Mad in Taiwan

Incantation

Le cinéma d'horreur taïwanais débarque sur Netflix.
Array

Présenté au Far East Film Festival cette année, le film d'horreur taïwanais Incantation de Kevin Ko  (Invitation Only) a dévoilé un nouveau trailer estampillé Netflix pour annoncer sa sortie sur la plateforme le 8 juillet prochain. Une histoire inspirée de faits réels qui semble simple – une mère en lutte contre la terrible malédiction qui affecte sa fille –, du found footage, des fantômes aux cheveux longs...  Le film, qualifié de "film taïwanais le plus terrifiant de tous les temps", a un petit air de déjà-vu mais ne semble pas lésiner sur les effets gore et des trouvailles visuelles à mi-chemin entre la vidéo maudite de Ring et les rituels fous de The Strangers. Il a en tout cas remporté un franc succès à Taïwan – meilleure recette au office depuis le début d'année –, et on attend donc de voir ce qu'il en sera à l'international.

Hasard du calendrier (ou pas ?),  un autre film d'horreur taïwanais sortira dans les salles françaises deux jours avant que Incantation soit disponible sur Netflix : il s'agit du très trash The Sadness de Rob Jabbaz, sur lequel on revient en détail dans le MadMovies N°361. Jusqu'où ira le cinéma d'horreur taïwanais en 2022 ?

Commentaire(s) (8)
Tampopo
le 15/06/2022 à 19:54

Je viens de recevoir le dernier Mad. Vraiment merci à Fausto pour son édito, il rhabille une deuxième fois pour l'hiver Sam Raimi (après son édito assassin contre Oz), et tellement vrai en plus, il y a plus de cinéma dans le trailer d'Avatar 2 que dans les 2h de Doctor Strange 2, et je suis vraiment surpris que A. Poncet se charge de la critique de Doctor Strange 2 alors que le reste de la rédac' tape dessus.

Tampopo
le 15/06/2022 à 21:54

Je raconte nawak, je n'avais pas vu le "pour et contre" sur deux pages ^^'

oriounga
le 16/06/2022 à 09:15

"trouvailles visuels"? Ne devrait-ce pas être "trouvailles visuelles?"

Sinon, la sortie de ces deux films Taïwanais est une excellente nouvelle car j'ai hâte de découvrir tous les prochains films d'horreurs de l'archipel: une petite île peuplée d'irréductibles autochtones pétrifiés à l'idée d'être dévorés par leur envahissant voisin: comme l'Ukraine et la Russie, en gros.

McCoy
le 16/06/2022 à 10:52

#Orio :

https://youtu.be/RxsMsbjEUOg

oriounga
le 16/06/2022 à 11:54

@McKen:

Merci l'ami.

C'était une excellente émission avec de très beaux invités.

Je te recommande également les autres épisodes: Bioman, Dragon Ball, Saint Seya et City Hunter.

A chaque fois les invités sont des spécialistes et maîtrisent leur sujet.

Bonus: dans l'épisode Bioman se trouve une célébrité en la personne de Bernard Minet, adorable de gentillesse.

McCoy
le 16/06/2022 à 12:32

Oui oui, je les ai vu. Je regarde souvent. Je savais pas si tu connaissais et comme je sais que tu kiffes Ken...

Milo
le 16/06/2022 à 22:27

Eh bah ! Un found-footage qui a l'air plutôt sympathique, c'est rare !
J'ai vu "The ukrainian Cannibal" il y a quelques jours et c'était une belle
bouse, je vais vite l'oublier.
Sinon j'ai vu "The Sadness" à Gerardmer cette année, c'est une vraie bête de film ! Bien pessimiste, bien méchant, bien gore, une jolie gifle.

oriounga
le 17/06/2022 à 09:10

@McKenshirô:

Merci d'avoir pensé à moi.

Ce qui m'avait un peu gêné c'est qu'ils prononçaient Nobuhiko Morie (avec un "M" à Morie) au lieu de Nobuhiko Horie (avec un "H" à Horie), quand ils parlaient du responsable éditorial.

Sinon, grâce à toi, hier soir j'ai regardé un entretien avec Maître Hara Tetsuo, Maître Buronson et Maître Horie, en Japonais, sous-titré Italien et ce fut orgasmique !!! Merci à toi !!!

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte