Elle aime le latex

La Nonne

Array

Réalisateur du Santuaire, Corin Hardy parviendra-t-il à conférer à The Nun, le dernier spin-off en date de Conjuring : Les Dossiers Warren, le minimum d’originalité pour se départir de ses prédécesseurs ? Le Britannique veut y croire : « Je ne peux pas vous en dire trop, mais c’était très excitant, car dès la lecture du script, j'ai vu quelque chose de vraiment nouveau », explique-t-il au micro de The Movie Crypt. « Bien qu’il fasse partie d’un univers pré-établi et que le personnage apparaissait déjà dans un autre film, il ne s’agit pas d’un remake ou d’une suite. » En bon fan du genre, Hardy a également promis que son bébé saura mettre à profit des effets spéciaux à l’ancienne au lieu de se reposer sur le tout numérique comme c’est souvent le cas désormais. « J’aime les effets en dur », avoue le cinéaste. « Ce n’est pas seulement nostalgique. C’est quelque chose de plus tangible et réel, car on peut l’éclairer en plateau, les toucher, les mouiller et le résultat est super. Tout ça est possible en numérique, mais ça demande tellement de temps pour que ça fonctionne correctement. J’ai toujours dit : “Faisons le maximum en live, que ce soit pour les cascades ou les effets spéciaux, et utilisons le CGI comme un outil magnifique et discret.”  » Après son passage dans l’écurie James Wan, Corin Hardy devrait ensuite enchainer sur le reboot de The Crow dont le premier rôle a finalement été confié à Jason Momoa. 

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte