Comme c'est étrange

Frédéric Temps, à propos de L’Étrange Festival

Array

Délégué général de L’Étrange Festival, Frédéric Temps nous parle de sa manifestation, du cinéma de genre français et de tout un tas d’autres choses dans cet entretien où il défend avec passion et énergie son travail de défricheur de talents.

Commentaire(s) (1)
Burnett
le 26/09/2014 à 10:52

Croire que la solution pour le cinéma de genre(s) passe par le CNC ou les structures/commissions en Province me paraît complètement illusoire.
Le problème n°1 chez nous c'est le manque de producteurs. Pourquoi quand on fait une collection "films de genre", on en a rien à foutre de la qualité des films, c'est quand même étrange. Moins de festivals, de blogs et autres, plus de producteurs qui mouillent la chemise voilà ce qu'il nous faut.
Je ne fais pas partie de ceux qui crachent sur le système (social et culturel) français mais c'est vrai qu'il semble avoir tuer dans l'oeuf une certaine urgence/volonté : "tu veux faire un truc ? Ben rapproche-toi d'un élu pour obtenir une subvention". Autant dire "crève".

Et sinon longue vie à "L'Etrange Festival".

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte