivrant en outre quelques beaux morceaux de mise en scène.

Compte supprimé
le 19/01/2018 à 12:48

@ Li : quelques scènes seraient rattrapables, si elles n'avaient pas déjà été vues ailleurs. Je ne suis pas d'accord avec toi sur la mise en scène que je trouve particulièrement manquée ou datée, c'est selon. Le summum du nawak sera atteint (SPOILER) lorsque Wahlberg essaie d'échapper, en courant et en regardant au-dessus de lui, à une menace invisible (il regarde au-dessus de lui, bordel !), car chimique et transportée par le vent, le tout pris par une caméra sur grue.

christianpcmm
le 19/01/2018 à 13:08

À la evil dead.

danysparta
le 19/01/2018 à 16:47

Moi je suis près à me faire taper sur les doigts mais j'ai bien aimé PHENOMENES, en tout cas dans sa première moitié.

danysparta
le 19/01/2018 à 16:57

Un peu comme LE VILLAGE tiens.

christianpcmm
le 19/01/2018 à 18:12

Oui mais tu as aimé "I wish" alors du coup, c'est normal.

Compte supprimé
le 19/01/2018 à 20:26

@Dany : la première moitié, du générique de début ou de celui de la fin ?

danysparta
le 19/01/2018 à 21:23

@Ice hahahaha, je te laisse deviner pour faire du suspense.
@Chris, dit le mec qui a aimé LADY IN THE WATER.

Li belle bièsse
le 19/01/2018 à 22:53

Mais qu'est-ce qu'on a contre "La jeune fille de l'eau"? C'est un très beau film si on prend Giamatti comme point d'ancrage émotionnel. D'ailleurs c'est par ce film que j'ai été impressionné par l'étendue de son registre. La première fois,j'avais peu apprécié parce que, comme un imbécile sans imagination, je m'attendais à un superbe twist scénaristique et puis, après , je me suis rendu compte qu'il y en avait bien un avec Paul Giamatti qui craque et déverse toute sa douleur rentrée. Nom de Zeus, quelle superbe scène!

danysparta
le 19/01/2018 à 23:56

Moi je disais ça pour faire chier Chris c'est tout, j'ai riencontre le film de sirène de Shyamy.

christianpcmm
le 20/01/2018 à 00:23

Moi j'avais compris.

Geouf
le 22/01/2018 à 16:36

Je debarque en retard, mais voila mon avis sur les films mal aimes de Shyamalan:
Lady in the Water bof bof bof. Je l'ai vu plusieurs annes apres la polemique autour du film et je l'ai trouve juste mou et peu interessant (je l'ai d'ailleurs quasiment occulte de ma memoire). Zero impression durable.
Phenomenes: je fais partie des gens qui l'ont plutot apprecie, meme s'il n'est pas du niveau de la sainte trinitee 6e Sens-Incassable-Signes.
Le dernier maitre de l'air: juste mauvais. Boursouffle, manque de coherence, persos ininteressants...
After Earth: chiant comme la mort. On attend vainement qu'il se passe reellement quelque chose a l'ecran et en fait non, rien... Apres celui-la je pensais Shyamalan definitivement perdu. Esperons que Split n'etait pas juste un dernier soubresaut, et que Glass va confirmer son grand retour !

Et Edward Zwick, franchement, a part Legendes d'Automne et Blood Diamond, il n'a pas fait grand-chose d'interessant... Donc pas tres etonne que Jack Reacher 2 soit tres passable.

christianpcmm
le 22/01/2018 à 16:42

Glory est vachement bien. Selon moi.

Geouf
le 22/01/2018 à 17:32

Je crois que je l'ai pas vu celui-la, donc je lui laisse le benefice du doute ;-)

toimoi
le 23/01/2018 à 08:00

perso shyamala-la-la-la,je m'en fous un peu...

cependant,à la vue de "split",je me dis qu'il est est sorti de son côte "j'suis trop un intellectuel tu ne pourras pas comprendre" et que c'est pas plus mal(même si "incassable" était vraiment bien!)bon,il choppe des idées à ken russel mais on ne va pas lui en vouloir...

toimoi
le 23/01/2018 à 08:01

@le toursiveu
et oui sans bill paxton...tout es moins bien...

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte