Requin méchant

Land Shark

Terreur animale aquatique à la sauce chinoise

Array

Vous reprendrez bien un peu de requin ? Toujours vivace aux USA (The Requin, Shark Bait...), le film de prédateur aquatique est également à la mode en Asie où l’on peut découvrir le bien nommé Land Shark, série B (Z ?) chinoise réalisée par Cheng Si-Yu. L’histoire ? Un groupe de scientifiques cherche à modifier l’ADN d’un requin pour le transformer en tueur sans pitié. Mais la bestiole parvient à s’échapper et part en quête de chair fraiche… Un pitch on ne peut plus classique pour un titre dont les effets numériques — dignes d’une prod’ Asylum — font déjà regretter le sympathique Peur bleue de l’ami Renny Harlin. Mais bon, ça peut être drôle au troisième degré...


Commentaire(s) (7)
McCoy
le 03/05/2022 à 09:28

J'en ai vu quelques images sur le net et de fait, ça vaut pas + qu'un Sharknado en termes de CGI

Geouf
le 03/05/2022 à 09:33

Moi j'aime bien quand l'armée ou les scientifiques décident de transformer des requins en tueurs sans pitié. Je me demande toujours, mais pour tuer qui? Les pauvres surfeurs qui se font déjà attaquer? Les hordes de baigneurs des différentes plages du monde? Les concurrents de la Route du Rhum? Parce que bon, tueur ou pas, le requin va avoir du mal à attaquer une quelconque cible militaire en mer, que ce soit un destroyer, un porte-avion ou que sais-je...

oriounga
le 03/05/2022 à 10:08

@Géouf:

M'enfin Géouf, l'armée modifie des requins pour les envoyer attaquer les autres requins modifiés par les autres armées du monde.

Les requins modifiés Russes attaquent les requins modifiés Ukrainiens.

Les requins modifiés Parisiens (avec les maillots du PSG) attaquent les requins modifiés Marseillais (qui eux portent des maillots de l'OM).

Les requins modifiés de l'Estaque gare attaquent les requins modifiés de l'Estaque plage.

Ainsi de suite.

PS: les requins modifiés sont les points faibles des avions de chasse qui volent à trop basse altitude.

danysparta
le 03/05/2022 à 16:12

@Geouf, bah je pensais que l'armée aurait pu modifier les requins tueur pour ensuite créer un tsunami près d'une ville cible et laisser les requins faire le boulot, ce qui n'aurait pas été BAIT mais au vu de la bande annonce le requin ce demmerde très bien pour ramper dans le sable ou sur l'autoroute.

Li belle bièsse
le 04/05/2022 à 20:56

Des requins génétiquement modifiés, pff, petits joueurs, va! Demandez plutôt à Orio son avis sur GYO. Là au moins, la menace marine a de l'ampleur et ça pète fort (dans tous les sens du terme, d'ailleurs).

Phibes
le 05/05/2022 à 17:58

Cette news me rappelle qu'il y a plusieurs mois j'ai enfin eu l'opportunité de voir le mythique "Day of the Dolphin", le projet abandonné par Polanski après la mort de Sharon Tate (celui qui le tenait éloigné en GreatBritain) et repris avec non moins de talent par Mike Nichols. Une adaptation du roman de Robert Merle (cocorico). Le pitch : un scientifique (George C. Scott) qui étudie la communication avec les dauphins voit son projet détourné par une "organisation" dans le but de commettre un attentat, le mammifère allant coller une bombe sous la coque du bateau de la cible ... Ah, 1973, Vladimir avait déjà 20 ans et ...

Li belle bièsse
le 06/05/2022 à 08:07

# Phibes

Et je peux en rajouter une couche sur la prescience extraordinaire dont vous faîtes preuve, vous les voisins d'outre-Quiévrain avec UNE EXECUTION ORDINAIRE qui date de 2009 et où Marc Dugain suggérait déjà le parallèle entre Staline et Vladimir en faisant intervenir le grand-père de notre Russe adoré qui s'enorgueillissait de la naissance de son petit-fils devant Marina Foïs un peu avant que le petit père des peuples ne calanchât.

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte