DE L'OMBRE A LA LUMIERE

Star Wars : Épisode VII - Le réveil de la Force

Array

Le trailer le plus attendu du siècle (ben oui, celui de La Menace fantôme, c'était en 1999) se dévoile enfin sous nos yeux écarquillés. Et il n'y a pas à tergiverser : on est vraiment saisi de frissons à la vision de ces quelques images de Star Wars : Le Réveil de la Force et en entendant retentir la musique de John Williams, enregistrée spécialement pour cette bande-annonce... même si elle reste très, très frustrante.
Que sait-on jusqu'ici sur le film, qui sortira le 18 décembre 2015, en dehors du fait qu'il risque fort d'exploser le box-office dans des proportions titanesques ? Sous toutes réserves puisqu'il s'agit de spéculations basées sur les quelques rumeurs et informations ayant filtré quant à l'histoire contée (laquelle se déroule trente ans après Le Retour du Jedi), le jeune héros, joué par John Boyega (Attack the Block), est un pilote qui fera la connaissance d'une jeune fille prénommée Kira (Daisy Ridley) suite au crash de son TIE Fighter. La découverte d'un sabre laser les conduira à en rechercher le propriétaire, qui n'est autre que Luke Skywalker (Mark Hamill), dont personne n'a plus de nouvelles depuis des années. Et pour cause : il aurait été fait prisonnier.. Leur quête les amènera à croiser la route d'un cyborg (Max Von Sydow) d'un modèle suffisamment ancien pour avoir vécu durant les événements décrits dans les épisodes précédents et celle de Han Solo (Harrison Ford) et Chewbacca (Peter Mayhew). Le rôle de Solo sera capital dans le récit, où on le verra accompagné de Chewbacca (Peter Mayhew) aux commandes d'un Star Destroyer impérial et manier un sabre laser, le Millennium Falcon étant quant à lui entre les mains de son fils, joué par Oscar Issac (celui de Luke, prénommé Ben, étant interprété par Domnhall Gleeson, vu dans Il était temps). L'Empire serait notamment représenté par des "Inquisiteurs" qui, comme on le découvrirait en flash-back, auraient servi Darth Vader à l'époque où la princesse Leia (Carrie Fisher) était encore une toute jeune fille (elle pourrait alors être jouée par Billie Lourd, la vraie fille de l'actrice-et de Leia dans le film). On a beaucoup lu qu'Adam Driver (vu aux côtés d'Oscar Isaac dans Inside Llewyn Davis) serait du côté obscur de la Force, mais rien n'indique qu'il y soit d'entrée. Par ailleurs, il se pourrait que Luke ne soit pas devenu un vieux sage mais que l'adage "tel père, tel fils" puisse faire avoir son importance dans l'intrigue : co-scénariste avec le réalisateur J.J. Abrams (Star Trek Into Darkness), Lawrence Kasdan (L'Empire contre-attaque) s'y entend en matière de twists... Et maintenant, on attend vos impressions, sachant que l'Empereur devrait lui aussi être de l'aventure !

Commentaire(s) (19)
cmoikevla
le 28/11/2014 à 16:57

j'ai fais pipi..

brontosaure
le 28/11/2014 à 17:00

il était en train de faire caca dans le desert, le mec au debut ?
ok je sors....

Musashi
le 28/11/2014 à 17:13

J'avoue, le teaser est vraiment pas mal ! Les Tie Fighter sont toujours aussi glands pour viser juste, ils rateraient un diplodocus à bout portant... Sinon, le scénario je n'ai rien compris...

Shutendoji
le 28/11/2014 à 17:15

Un teaser qui laisse perplexe... en même temps, le film est en post prod', attendons la suite...

jeanber57
le 28/11/2014 à 17:20

Avec ces quelques plans J.J. Abrams ringardise la prélogie de papy Lucas

bigjohn
le 28/11/2014 à 17:49

Le trailer semble anamorphosé sur votre player (sous Firefox).
Sinon, c'est très frustrant, mais ça fait le job!

danysparta
le 28/11/2014 à 17:59

Oh put... j'ai joui dans mon caleçon...Merci Jean Jacques Abrams pour ce "petit" cadeau de Noel avant l'heure. Et oui en quelques plans il à enterré la prélogie de papy Georges. Les soldats de l'empire près à sortir du vaiisseau en pleine tempète ou le jedi (Luke ?) la nuit dans la foret avec son sabre en croix et alors se magnifique plan (STAR TREK style) du Faucon avec la musique de Williams, les frissions je vous dit pas. Je pars en hyper sommeil réveillez moi le 18 decembre 2015 merci.

banditmanchot
le 28/11/2014 à 18:24

hahahahha j'ai gueulé "HOUUUHOUUUUUUUUU !" comme une nouille devant mon écran. Point trop n'en faut pour faire saliver les glandes cinématographiques et le premier constat concerne un respect INTENSE du matériau d'origine. Les effets à la old-scholl (alors que non) augure du bon. Ho nom d'un pneu.

Karamazov
le 28/11/2014 à 20:25

Un avertissement préalable aurait été utile, je suis cardiaque moi. Bordel !

ricky bobby
le 28/11/2014 à 20:29

des frissons m'ont parcourus de la tete au pieds a la premiere note du theme de Williams..... vivement

decebe
le 28/11/2014 à 21:51

Ça a vraient de la gueule. Jeanber57 a totalement raison. On va peut être avoir le STAR WARS que les gens de ma génération (1975) attendent depuis longtemps.
De plus J.J a prouvé avec STAR TREK que non seulement c'est un homme généreux en spectacle mais aussi un bon conteur d'histoires. Certains le comparait il y a quelques années comme le nouveau SPIELBERG. Je ne crois pas que techniquement il soit à ce niveau (pas encore du moins), mais il a cette même envie de faire exploser nos émotions de cinéaste. Et ce type de réalisateurs, cela devient de plus en plus rares de nos jours.

lau
le 29/11/2014 à 00:53

ce teaser m'a redonné le grand frisson d'y a 35 ans ...putain de saga ... j'en reviens pas !!!

lamoule
le 29/11/2014 à 04:21

Sympa. Dommage cependant qu'on ne voit pas nos "vieux" héros: Luke, Solo, la princesse et le w
ookie. Le fils de rd2d2 a l'air bien rigolo, dans la scene ou il s'accouple avec un ballon de foot.

danysparta
le 30/11/2014 à 00:05

Vu qu'on a pas revu Luke et Leia depuis des années ça va faire un choc aux fans de les voir avec 40 ans de plus je pense j'éspère qu'on va les reconnaitres.

Musashi
le 30/11/2014 à 09:53

Bein déjà Léïa a passé une partie de sa vie à lutter contre l'alcoolisme... lol ! Heureusement avec un bon maquillage tout devrait rentrer dans l'ordre. Il y a des chirurgiens esthétiques dans l'Alliance ? ;-)

purpleaxxe
le 30/11/2014 à 16:23

Au moins, je me dis qu'avec le retour de Lawrence Kasdan au scénario, on aura sans doute quelque chose de beaucoup plus consistant , plus épique que la précédente trilogie. Et puis Jean Jacques Abrams, même si c'est pas un grand réal', c'est quand même autre chose que George Lucas. Donc wait

ertal
le 01/12/2014 à 07:55

les scènes de vol sont top... MAIS : un droïde ballon ? un sabre laser avec une garde en mode chalumeau ?? et tous ces détails qui jettent à la poubelle 30 ans d'Univers étendu ? à la fois impatient triste et inquiet...

beurdin
le 08/12/2014 à 21:02

J'ai pas compris? c'est la B.A. de edge of .. Game of...

Cangaceiro
le 17/12/2014 à 21:20

Cette bande-annonce me rassure grandement, et mieux, a su rallumer une étincelle d'enthousiasme devant cet énième projet de remake/reboot/sequel (au moins a-t-on droit à une sequel assumée) pour plusieurs raisons.

D'abord, le film semble faire table rase de l'immonde prélogie que nous avait pondue Lucas (aucun élément dans la bande-annonce n'y fait d'ailleurs référence, ce qui, à mon avis, n'a pas du beaucoup plaire au vieux réa) et, au contraire, reprendre avec détermination les codes narratifs et visuels de la première trilogie, en particulier du premier et du deuxième épisode (VI et VII dans l'ordre diégétique): le retour de la voix off rappelle les bandes-annonce des tout premiers épisodes; le désert, élément séminal de la mythologie Star Wars, apparaît dès le début et à la fin du trailer (c'est tout de même autrement plus puissant, en matière d'évocation, que les plans sur Naboo...); les personnages sont représentés seuls, indice probable d'un tempérament assez solitaire, commun aux héros de la première trilogie (finie la galerie de personnages annexes et insupportables à la Lucas - tout le monde aura compris à qui je me référais en particulier).

Ensuite, la bande-annonce rompt avec le modèle uniforme des blockbusters contemporains: on ne nous spoile pas la moitié de l'histoire (à cet égard, les différentes séquences qui composent la bande-annonce ne suivent pas, a priori, un ordre chronologique, ce qui là aussi contraste avec l'immense majorité des bandes-annonce actuelles); pas de montage épileptique pour nous persuader de ce que l'intrigue sera bel et bien excitante (au contraire, le premier plan sur le désert dure étonnamment longtemps pour une bande-annonce); pas de surenchère dans les effets spéciaux - le trailer reste assez parcimonieux sur ce point, et les effets auxquels on a droit sont très bien intégrés à leur environnement, à l'image des X-Wings affleurant les eaux, du reste une marque de fabrique de J.J., qui tranche là encore avec le déluge écœurant de la prélogie.

Certes, le coup du sabre-laser en forme de tir-bouchon, qui semble avoir été mal construit, est plutôt audacieux mais j'aime ce qu'il évoque: un monde dévasté, qui ne maîtrise plus tout à fait les technologies dont il a hérité. C'est tout de même beaucoup plus excitant que les droïdes de la Fédération du Commerce...

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte