"Mystères"

Paranormal Activity: Next of Kin

Un documenteur totalement crédible

Paramount a mis en ligne la première bande-annonce de Paranormal Activity: Next of Kin, le nouvel opus de la franchise produite par Jason Blum (Us). Plus généreux en images que le récent teaser dont on vous avait déjà parlé, le trailer du film de William Eubank (Underwater) laisse augurer un found footage dans la grande tradition du genre même si ses auteurs tentent de jouer cette fois la carte du documentaire pour renouveler la formule. Écrit par Christopher Landon (Freaky), Paranormal Activity: Next of Kin ne sortira pas en salles aux USA, mais en SVOD, Paramount ayant décidé de le diffuser dès le 29 octobre sur son service de streaming Paramount +. C'est sans doute mieux comme ça.


Commentaire(s) (22)
McCoy
le 11/10/2021 à 12:55

Un hommage à Jacques Pradel ?

oriounga
le 11/10/2021 à 13:33

Je me suis fait la même réflexion.

Le fils de Charles Ingals est en train de se faire une belle carrière dans le cinéma de genre.

danysparta
le 11/10/2021 à 13:42

J'ai lâché la saga au deuxième épisode alors depuis le temps je peux bien me refaire un nouveau si c'est mieux filmé et plus interessant. Et l'affiche est très belle. Pour Christopher Landon j'attends toujours la sortie Bluray de l'excellent FREAKY.

McCoy
le 11/10/2021 à 14:21

#Orio : j'ai un peu honte de le dire, mais ça me foutait les miquettes cette émission.

Particulièrement un épisode où on entend une voix sur un magnétophone qui dit "Les...médicaments...de...ton...appartement...sont....plus...bons"

Et la veuve de consulter la date de péremption de ses cachetons en disant (Et en jouant horriblement mal) "Il a raison, ils sont périmés ".

Comment j'ai flippé ma mère.

Geouf
le 11/10/2021 à 20:38

J'ai décroché après le second épisode perso (et le premier m'avait déjà bien emmerdé).
La BA de ce nouvel épisode ne laisse rien augurer de très excitant et ne fait même pas mystère de ses "emprunts". Des scènes entières repompées sur The Visit et REC, et on reprend l'ambiance de Midsommar sans le grand soleil, ça fait envie...

Li belle bièsse
le 11/10/2021 à 21:04

Coucou, les amis! Je ne vais pas m'étendre sur les raisons de mon silence, mais je relève aujourd'hui la voix pour déclarer à nouveau tout le bien que je pense de Christopher Landon dont l'apport à la franchise "Paranormal Activity" fut, pour moi, le seul regardable. Quant à celui-ci, avec lui au scénario et Eubank à la réalisation, sans être aussi alléchant qu'un LAST NIGHT IN SOHO (je l'ai vu en avant-première, et je peux vous assurer que pour ma part, j'ai vu l'un des meilleurs films de l'année), il titille ma curiosité.

oriounga
le 11/10/2021 à 21:13

#Chris: Putain, j'ai pas honte de le dire, mais ton résumé m'a fait flipper ma race.

Sinon, quand j'étais enfant j'ai eu peur au début de E.T., au cinéma, quand le gamin sort la nuit pour aller à la cabane et se rend compte qu'il y a quelqu'un dedans. (scène magnifiquement caricaturée dans "American Dad")

Sinon, j'avais été terrorisé au début de "Ghostbuster", quand ils vont dans la bibliothèque: j'ai hurlé à ma mère "Ferme-moi les yeux, bouche-moi les oreilles"!!!
Encore aujourd'hui elle me téléphone pour se moquer de moi quand le film passe à la télé.

Voili-voilà, c'était ma minute je suis une petite flippette.

Li belle bièsse
le 11/10/2021 à 21:40

Ma minute de flippette, enfant, c'était la forêt d'arbres vivants dans "LES AMOURS D'HERCULE". Depuis, mon sens des priorités a changé, lorsque je revois le film.

Geouf
le 11/10/2021 à 22:09

Je ne vais pas compter les minutes flippettes de mon côté, parce qu'un rien me faisait peur étant gamin. C'est d'ailleurs pour ça que j'ai commencé à regarder des films d'horreur à 12 ans, histoire de grandir et "d'exorciser" mes peurs. Petit florilège quand même:

- à 3 ans, au ciné, Blanche Neige et les 7 Nains. Je n'en ai aucun souvenir mais d'après ma mère je demandais sans arrêt à aller aux toilettes car la belle-mère de Blanche Neige me terrifiait.
- Ghostbusters 2, mon premier film au ciné en solo avec un ami. Résultat: tout le film planqué sous mon blouson (mon pote aussi, l'honneur est sauf!)
- Willow, toujours au ciné, cette fois avec mon père. La scène du château "déserté", ses trolls et son monstre à 2 têtes.
- le final de la dernière croisade et le résultat de l'erreur d'appréciation du méchant sur le graal. Ma grand-mère, qui m'avait accompagné (oui, j'avais une mamie cool), était aussi flippée que moi.

danysparta
le 12/10/2021 à 00:48

Hey salut LiBelge de retour après la défaite 3-2 infligé aux diable rouge ? OK je déconne on s'en fout ici, content de te relire.
@Geouf, ah ouai WILLOW et E.T. carrément ? après c'est sûr t'étais tout jeune.
Moi première flippe à 9 ou 10 ans, je voulais voir des films d'horreur que mes parents louaient au vidéo-club mais ma mère voulait pas jusqu'au jour ou elle me dit "ok, fiston y a un vieux film en noir et blanc sur FR3, c'est tout vieux ça peut pas te faire peur",ouai super, maman j'ai fait 3 jours de cauchemar à cause de FRANKENSTEIN de James Whale du coup j'ai attendu mes 11 ans pour flipper devant le clown de POLTERGEIST qui m'a tellement effrayé que j'ai mis mes pantoufles devant les yeux. Puis est arrivé EVIL DEAD et j'étais immunisé après ça.

