Commando Raptor

Jurassic World

Array

L'aspect le plus intéressant de Jurassic World ne réside pas tant dans ses effets spéciaux que dans la méthode choisei par son producteur Steven Spielberg et le chef-opérateur John Schwartzman (The Amazing Spider-Man) pour le mettre en boîte : en effet, au lieu d'être tourné en digital, le film l'a été sur des pellicules kodak Panavision de 35mm et 65mm, afin de retrouver l'aspect visuel des trois précédents films et de s'autoriser une plus grande marge de manoeuvre au niveau des éclairages dans les scènes de jungle. Résultat, le film sera projeté en 2:00, format intermédiaire entre le 1:85 et le 2:35 (proche de ce qu'on voit sur un écran IMAX) qui permet de saisir humains et dinosaures en hauteur dans le même cadre. Colin Trevorrow (Safety Not Guaranteed) est derrière la caméra, fave à un casting fréquenté par Chris Pratt (Les Gardiens de la galaxie) en dresseur de raptors, Bryce Dallas Howard (Le Village) en manager du parc et Vincent D'Onofrio (Daredevil) en chef de la sécurité. Ecrit par les scénaristes de La Planète des singes : L'Affrontement, le film, mis en musique par Michael Giacchino à partir des thèmes de John Williams, se passe vingt-deux ans après Jurassic Park (on retrouve d'ailleurs BD Wong en généticien) à Isla Nublar, où le parc fonctionne à plein régime jusqu'à ce que la société qui le détient décide de créer un dinosaure hybride génétiquement modifié, l'Indominus rex, histoire de booster la fréquentation. Mais l'animal, après avoir dévoré ses congénères, s'échappe et sème la terreur sur l'île... Sortie en France le 10 juin.

Commentaire(s) (16)
draven49
le 20/04/2015 à 17:49

Bonjour à tous, je ne sais pas si c'est autorisé sur le site mais j'y vais, je me lance...lol, fidèle lecteur de tonton Mad depuis l'année où je suis parti à l'armée (1994), et oui, haaaa, qu'elles sont loin les belles années;-)
Je tiens à marquer cette première sur le site sur ce PUTAIN de film ESTIVAL 2015, JAWS est loin aussi... très très loin. Qu'à cela ne tienne, voici venir la vilaine grosse bébête qu'est le MEGALODON. Je me réjoui de la voir sur grand écran. Quelle immense réalisateur pouvait nous faire tenir ce gros poisson sur un écran de cinéma...?
ça, c'est pas du SYFY ou du NU IMAGE !
J'attendais depuis longtemps qu'une personne me régale et m'adapte MEGALODON, roman de Steven Alten en 1997. C'est chose faite sans l'histoire. Vivement le 10 juin!!!enfin... si d'ici là, un crocodile géant n'a pas bouffé toute l'équipe de Mad!

cmoikevla
le 20/04/2015 à 18:29

de mon point de vue le gros point faible de ce qu'il faut bien appeler cette saga c'est la caracterisation sans epaisseur et plutot infantilisée quelque soit le casting, en gros sont tous culcul concon...et c'est encore bien parti avec le motard copain avec les raptors..^^

brontosaure
le 20/04/2015 à 18:58

Si ça fait comme pour " les dents de la mer " ( combien il y en a eu déjà ?) je craint que ça n'aille pas en s'arrangeant, hélas....

Musashi
le 20/04/2015 à 19:07

Je suis complètement à contre courant puisque j'ai préféré le 3 aux deux premiers, et suis assez content de pouvoir me plonger dans ce Jurassic World bientôt... Curieusement, je trouve que la série se bonifie à chaque nouvel épisode (le 1 passable, le 2 était catastrophique !).

Shell Beach
le 20/04/2015 à 19:08

Le seul truc qui me fait de l'effet c'est BDH et sa coupe de pornstar....miam ! Le reste m’inquiète au plus haut point :-(

godzilla72
le 20/04/2015 à 19:42

Pour ma part, ce qui m'importe c'est de voir une chiée de dinosaures. J'ai adoré le 1er et le 2ème, j'ai aimé le 3ème, mais au vu des images, celui-là de la dépasser, voire même de venir titiller les 2 1ers dans mon classement jurassien.

godzilla72
le 20/04/2015 à 20:08

j'avais oublié "mais au vu des images, celui-là risque de les dépasser"

Cervolikid
le 20/04/2015 à 20:20

C'est moi ou les effets visuels sont moins bien réussis que ceux du 1er Jurassic Park? Je sens encore qu'on va saigner des yeux avec leur full CGI...

christianpcmm
le 21/04/2015 à 03:06

Que ça soit jurastick world ou jurassic pack y'a toujours moyen de passer un bon moment , faut juste mettre toutes les chances de son côté .

TTC
le 21/04/2015 à 07:19

Ça m'a l'air aussi excitant que le prochain Terminator... Dennis Nedry sera-t-il ressuscité sous la forme d'un stégosaure ?

danysparta
le 21/04/2015 à 11:15

Moi j'avais bien aimé à l'époque JURANAL FUCK : ATTACK OF THE PORNOSAURE. Ou la vérsion dramatique ou Al Pacino jouait un dinosaure aveugle dans TEMIROSAURE. Ok blague à part j'avais était très impressionné par le premier surtout pour ses sfx hyper réaliste qu'on croyait que c'était des vrais dino (et des faux acteurs) et surtout la scène du T-rex qui était un moment de stress et de suspense filmer au millimètre avec une mise en place antologique. Après c'est sur avec le temps tout ça à vieilli, le 2ème commençait déjà la surrenchère avec dino en ville à la fin et le 3 était genre "on a trouvé plus méchant qu'un T-rex, le dino-canard géant" mais ça restait des films sympa l'effet de surprise en moins. Pour ce nouvel opus c'était sur qu'après GODZILLA, CLOVERFIELD, PACIFIC RIM etc... fallait mettre le paquet sur les béstiaux et l'action, y a pas trop le choix, vu que dans ce genre de spectacle le scénario n'est qu'un pretexte au fun tout public (contrairement au premier JAWS qui était un vrai film d'horreur avec de vrai perso attachant et tout).

Stan White
le 21/04/2015 à 13:55

Je viens de taper Juranal Fuck dans Google, comme un con...

Compte supprimé
le 21/04/2015 à 17:57

Je crains une déception dans le style La planète des singes l'affrontement (où les scénaristes avaient baissé leur froc en ne nous montrant pas ce qu'on aurait dû voir : les singes vaincre les humains et réduire ceux qui reste en esclavage).

Sinon, niveau croquage d'humain, je le sens bien ce Jurassic World.

Croquez tous les visiteurs :-)

Maxime83
le 21/04/2015 à 18:49

Mais ils en montrent beaucoup trop !!

Meuflex
le 21/04/2015 à 23:40

Naaaaaan, ça va encore être rempli de "gamins-coeur-de-cible-pour-identification-du-spectateur" qui :

1. seront agaçants (si les persos principaux sont mal écrits, aucune chance pour ceux-là),
2. survivront,
3. feront des vannes moisies.

Sinon, B.A. fonctionnelle : epik musik (à croire qu'ils ont tous le même DVD de samples sur lequel ils brodent), montage serré, efficace, deux-trois plans qui font plaisir, à la limite même du nawak (des raptors apprivoisés sur la base du respect ? - fuckyeah, dude !) - ce qui n'est pas si mal finalement.

christianpcmm
le 22/04/2015 à 10:50

Ils font la part belle à Omar dans cette B.A : something 's weird , he's communicating .

Ajout d'un commentaire

Connexion à votre compte

Connexion à votre compte