McCoy
le 12/10/2021 à 00:59

Je vous fait pas ma liste, rien que le mois dernier, j'ai eu peur une bonne douzaine de fois.

Comme toi geouf, j'ai maté des films d'horreur pour le "Face Your fears", ça n'a pas fonctionné. J'adore ça mais je flippe tout le temps.

Mais dans le top, y'a le remake de "Ring" : le téléphone de chez mes parents a sonné juste après avoir maté le faux film dans son intégralité dans les bonus.

Zelda de Simmetiere m'a fait pleurer la nuit.

Et la mouche : j'ai prétendu être malade pour pas aller à l'école, j'ai maté ça tout seul dans le noir et après j'étais VRAIMENT malade. La jaunisse, probablement.

Ah, et j'ai dormi avec mes parents après avoir vu "Gremlins" .

Je vous rassure quand même pour ce top, j'étais "Petit" à chaque fois hein .

Narko
le 12/10/2021 à 06:28

Ma flip de jeune la plus lointaine, retrouvée grâce à un Madnaute d’ailleurs, tellement j’avais enfoui ça dans ma mémoire, c’est la série l’île aux 30 cercueils, qui passait sur Antenne 2 (à une heure de grande écoute en plus). L’angoisse…

Geouf
le 12/10/2021 à 08:58

Je me souviens d'une série ou d'un téléfilm dans l'émission Disney Channel (oui, oui, celle qui était présentée par JP Foucault !) qui m'avait bien traumatisé à l'époque. Impossible de retrouver le nom, mais il me semble que c'était une histoire de fantômes.
De toute façon, même maintenant les histoires de fantômes c'est ce qui me fait le plus flipper.

danysparta
le 12/10/2021 à 11:07

@McCoy, rhoooo Zelda de SIMETIERRE excellent, pourtant j'étais adulte mais le "Raaacheeeel" m'a fait un sacré effet.

McCoy
le 12/10/2021 à 12:37

Y'a un épisode de Zorro, la série en noir et blanc , où Zorro se déguise en Spectre. Y'a un plan qui m'a fait flipper, mais à un point....

McCoy
le 12/10/2021 à 12:49

Je vous ai retrouvé le passage. Même aujourd'hui je trouve un brin flippant. J'ai coupé la scène pour pas vous faire chier avec un time code.

https://streamable.com/26zx82

danysparta
le 12/10/2021 à 13:39

hahaha pas mal le coup de la capuche. J'avais aussi été effrayé par la maman aux yeux en boutons dans CORALINE, je ne m'y attendais pas du tout.

Narko
le 12/10/2021 à 14:27

Sinon, y avait aussi la scène du placard de la chambre qui s'ouvre violemment dans "Halloween", la fin de "Ne vous retournez pas" ou encore, un peu plus tard, la première fois qu'on voit la tête de Rocky dans "Mask" (celui avec Cher... je sais, c'est un film dramatique et c'est pas beau de se moquer, mais la flip quand même !).

McCoy
le 12/10/2021 à 14:57

Mask est un film que je surkiffe. Je l'ai vu au moins 10 fois.

oriounga
le 12/10/2021 à 20:50

"Mask, dans la base secrète déjà les moteurs grondent".

Autres moments de flipette pour moi quand j'étais petiot:

1) J'avais un oncle plus âgé que moi de dix ans et quand il était adolescent j'étais encore enfant.
Avec lui, au CE1, j'avais vu "Dead Zone" dont une scène en particulier m'avait traumatisé toute mon enfance, jusqu'à ce que je revoie le film adolescent et exorcise ce traumatisme infantile: la scène où le type se plante les ciseaux dans les yeux.

2) Au CE2, un traumatisme avec la scène du pistolet dans le ventre dans "Videodrome", qui m'a traumatisé et qui fait que je n'ai plus mangé de tomates pendant des années !!!

3) Deux traumatismes avec mon oncle, avec deux films dont j'ai oublié le nom: dans l'un, un aventurier prenait une lance dans la joue qui lui transperçait la bouche. Dans l'autre, un aventurier prenait une lance dans la cuisse.
J'aimerais bien revoir ces films aujourd'hui pour enfouir ces traumatismes d'enfance.

Une peur d'enfance dont j'ai honte: au CM1, en regardait le dessin animé "Flo et les robinsons suisses", dans un épisode, la petite Flo explorait une grotte sombre et tombait sur un squelette: j'avais eu très peur.

McCoy
le 12/10/2021 à 23:08

Je me demande si les ciseaux de Dead Zone, c'est pas dans la bouche...

danysparta
le 13/10/2021 à 13:51

Sinon dans le genre trauma mais différent, j'ai trouvé dans le bar fermé à clef (qui été mal caché) une cassette video avec le doux titre de NEW WAVE HOOKERS avec Tracy Lord, j'avais 11 ans et j'étais pas près.

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte